EXCLU CSR: Janvier et février vu par Ricardo Faty

0
281

 

Pour la seconde année consécutive, l’ex-milieu de terrain de l’AS Roma (de 2006 à 2010), Ricardo Faty (parrain lors de la création de la communauté CSR), a fait le point avec le site Cesololaroma.com sur l’actualité giallorossa des mois de novembre/décembre, ainsi que son actualité personnelle au Standard de Liège. Une expérience qui continuera de se renouveler chaque mois :

« Le 2-2 face à la Lazio ? Le derby était sympa. Un peu de frayeur côté romaniste, après être mené 2-0. Mais Totti a sorti encore une fois une magie, et un doublé. Il devient une véritable légende pour ce club. La longue série de matchs nuls ? Faire un match nul de temps en temps permet de maintenir une dynamique positive. Mais en faire trop peut devenir préjudiciable au niveau comptable. Ça n’avance plus trop, tu prends de la distance sur la Juve et cela joue dans les têtes. Mais d’un autre côté, perdre un match reste quand même plus difficile à gérer que des matches nuls. Surtout à Rome où la moindre défaite entraîne toutes sortes de spéculation. Je suis aussi déçu de l’élimination en Coupe d’Italie, car elle reste un objectif majeur du club, qui court toujours après son « étoile d’argent ». Lutte scudetto ? Le scudetto maintenant me semble hors d’atteinte, surtout après le nul frustrant concédé contre la Juve. Cette dernière semble imperturbable. A contrario de la Roma qui semble montrer certaines limites quand elle doit justement se surpasser. Feyenoord en Europa League ? En ayant joué Feyenoord en phase de poule avec le Standard, je savais que cette confrontation n’allait pas être simple. Surtout après le nul à domicile (1-1, ndlr). Mais la Roma a réussi à se montrer solide malgré les difficultés et l’atmosphère exécrable vue au De Kuip. Avantage ou inconvénient d’affronter un italien en 1/8 ? Je pense que c’est un inconvénient. Surtout que la Fiorentina connaît très bien la Roma avec Montella, Pizarro ou Aquilani. Pour moi, jouer contre une autre équipe européenne aurait été plus « simple » à préparer. Les premières critiques envers Garcia ? On le sait tous, entraîner la Roma n’est pas une tache facile. Les attentes sont très élevées et les tifosi exigeants. Cela devait arriver mais je suis persuadé que Garcia finira bien la saison. Son seul problème de communication a été peut-être de parler trop vite du scudetto en début de saison. De toute façon il semble avoir la confiance des dirigeants. Gagner le scudetto, on le sait, est très difficile. Encore plus à Rome, surtout en voyant la force de la Juve de ces dernières saison. Je pense qu’il ne fallait pas le communiquer publiquement. Plutôt Faire « le modeste » ou le Guy Roux disant jouer le maintien (^^). Et à côté galvaniser les joueurs en privé. Spalletti était plutôt de ce genre là. Pas une fois le mot scudetto sortait de sa bouche.

Les nombreuses blessures ? Les blessures d’Ibarbo et Doumbia ne sont pas trop du ressort de la Roma, car ils se sont blessés lors de leurs premiers matchs. C’est difficiles à juger. Celle de Strootman est vraiment problématique car il a semblé faire une bonne rééducation, mais n’est pas vraiment parvenu à revenir à son niveau. Et une rechute fait très mal au moral. Après je ne me permettrai pas de faire des jugements sans connaître les tenants et aboutissants, mais j’espère qu’il pourra revenir sur les terrains. Il doit prendre son temps et la sociéta doit l’aider dans ce sens. La fin de saison ? Je pense que la Roma ne peut plus prétendre au titre, mais par contre elle a son destin entre les mains pour garder cette seconde place synonyme de qualification pour la Champions League. Ils ont de la marge pour finir tranquille à cette place et jouer a fond l’Europa League. La saison serait déjà très bonne avec ces 2 objectifs. Ma situation personnelle au Standard ? Ici nous avons connu un 3ème coach, qui est arrivé depuis 1 mois. Ce n’est pas le top pour trouver de la stabilité, mais malgré tout cela se passe très bien. Nous sommes dans le trio de tête et donc bien placé pour les Playoffs. Personnellement j’ai marqué mon 3ème but de la saison donc je suis content, ça se passe plutôt bien. La CAN ? Globalement j’ai été un peu déçu par le niveau de jeu à la CAN. Et surtout déçu par l’élimination précoce du Sénégal, car ils avaient les moyens pour se hisser au moins en quart de finale. La Côte d’Ivoire reste un joli vainqueur et je suis très content pour mon ami Tallo. Il est très heureux d’avoir donné le titre à son pays. Surtout que son oncle était le capitaine de la dernière sélection ivoirienne, vainqueur de la CAN en 1992 (année de sa naissance, ndlr). Il en est très fier.

Retrouvez les épisodes de la saison 2013/2014 de : « Le mois […] vu par Ricardo Faty »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here