Site AS ROMA

EXCLU CSR: Interview de Canal-Supporters.com (PSG)

Nous avons interviewé Canal-Supporters.com (site internet d’actualité sur le PSG), pour notamment parler du cas Lucas Digne, et de nombreux autres sujets.

Introduction : “Créé en 2010, nous sommes une équipe qui gère l’actualité du PSG H24 depuis plus de six ans. Avec beaucoup de réussite, nous avons réussi à nous créer un réseau comme vous pouvez notamment le voir dans ‘Le Grand Talk Parisien’, notre émission consacrée à l’actualité du PSG diffusée tous les jeudis sur notre site. Pour ceux qui ne le savent pas, nous avons été le premier site à avoir évoqué le rachat du PSG par les Qataris avant que cela ne devienne officiel. Nous avons réussi à fédérer une grande communauté de supporters qui répondent présents chaque jour sur Canal Supporters. Pourvu que ça dure ! »

Quand Lucas Digne signe au PSG pour 15 millions d’euros (à 20 ans), qu’avez-vous pensé de cette arrivée ?
“Une très bonne chose. Lucas Digne montrait de vraies bonnes choses à Lille pour son âge. Sa capacité de se projeter rapidement vers l’avant montrait qu’il pouvait franchir un cap au PSG et devenir un titulaire en puissance pour l’après-Maxwell. Pour 15M€, c’était un bon investissement pour l’avenir. Ses prestations en équipe de France Espoirs étaient aussi rassurantes. Il avait déjà acquis un bon niveau avant Paris donc c’était une bonne pioche ».

Deux saisons plus tard, quel bilan et progression faites-vous de son aventure au PSG ?
“Pour résumer, on peut dire qu’il a eu un bilan décevant. Pour la simple raison qu’il ne progressait pas énormément à Paris. On peut dire qu’il manquait de temps de jeu, c’est vrai, mais quand il était sur le terrain, il était tout sauf transcendant. Par exemple, rien que par le nombre de centres réussis qui se réduisaient au fil du temps. C’est une petite déception. Il n’a pas été aidé par le haut niveau constant de Maxwell non plus »

Que retenez-vous de lui concernant sa personnalité et son aspect « hors-terrain » ? Comment est-il jugé par les journalistes à travers sa relation avec la presse ?
“Il est plutôt discret. Il ne fait pas de vague, participe aux évènements promotionnels qu’on lui propose mais il n’est pas du genre à se faire voir en boite en semaine, par exemple. Il est aussi discret avec la presse mais il semble avoir changé depuis son arrivée à la Roma puisqu’il se montre plutôt présent avec ses interviews dans les médias français les plus populaires »

Digne dit avoir notamment rejoint la Serie A pour progresser physiquement et tactiquement. Est-ce des manques qu’il avait au PSG ?
“Ce n’est pas le premier à dire que quitter la France est un bien pour progresser physiquement et tactiquement. Chacun son avis. En France, il avait le sens du jeu. Il s’était bien incorporé à la tactique du 4-3-3 offensif de Laurent Blanc en n’hésitant pas à se porter à l’attaque. Il manquait peut-être d’un sens du placement défensif »

L’avez-vous vu jouer avec l’AS Roma depuis le début de saison ? Lui voyez-vous une progression depuis son départ de la Ligue 1 ?
“Oui, on le suit comme l’ensemble des joueurs prêtés par le PSG. Lucas Digne s’était direct mis dans le bain en jouant deux, trois jours après son arrivée à Rome. C’était un choix fort et montre que Rudi Garcia avait toute confiance en lui. Il s’est fait plutôt remarquer positivement avec son but marqué contre Carpi. Mais on l’a davantage regardé en Ligue des Champions, notamment contre le Barça et le Real Madrid où il a été coupable sur au moins deux buts. Elle est peut-être là, sa limite ».

Après la Coupe du Monde 2014, Digne est en passe de disputer l’Euro 2016. Devançant notamment Kurzawa. Est-ce un choix logique pour vous, et qu’avez-vous pensé des derniers matchs en sélection de Digne ?
“C’est souvent le même débat. Est-ce qu’il vaut mieux jouer un match sur deux dans un club du top 6 européen ou en jouer neuf sur dix dans un club du top 20 ? Layvin Kurzawa a montré qu’il pouvait être le numéro deux dans la hiérarchie des Bleus avec ses prestations à Monaco et au PSG où il a su être souvent décisif, contrairement à Lucas Digne. Mais Didier Deschamps préfère une stabilité dans le groupe où Lucas Digne ne fait pas de vagues même s’il ne joue pas. Ce serait donc logique qu’il aille à l’Euro 2016. Concernant ses derniers matches en Bleu, on aurait pu penser qu’il y aurait eu une passation de pouvoirs entre lui et Layvin Kurzawa lors du France / Suède en novembre 2014. Mais l’ex-monégasque s’est blessé durant la partie et a été remplacé par Lucas Digne. Qui a finalement conservé sa place ».

Le prix de l’option d’achat n’a jamais été divulgué (seul le prêt payant de 2,5 millions avait été annoncé), avez-vous des infos à ce sujet ? L’AS Roma semble vouloir négocier le prix de rachat à la baisse. Quelles pourraient être les intentions du PSG à ce sujet ? Plutôt s’en séparer quitte à baisser un peu le prix ou pourquoi pas le mettre en concurrence avec Kurzawa si Maxwell arrête ?
« En France, on parle d’une option d’achat comprise entre 16 et 18 M€. Les intentions du PSG ne sont pas vraiment précises puisqu’on ne sait pas encore si Maxwell arrête ou continue d’une saison. Tout se décidera avant ou juste après l’Euro. Si le brésilien arrête et que l’AS Roma ne veut pas s’aligner sur le prix de la clause, il y a fort à parier que Lucas Digne reviendra à Paris. Avant, pourquoi pas, de trouver un acheteur qui mettra la somme réclamée par le PSG »

Marquinhos est passé en une saison de véritable inconnu (acheté du Corinthians pour 4,5 millions) à un véritable talent (vendu chez vous pour 31 millions d’euros). Comment jugez-vous sa progression au terme de cette troisième saison, et un départ cet été est-il envisageable ?
« Marquinhos est un sujet très sensible. Il suscite la convoitise très proche du FC Barcelone. Il aurait pu rejoindre la Catalogne l’été dernier avant que le PSG ne mette son véto. Il avisera en fin de saison suivant son temps de jeu. Il a fait d’énormes progrès depuis son arrivée. Ses coéquipiers brésiliens en défense n’en disent que du bien. C’est une valeur sure et c’est très rassurant de l’avoir au PSG. Ce serait une énorme erreur de s’en séparer parce qu’il n’y a pas beaucoup de défenseurs de son âge aussi fort que lui ».

Beaucoup de rumeurs évoquent un intérêt prononcé du PSG pour Pjanic, avez-vous des infos à ce sujet, et comment verrez-vous sa présence au sein de votre équipe ?
« On parlait de Miralem Pjanic il y a deux ans au PSG. Le dossier est au point mort. Après, le PSG va très certainement s’activer au milieu de terrain cet été avec une ou deux arrivées. Il ne ferait pas tâche dans la rotation. Mais c’est difficile de se créer une place entre le trio Motta/Verratti/Matuidi + Rabiot dans l’esprit de Laurent Blanc si le joueur n’est pas déjà confirmé sur la scène Ligue des Champions ».

Le PSG pourrait-il s’intéresser à deux joueurs comme Nainggolan ou Salah ?
« Un milieu comme Nainggolan ne ferait pas tâche non plus. Mais, comme Salah, ce ne sont pas des pistes étudiées par le PSG ».

A un moment où un autre, Rabiot, Pastore et Cavani ont atterri dans les rumeurs de la Roma. Ces pistes paraissent-elles respectivement crédibles ?
« La piste Rabiot était crédible pour un prêt comme le réclamait son clan. Mais Nasser al-Khelaïfi a toujours voulu garder Adrien Rabiot et l’ériger en « grand espoir venu du centre de formation ». Il avait refusé de le prêter malgré l’intérêt prononcé de l’AS Roma. Pour Javier Pastore et Edinson Cavani, ils ne sont pas actuellement dans le budget de l’AS Roma, honnêtement. Le PSG en demanderait trop d’argent ».

Laurent Blanc a rencontré le directeur sportif de la Roma (Sabatini) l’été ou Garcia a été choisi. Que pensez-vous de ces 2 coachs, et pourriez-vous imaginer voir Garcia au PSG ? (rumeur déjà évoquée) ?
« Laurent Blanc a su imposer son style au PSG. Même s’il ne fait pas l’unanimité chez les supporters pour diverses raisons, le club progresse avec lui. Surtout si le PSG atteint (au moins) les demi-finales de la Ligue des Champions cette saison. Rudi Garcia avait impressionné à Lille et le choix de le prendre par l’AS Roma n’était pas anodin. Ses débuts ont été impressionnants et il aurait certainement mérité une meilleure fin. Ça reste un très bon entraîneur français. Il rebondira très vite, c’est certain. Même si ce ne sera certainement pas au PSG. Il n’a pas encore l’expérience nécessaire en Ligue des Champions ou sur la scène internationale comme recherchent les propriétaires du PSG ».

Que pensez-vous de la Roma actuellement ? Ses forces et faiblesses ?
« Le club était peut-être rentré dans une routine avec Rudi Garcia. Son départ a redonné un coup de boost à l’équipe et c’était peut-être un mal pour un bien pour aller décrocher la 3e place en Serie A. La vraie force est l’effectif de qualité. Avoir tenté le prêt d’El Shaarawy est aussi un pari plus que réussi ».

Un dernier mot sur Giuly et Menez et Ancelotti, passés du PSG à la Roma ?
« Giuly nous avait fait du bien au PSG après les années galères. Il était dans un vrai projet avec Makélélé pour redonner des couleurs à Paris. Pour Jérémy Ménez, il est arrivé au début de QSI. Un enfant de la région parisienne qui joue au PSG. Malheureusement pour lui, il n’a jamais su s’imposer face à la concurrence de Lucas Moura, crack recruté pour 40 M€. Il n’était pas moins bon, mais Lucas c’était le vrai choix de QSI. Il est parti gratuitement à la fin de son contrat après sa mésentente avec Laurent Blanc durant la dernière saison. La saison dernière où il a explosé à Milan était un joli pied de nez. Pour Carlo Ancelotti, il avait déçu un grand nombre d’être parti pour le Real Madrid alors qu’il nous avait fait atteindre les quarts de finale de la Ligue des Champions, sans perdre contre Barcelone, et ce alors qu’il semblait ancré dans un grand projet ».

Twitter: @Romanista35