Site AS ROMA

Et voilà la Roma !

Après les deux défaites contre Udinese et Parma, la Roma devait se relever en vu du Derby contre Palermo à domicile. Et ce fut chose faite. La louve l’emporte 4-1 sans forcer face à de très faibles siciliens.

 La Roma donne le coup d’envoie et se montre oppressante alors que le club sicilien ferme derrière. A la 4′, Lamela passe deux joueurs et est arrêté de façon illégal par Pisano, averti sur l’action. Cinq minutes plus tard, la Roma obient un corner par Bradley qui ne donnera rien. Mais sur l’action suivante, sur une erreur de Pisano, Piris lance un centre que Osvaldo laisse passer pour Totti qui marque en deux fois bien aidé par le poteau. 1-0 et 219e but pour lui. A partir de la 20′, Palermo commence à ressortir mais la Roma est bien organisée défensivement. Miccoli tente des corners rentrant mais Goicoechea les sort. Sur une grosse faute non sifflé de Munoz en dernier défenseur, Osvaldo reste à terre un moment puis se relève. A la 31′, sur un ballon sans danger, le gardien palermitain se prend son défenseur et reste à terre, Osvaldo peut alors marquer dans le but vide, 2-0. A la 36′, Totti tente un tir magnifique de loin qui ne passe pas loin du cadre. A la 40′, Lamela se crée une action après avoir traversé le terrain, mais Ukjani sort en corner.  Juste avant la mi-temps sur une frappe de Kurtic, le gardien romain met en corner.

 Le match reprend comme il avait fini. A la 47′, Osvaldo place un ciseau sur corner qui a peu de chance d’aboutir mais donne un corner sur lequel Burdisso met un bon coup de tête mais le gardien sicilien répond présent. A la 50′, sur une frappe de Lamela, le ballon frole la barre. Trois minutes plus tard, Illicic remplace Curtic. Sur une contre attaque rapide, Osvaldo bien lancé par Totti manque son 1 contre 1.  A la 60′, un errement de Piris, donne une occasion à Miccoli mais Marcos peut dégager. A la 63′, grosse erreur de Balzeretti mais Burdisso sauve. Totti multiplie les gestes de classes pour lancer les actions romaines. Sur un coup franc joué rapidement, Totti lance Taxi qui passe au second poteau à un Lamela tout seul qui marque dans une défense du Palermo amorphe. 3-0 à la 70′. Marquihno remplace alors Florenzi. Deux minutes plus tard, Totti le meilleur sur le terrain ce soir, laisse sa place à Destro, Burdisso prend le brassard. Sur sa premiere action, Destro marque bien servi par Lamela, lève en partie son maillot, et prend un second jaune, synonyme d’expulsion. 4-0 à la 78′.  A la 83′, sur un contre sicilien, Illicic marque du gauche alors qu’il y avait peut-être faute sur Burdisso. En fin de match, Pjanic s’y reprend à deux fois devant Ukjani mais le gardien a le dernier mot. Rien ne changera au terme des trois minutes de temps additionnel. 

La Roma a su se relever et montrer un beau visage face à une équipe de Palermo amorphe. Le derby est bien préparé. Lazio, rendez-vous dimanche, 15h.