Entre passé et futur, Mancini parle de De Rossi et Zaniolo

0
382
Photo tirée du site Thenational.ae

Roberto Mancini, sélectionneur de l’Italie, s’est exprimé au sujet de Daniele De Rossi et Nicolo Zaniolo :

« L’adieu de De Rossi ? C’est forcément un grand désespoir parce que quand un joueur met à disposition toute sa carrière pour une équipe, c’est une chose particulière. Aujourd’hui est un jour triste. Quand j’ai voulu le faire venir à Manchester City ? Je le voulais parce que je l’ai toujours considéré comme l’un des meilleurs milieux au monde, il pouvait être un joueur idéal pour nous qui devions améliorer notre effectif. Nous n’avons pas pu le faire venir à Manchester, parce que lui avait le maillot de la Roma dans la peau, cela a été impossible. Zaniolo ? Il peut donner énormément. Il est encore très jeune et il a été mis sur le devant de la scène en 8 mois. Désormais beaucoup d’équipe le veulent, il a d’énormes qualités mais c’est seulement le début. Il a joué 30 matchs en Serie A, je crois que quand il en aura fait 150 il pourra être un des meilleurs au monde. Cela dépend seulement de lui. L’important est que la tête soit toujours ensemble au corps, parce qu’il est très important de bien se comporter. Je ne demande jamais aux entraîneurs de faire jouer les jeunes italiens, mais Zaniolo peut être un exemple. Je l’ai vu jouer à l’Euro U19 l’été dernier et déjà je voyais un potentiel en lui. Il a eu la chance de trouver un entraîneur comme Di Francesco, qui l’a fait jouer à la Roma. Le football italien doit avoir plus de courage. Zaniolo est un milieu relayeur gaucher, en Italie il y en a pas beaucoup, lui et Mandragora. Il a le dribble et la course. Quand j’étais en voiture, j’ai entendu à la radio qu’il allait jouer titulaire contre le Real Madrid. Je me suis dis: « J’espère que ça se passera bien, sinon on se fera massacrer ».