Emerson parle du début de saison, Rui et Zamparini

0
296

 

Emerson Palmieri s’est exprimé dans un interview au journal Leggo :

« Du désastre contre Porto au match parfait face au Genoa ? Contre Porto cela fût un match catastrophique, même deux. Cela pouvait arriver à n’importe qui. Mais si la Roma m’a choisi, si Sabatini m’a amené ici et si Spalletti me fait jouer, c’est parce que j’ai des qualités. Spalletti croit plus en moi que Garcia ? Avec Garcia le rapport était bon, mais il faisait ses choix et il ne me faisait jamais jouer. Cela rend triste n’importe qui. Avec Spalletti cela a très vite été différent, il a toujours cru en moi et cela est une chose importante pour nous, footballeurs. Quand j’ai eu la sensation d’avoir inversé la tendance ? Après le match gagné 4-1 contre Palerme. Zamparini, président de Palerme, disait que je n’avais pas de caractère ? Je suis resté mal de ses paroles. Peut-être qu’il a changé d’idée maintenant. Où je dois faire mieux ? On doit toujours s’améliorer et progresser. Sur les coups de tête ? Oui, je dois travailler cela c’est vrai. M’inspirer de Fazio ? Il est extraordinaire. Notre Comandante. Quand le ballon arrive à lui alors je suis tranquille. Comme tout le monde, je dois croître aussi tactiquement. J’ai une bonne frappe, mais peu utilisé ? Juste, je dois l’utiliser plus. Mais c’est aussi quelqu’un que le mister me demande toujours et que Sabatini me disait aussi. Si je parle encore à Sabatini ? Oui, c’est lui qui m’a voulu ici. Il m’envoie souvent des messages. Pour moi il est comme un père footballistique. La concurrence avec Mario Rui ? Mario est un grand joueur et une grande personne. Toujours prêt à donner des conseils et aider. La Roma doit avoir dans chaque rôle plus d’un choix. Son moment arrivera aussi. Quel coéquipier m’a impressionné ? Totti est hors classement. C’est quelque chose d’un autre monde, il n’y a pas autre chose à dire. Puis je ne savais pas que Nainggolan était aussi fort et je suis aussi surpris de la qualité de Paredes. Ce qu’il manque pour reprendre la Juventus ? Pour moi pas énormément. Ce sont les détails qui font la différence et nous l’avons vu au match de Turin. Nous sommes encore en cours en championnat et il y aura le match retour. Europa League et Coupe d’Italie ? Ce sont des objectifs réels : nous voulons gagner quelque chose. Le fait de ne jamais avoir joué avec la Curva Sud pleine ? Seulement en tant qu’adversaire. Cela me plairait d’entendre vite le soutien des tifosi, la torcida giallorossa. Si j’ai déjà pensé à partir ? Dans les moments de tristesse on pense à beaucoup de choses. Mais comme je l’ai dis à ma famille, j’ai laissé le Brésil pour m’imposer et vaincre. Je suis ici avec ma fiancé, Isadora, qui m’a énormément aidé. Elle est une fan de fitness et elle me donne des conseils aussi sur le plan diététique. On aime beaucoup vivre ici, aller dans le centre. J’aime sentir l’affection des tifosi, cela augmente depuis le derby… ».

Romanista35

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here