Site AS ROMA

Emanuelson, Le pari à paramètres zéro

Après l’Ajax Amsterdam et le Milan AC, Emanuelson voit son avenir du côté de l’AS Roma. Considéré comme l’un des grands talents dans le couloir gauche, le hollandais de 28 ans n’a jamais su s’imposer à un poste fixe lors de son passage en rossonero, mais il pourra cependant apporter son expérience et sa fougue au groupe de Rudi Garcia.

Urby Vitorrio Diego Emanuelson est né le 16 juin 1986 à Amsterdam, dans la province de Hollande-Septentrionale aux Pays-Bas. Le joueur a fait toutes ses gammes dans son club local, de l’Ajax Amsterdam. Urby intègre dès ses 18 ans le groupe professionnel, en compagnie notamment de Ryan Babel, avec Ronald Koeman comme coach. Lors de cette première saison 2004/2005, il ne fera que 5 apparitions toutes compétitions confondues, dont une rencontre en Coupe UEFA. Déjà à l’époque le joueur met sa polyvalence en avant, alternant la position d’arrière gauche et milieu gauche. Dès la saison suivante, 2005/2006, il réalisera une première saison pleine, avec en tout 41 rencontres. Une saison où Urby s’est déjà mis en avant au très haut niveau, montrant qualités offensives et défensives. Au-delà d’une 4ème place en championnat, c’est surtout un 1/4 de finale de Champions League face à l’Inter qui lui permettra de briller, où il remportera notamment son match dans le match contre le portugais Figo. Une vraie saison pleine pour le jeune hollandais de 19 ans, avec notamment 26 matchs de championnat, et 8 matchs en LDC. Il y aura également inscrit ses 2 premiers buts dans le monde professionnel. Lors de la saison suivante, il continue de voir son temps de jeu augmenter, avec en tout 46 apparitions, dont 31 en championnat. La grande déception de cette saison sera notamment l’élimination en tour préliminaire de Champions face aux norvégiens du FC Copenhague. L’Ajax terminera la saison en championnat à la seconde place.

La saison 2007/2008, là encore cela ne sera passera pas très bien en Europe, d’abord avec une nouvelle élimination en tour préliminaire de Champions, face au Slavia Prague, avant de se faire éliminer en phase de poule de l’Europa League face au Dinamo Zabreg. En championnat, l’Ajax termine seconde de la phase régulière, mais perd face à Twente en playoff, et doit donc dire au revoir à la Champions pour la saison suivante. Malgré un temps de jeu important, Emanuelson perd sa place sur certains matchs de fin de saison au profit de Vertonghen. Lors de la saison 2008/2009, Emanuelson se retrouve entraîné par Marco Van Basten. Il continuera d’avoir là encore un temps de jeu important, avec 32 matchs de championnat (et 4 buts) et 9 en Europe. C’est lors de cette saison qu’il s’est installé de façon plus régulière au poste de milieu gauche, où il a pu mettre à profit ses qualités offensives. Le 30 novembre 2008, à seulement 22 ans, il dispute son 150ème match officiel avec son club formateur. La saison suivante, 2009/2010, sera celle où il obtiendra le temps de jeu le plus conséquent, avec au total 47 apparitions (31 en championnat, 6 en coupe nationale et 10 sur la scène européenne), avec notamment 8 buts (son record en une saison) et 8 passes décisives. Au terme de cette saison, il remporte sa troisième coupe nationale, et dément lors de cette victoire qu’il va rejoindre le PSV Eindhoven malgré les nombreuses rumeurs. Son départ arrivera cependant à la moitié de la saison 2010/2011, où il avait disputé jusque là 32 matchs à la trêve hivernale. Après 5 trophées, 255 matchs (22 buts et 16 passes décisives), Emanuelson rejoint le Milan AC le 23 janvier 2011, où il signe un contrat de trois et demi, contre la somme de 1,7 millions d’euros. Il peinera à s’imposer à son arrivée, puisqu’il ne disputera que 9 matchs de Serie A lors de la phase retour 2010/2011 (ainsi que 2 matchs et 1 but en Coppa Italia), mais remportera cependant le scudetto, qui sera son seul et unique championnat national remporté à ce jour.

Sa saison suivante, 2011/2012, sera beaucoup plus intéressante, puisqu’il disputera 30 matchs de championnat, avec notamment 2 buts et 6 passes décisives. Il jouera également 5 matchs de coupe d’Italie et 7 matchs de Champions League. Sa saison 2012/2013 se jouera alors de moitié au Milan AC et de moitié à Fulham. En effet, Urby disputera d’abord 20 matchs avec les rossoneri lors de la phase aller (2 buts et 7 passes décisives), avant de rejoindre la Premier League, pour 13 matchs et 1 but avec le club londonien. Une expérience qui tournera alors court, puisqu’Emanuelson revient du côté du Milan AC l’été suivant. Il y disputera alors sa toute dernière saison avec le club milanais. Emanuelson y joue notamment 24 matchs de Serie A et 8 matchs de Champions League. Au Milan AC, il aura joué 105 matchs et inscrit 5 buts. En sélection, il dispute 13 matchs en « Espoir », où il remporte notamment l’Euro en 2006, et joue 17 fois avec les Pays-Bas A. En fin de contrat, Emanuelson débarque un peu à la surprise générale du côté de l’AS Roma. Un contrat aussi assez spécifique, puisqu’il a signé pour un an, avec une possibilité à ce terme de prolonger son bail pour deux années supplémentaires. En concurrence avec l’anglais Ashley Cole, la Louve a eu le départ de Dodo dans son couloir gauche. Emanuelson a jusqu’ici réalisé des performances mitigées durant ces matchs amicaux, se mettant cependant plus en évidence que son coéquipier arrivant de Chelsea. S’il a su montrer ses qualités offensives, il devra faire de même sur l’aspect défensif. La saison sera longue, et Emanuelson aura forcément la possibilité de montrer son talent.