Photo tirée du site Asroma.com

Stephan El Shaarawy s’est exprimé au micro de Roma TV :

« La reprise estivale ? Il y a beaucoup d’enthousiasme, le bon climat, nous sommes confiants. S’il fait chaud ? Oui, très. Nous avons eu plus de vacances, par rapport aux internationaux non-présents au Mondial et nous sommes plus prêts. Etre à Trigoria est une chose positive, c’est un centre spectaculaire, ils ont tout réussi, nous avons tout ici. Aussi l’organisation est parfaite, nous devons seulement penser à nous entraîner. Ma 10ème saison depuis mes débuts en Serie A ? Et je n’ai que 25 ans, j’ai encore du temps devant moi. Je me sens beaucoup plus mature, je ne suis plus jeune, je me suis plus responsabilisé. J’espère m’améliorer encore. Où je dois progresser ? En tout, dans mes prestations, mes buts, je veux arriver au double chiffre. J’aurais pu le faire la saison dernière, mais parfois j’ai été malchanceux. Je veux répéter cela et m’améliorer. Si j’ai la sensation d’être devenu un leader au niveau de la maturité ? Oui, cela a été une année impotante et je dois remercier aussi le mister. Il m’a donné beaucoup de confiance même quand je jouais moins bien. Le rapport avec l’entraîneur est fondamental au niveau mental. L’année passée j’ai trouvé cet équilibre et cela a été positif. Je cours beaucoup, même dans les actions sans ballon ? Le mister demande beaucoup de travail même dans la phase défensive, c’est un travail fastidieux pour les ailiers. Quelle impression m’ont fait les nouvelles recrues ? Beaucoup de jeunes sont arrivés cet été, avec beaucoup d’enthousiasme, et aussi certains qui ont envie de démontrer leur valeur après la saison passée, comme Schick par exemple. Je l’ai vu très motivé.

Allegri a dit que les individualités comptent plus que l’aspect tactique ? Si cela été déjà ainsi avec lui au Milan ? Quelle différence avec Di Francesco ? Notre force la saison passée a été le collectif. Puis, clairement, il y a des joueurs qui ont tracé le chemin en Champions, comme Dzeko. La pression exercé venait du collectif et de la mentalité que nous avions. Puis, il est certain que les joueurs font la différence dans les matchs qui comptent, mais le mister compte sur le collectif et je suis d’accord avec cela. Désormais on a acquis les mécanismes voulus par le mister ? Oui, et ctte année ça sera plus facile de refaire les mêmes choses parce que nous avons une année de travail derrière nous. Le mister gère tous les détails et ça sera plus facile pour lui cette année. Si je préfère jouer à droite ou à gauche ? Le mister m’a dit que la saison passée j’ai plus marqué en jouant à droite même si je préfère partir de la gauche. Ce n’est pas un problème, je suis à disposition. Qui m’a le plus surpris parmi les recrues ? Il m’a suffit d’un entraînement pour voir des gestes intéressants de Coric et Kluivert. Ils ont des qualités. Ils nous donneront un grand coup de main. Le Mondial ? La France peut le remporter, je fais le tifoso pour Mbappé, il montre des choses extraordinaires. J’avais noté ses qualités après un seul entraînement à Monaco, j’avais dis à mon père et à mon frère qu’il était un joueur fou. Comment on peut s’améliorer ? En Champions, répéter notre parcours ne sera pas facile. Nous avons fait quelque chose d’épique, la remontée contre Barcelone est entrée dans la légende mais je parle de tout le parcours. Nou l’avons mérité. En championnat nous avons calé à la mi-saison, il y a eu un calage mental. Nous devons progresser, ce n’est pas la première année que ça arrive. Déjà je répète que la saison passée sera importante ».