Photo tirée du site Hhotelvillaemma.it

Alors que l’on a fait à peine un tiers du championnat, l’AS Roma se projette déjà vers la saison prochaine. A commencer par le fameux stage de reprise de préparation estivale. Alors que la Louve va depuis plusieurs années à Pinzolo, rien n’est encore sûr concernant l’été 2018. En effet, le maire de la ville montagnarde n’a pas apprécié l’organisation de l’été passé, où Eusebio Di Francesco a du se présenter avec un groupe de joueurs composé en très grandes majorités de jeunes (les cadres ayant en plus de vacances après leur passage en sélection début juin).

Cela ne sera pas pour s’arranger avec le Mondial 2018 en Russie. Autre problème, la durée du stage. En juillet dernier, la Roma n’y a passé que 8 jours, avec un seul week-end. Pour améliorer l’aspect économique, les instances locales aimeraient un stage de 12-13 jours, réparti sur au moins deux week-end. Avec ces composantes, un accord est encore loin d’être trouvé, et de nouvelles négociations auront lieu fin novembre. Si cela ne se décantait pas positivement, alors la società giallorossa chercherait un autre point de chute pour préparer sa prochaine saison.