Photo tirée du site Agenziagiornalisticaopinione.it

Eusebio Di Francesco était en conférence de presse à la veille d’affronter la Lazio, comptant pour la 32ème journée de Serie A, où il a répondu aux questions des journalistes :

Le match de Liverpool peut distraire l’équipe ?
« Il faut penser au Genoa, depuis que Ballardini est arrivé ils subissent peu de buts, c’est une des meilleures défenses du championnat, cela sera un match délicat. Ils sont bons en contre, nous ne devons pas penser plus loin que mercredi. Je changerais quelque chose, mais cela ne sera pas un motif de sous-évaluer l’équipe, mais pour avoir des forces nouvelles ».

Ünder et El Shaarawy pourraient être de la partie ?
« Je ne veux pas parler de la formation pour ne pas donner d’avantages. Ils pourraient être du match, El Shaarawy s’entraîne avec plus de continuité par rapport au turc ».

Etre compétitif en Champions et en championnat et difficile, dont seul la Juventus est capable de le faire, si cela est lié à l’histoire, les habitudes, les jambes, la tête ou la profondeur de banc ?
« L’effectif est important mais aussi la mentalité et les habitudes. Nous ne sommes pas très habitués mais nous devons avancer et comprendre que chaque match est important. Il faut avoir de grandes disponibilités, je beaucoup beaucoup de joueurs prêts et j’espère que les sensations sur le terrain sont celles que j’ai en ce moment ».

Ünder et Schick ont des parcours différents. L’un a une bonne insouciance tandis que l’autre ne réussit pas encore totalement à s’exprimer ?
« La première chose à laquelle j’ai pensé est que Ünder ne comprend rien à l’italien. Je dis aux joueurs de se boucher les oreilles quand on descend sur le terrain, mais lui n’a même pas besoin de le faire (rire, ndlr). Puis c’est aussi une question de caractère. Schick a vécu le début de cette aventure avec plus de poids. Lors du derby il n’a pas exprimé ce qu’il a montré contre Barcelone. Peut-être que j’ai fais une erreur à le remettre à nouveau sur le terrain, il n’était pas dans les meilleures conditions mais il est en très grande croissance pour le comportement et la disponibilité. Il lui manque le but, qui est très important pour un attaquant et quand il le trouvera il nous apportera beaucoup de satisfaction. Pour Ünder je suis tranquille parce qu’il ne comprend pas très bien, nous sommes avantagés ».

El Shaarawy peut aussi avoir des qualités défensives, comme on l’a vu dans le derby. Il peut représenter une alternative dans tout le couloir gauche ?
« Les défenseurs doivent faire les défenseurs, les attaquants doivent faire les attaquants. Cela peut être un choix en cours de match, quand il faut forcer quelques situations mai quand on défend dans la surface il faut être défenseur. Au derby il a été très bon, lui aussi donne une trè grande disponibilité dans les deux phases. Je ne pense pas cependant qu’il pourrait faire le 5ème défenseur à gauche. Dans le derby nous avons mis 8 fois les joueurs de la Lazio en position de hors-jeu et cela signifie que nous avons bien travaillé à 5, comme on l’a fait à 4. Cependant, avec un attaquant ça serait plus difficile parce qu’il n’est pas habitué à le faire. Peut-être qu’il reculerait quand les autres avanceraient ou inversement ».

Sur quoi appuyer pour éviter que l’équipe puisse être distraire ?
« Chaque match a son histoire. Ces derniers matchs nous avons beaucoup crée et peu concrétisé. Nous devons traiter tous les matchs de la même façon. Nous n’avons pas eu la chance et la malice dans certains moments. Ce que je dis ici, je le fais aussi à l’intérieur du vestiaire. Puis entre le dire et le faire, il y a un grand écart. Demain je ne révélerais pas la formation, je changerais quelques uns mais je maintiendrais la base, une identité ».

Gonalons a récupéré mentalement de ces dernières erreurs ?
« Il a démontré qu’il a des qualités. Puis les gens mettent ces erreurs plus en évidence parce qu’elles ont été dans des moments importants. Nous devons l’aider parce qu’il a de grandes qualité, regardez le match contre Chelsea. Il est normal de le supporter, je demande aux tifosi aussi de l’aider. Tous peuvent se tromper. Il s’entraîne avec grande professionnalisme, c’est un exemple ».

Comment on gère un joueur dont la Roma dépend, comme Dzeko ?
« Dzeko a peu souvent été sur le banc. Très peu parce qu’il est fondamental pour mon jeu et dans l’importance qu’il a pour l’équipe. Demain il jouera, pour faire comprendre aussi à quel point il est important de gagner demain ».

La défense à 3 pourrait augmenter la difficulté contre des équipes comme le Genoa qui défendent ?
« Cela pourrait. J’évalue pour chaque match, nous avons la capacité pour jouer à 3 ou à 4, c’est un raisonnement que je fais. Il faut être bon à trouver des solutions pour nos difficultés contre des équipes ainsi ».

L’équipe pense trop à Barcelone ?
« Nous n’avons pas affronté le derby en pensant trop au passé. Peut-être vu de l’extérieur on a affronté le derby ainsi, mais nous savons qu’il y aurait eu une grande rage de la part de la Lazio, qui a de grandes qualités. Ce n’était pas un match facile, nous avons été moins bon qu’eux, mais dire qu’on pensait à Barcelone est faux. Nous devons penser à cela pour grandir ».

Si vous vous sentez de demander aux tifosi la même passion vu en Champions aussi pour les prochains matchs de championnat ?
« Les tifosi qui ont l’amour continue pour cette équipe seront avec nous, même lors des prochains matchs de championnat. Je comprends qu’ils soient plus fasciné par le match de Champions mais nous devons croître aussi de l’intérieur. Demain cela sera déterminant, on ne peut pas se tromper. Il reste seulement 6 matchs, la marge d’erreur va s’abaisser ».

Manolas et Perotti ?
« Perotti est en gros doute, j’évaluerais mais je crois que c’est plus facile de le voir à disposition contre la SPAL. Manolas va mieux, j’évaluerais les choses aujourd’hui. Dimanche il a joué en n’étant pas au mieux, comme Florenzi qui ensuite est entré ».

Dans une attaque à deux pointes, il est possible de voir ensemble Schick et Ünder ?
« Si nous jouons à trois en défense, nous pouvons jouer avec deux points. J’ai aussi vu Ünder en élection jouer comme seconde pointe, il peut très bien le faire, mais je n’aime pas faire les choses par hasard, elles doivent être préparé ».