Photo tirée du site Vocegiallorossa.it

Eusebio Di Francesco s’est exprimé au micro de Italia Uno :

« Le match face à la Juventus ? Une excellente première heure de football, pressant la Juve dans leur propre moitié de terrain. On a été peu réalise dans trente derniers mètres sur les ballons récupérés. Puis le match a changé avec l’expulsion de Nainggolan, eux ont cherché à ne pas nous faire jouer pour prendre ce point et gagner le scudetto. Si je repense à Anfield ? J’y repense parce que nous avons démontré pouvoir lutter face à Liverpool. A la moitié du match aller nous nous sommes perdus et désunis. Eux, à peine quand ils reprenaient le ballon, allaient fort vers l’avant et nous n’avons pas su réagir. Dommage pour le retour parce qu’on a perdu trop de temps à penser à l’aller. On pouvait faire quelque chose en plus, même si les épisodes nous ont pénalisé. Difficile de conserver Dzeko ? Nous savons tout des négociations. Lui, cependant, a été très disponible même lors des heures du mercato. Je le considère trop important pour nous. Il a démontré de savoir prendre l’équipe sur ses épaules, au-delà des buts. Cela est la chose la plus significative, et cela vaut aussi au niveau de l’équipe générale. Le mettre à disposition est fondamental à l’intérieur de l’équipe. Un environnement qui gagne en maturité ? Je souhaite le meilleur de ma ville, l’important est de transmettre le message en interne. Je ne pas voir de victimisation. Si on pense trop aux épisodes, alors on perd trop de temps pour récupérer. Pour cela, je me suis énervé au retour contre Liverpool, nous faisons le jeu de ceux qui se lamentent des épisodes. Il faut croire en les chose, et jamais ne se lamenter. Je déteste, en tant que abruzzese, pleurer sur les choses passées. Allegri ou Sarri ? Ma vision est qu’on doit gagner le scudetto part le beau jeu. Mais on ne peut pas critiquer Allegri. C’est un excellent entraîneur sous tous aspects. J’essaie d’appliquer un beau jeu mais on ne peut rien lui dire à lui. Schick ? ll a un grand potentiel. Il doit être bon à se mettre à disposition, comme il l’a fait dernièrement. Le 4-3-3 l’a pénalisé au début, désormais il doit réussir à bien interpréter autant le rôle de Ünder que de Dzeko. Qui mérite le scudetto entre Juve et Napoli ? Selon moi le problème du Napoli a été quand ils se sont retrouvés à moins un point, ils se sont déjà sentis vainqueurs. Une équipe habituée à vaincre a su faire ressortir son orgueil. La Juve est resté sur le qui-vive et a mérité ce scudetto. Jouer avant ou après influe ? Quand on arrive en fin de saison oui, cependant nous connaissons cette possibilité. Attaquer cette chose devient relatif. L’environnement napoletano peut avoir exalter trop l’équipe ? L’environnement peut conditionner l’équipe.

Inter ou Lazio en Champions ? Lazio est devant au classement et ils font quelque chose d’extraordinaire. La Lazio est favori parce qu’ils ont deux résultats sur trois favorable, mais il y a beaucoup de variables sur un match sec, tout peut arriver. Comme nous dimanche, où Nainggolan qui, d’un moment à l’autre, a changé la course du match. Trop d’erreurs de Nainggolan ? Peu de personnalité en Champions League ? Les erreurs peuvent arriver. Qui n’en fait pas ne se trompe jamais. On peut tout dire sur lui, mais pas qu’il manque de personnalité. Si Totti a manqué ? Il a une présence constante dans le vestiaire, je suis content de ce qu’il fait pour l’équipe. Je ne regrette rien et je suis heureux d’avoir joué avec lui, et de l’avoir à mes côtés. Comment améliorer l’équipe ? Une grande croissance pour la mentalité, mais ça ne suffit pas. Il faut améliorer qualitativement. Il a manqué quelques buts. Défensivement nous avons bien travaillé, paradoxalement il a manqué un point du point de vue zemaniano. Combien vaut Alisson ? Je ne le sais pas, mais c’est un grand gardien. Il a les qualités mais surtout la personnalité qu’il met à la disposition de l’équipe. J’aime ce genre de joueur. Il ne pense pas à faire la parade pour la photo mais à être concret. Il est devenu un des meilleurs gardiens en Italie, si ce n’est le meilleur. Si je m’attendais à un Ünder ainsi ? Il a démarré avec des difficultés, notamment la langue. Il est très intelligent, plus que turc je l’appelle napoletano parce qu’il est très intelligent. Il a une grande qualité à préparer la frappe. Il ne fait pas comprendre où il va tirer et cela est une grande qualité. Ce que j’ai pensé quand j’ai vu le classement de la Roma sans la VAR ? Je ne l’ai pas lu. J’essaie de transmettre à l’équipe cette mentalité. Pour moi ce ne sont que des excuses. On peut se tromper durant le championnat. J’espère qu’il y aura moins d’erreurs mais je dois penser à d’autres choses. Je ne partage pas le fait que mes collègues parlent des arbitres, parce qu’on perd son temps à aider l’équipe. On dit que Sassuolo aurait du favoriser l’Inter ? Ce sont des choses liées aux réseaux sociaux. Chacun de nous descendu sur le terrain pour ne pas être ridicule. Le championnat italien donne des signaux importants, c’est une croissance culturelle qui me plaît de voir. Moi, à Sassuolo, j’ai passé de années splendides, j’aime la mentalité avec laquelle ils ont affronté l’Inter parce que c’est ce que je cherche à transmettre. Quel secteur je demanderais à Monchi de renforcer ? Attaque, défense et milieu (rire, ndlr). Balotelli me plaît ? Je le voulais à Sassuolo, certaines choses seront cependant décidées plus tard. Balotelli a des qualités importantes ».