photo tirée du site Tuttosport.com

Eusebio Di Francesco, suite au nul 2-2 face au Chievo, s’est exprimé au micro de Sky Sport:

« Je suis déçu, ces matchs ne me plaisent pas parce qu’on ne sait pas conclure le score. On prend des buts avec trop de facilité dès la moindre occasion et cela ne va pas, et même avec les deux milieux défensifs ça n’a pas été mieux. Le match semblait sous contrôle, mais on ne l’a pas fermé, dans la gestion nous n’avons pas été bon. J’ai essayé de donner quelques directives, eux jouaient avec facilité sur Radovanovic, puis après nous avons été bon à couvrir les lignes de passes. Nous avons perdu les insertions des milieux relayeurs mais nous avons eu des occasions pour fermer le match, puis pour un ballon peu dangereux nous avons pris un but évitable. Real Madrid ? Nous ne devons pas perdre notre force, nous devons améliorer les deux phases. Nous proposons et créons beaucoup, nous avons des occasions intéressantes mais dans ces matchs il faut mieux gérer. Nous avons tenu le Chievo en vie et cela ne doit pas arriver à Madrid, il faut partir d’une bonne phase défensive. Nos centraux ont eu un peu de mal, puis nous avons changé et donné plus de force sur les côtés. Cette technique a porté ses fruits jusqu’à un certain moment, parce qu’ensuite les deux buts ont été pris de manière identique. Limites mentales, physiques ou tactiques ? Le match semblait sous contrôle, en seconde nous avons concédé peu aux adversaires. Nous n’avons pas su concrétiser nos occasions, et ils ont réouvert le match avec ce premier but. C’est une remontée qui fait mal mais elle doit être analysé à froid, nous prenons sur nous toutes les critiques. Kolarov en dessous physiquement ? Selon moi il a fait un excellent match, enlevant l’erreur du but. Je le trouve en croissance.

Avec quel moral on va à Madrid ? Il faut rapidement relever la tête, nous devons y aller avec optimisme et travailler pour améliorer la phase défensive où nous avons eu des carences. Ce n’est pas seulement un travail des 4 de derrière, toute l’équipe doit aider à défendre. A quel point le résultat du jour peut influer dans la tête des joueurs ? On traverse un moment difficile, il faut repartir. Cependant, en ce début de saison nous avons alterné trop les prestations. Aujourd’hui cela a peut-être été la prestation la plus régulière, mais on a pas su conclure. Il faut analyser les matchs avec les yeux, et donner les vrais chiffres. L’équipe a mal défendu dans certains choix, mais elle a aussi crée beaucoup, le résultat change les raisonnement et ça me rend fou, parce que nous devons défendre plus en équipe, nous devons mieux lire certaines situations. Nous travaillons, mais si on ne lit pas avant on risque ce que nous avons risqué. Lisons les chiffres et voyons si l’équipe est autant à terre. On ne peut pas dire ce qui n’existe pas. Karsdorp ? Il est une alternative à Florenzi, qui m’a demandé le changement, il a essayé d’apporter quelque chose. Il doit progresser au niveau tactique. La saison passée il a démarré et nous avons gagné, cette année non et cela a compromis sa croissance. Il a des qualités physiques et techniques importantes, nous devons l’aider. Moi d’abord, en sachant ce qu’il peut apporter. La Champions ? Je parle pour mon équipe, on ne doit pas trouver d’excuses, nous voulions les trois points pour rester en haut du classement, cherchant à arriver à Madrid avec la force d’une victoire en championnat.

Cela n’est pas arrivé, mais nous ne devons pas penser à ce match, nous avons la chance de pouvoir jouer un match important, mais nous devons avoir plus de détermination et nous devons tous donner quelque chose en plus. Perplexe après la préparation faite tous ensemble ? Notre identité s’est vu par intermittence, comme contre l’Atalanta et le Milan. En ce sens, sincèrement je m’attendais à une approche différente, cela m’énerve plus que tout autre. Nous avons quelque chose en plus, mais c’est une question mentale. Nous devons chercher à résoudre les choses le plus vite possible. J’ai vu aussi beaucoup de choses intéressantes, dans la phase offensive l’équipe m’a plu globalement, tandis que dans la phase défensive nous manquons toujours de quelque chose et nous subissons cela. Nous avons souffert des ballons entre les lignes du Chievo où nous arrivions en retard, et cela leurs a permis de revenir dans le match. Des erreurs que nous ne pouvons commettre et où nous devons fortement travailler. Il y a des lectures que nous devons améliorer, autant avec les jeunes que les anciens. Je suis déçu, il n’y a pas de justifications parce qu’au final seul le résultat compte, mais regardant la prestation je pourrais dire qu’il y a eu des choses intéressantes, même si on ne peut pas prendre un tel but (le deuxième, ndlr) quand le match est sous contrôle, surtout une équipe comme la Roma qui ambitionne toujours au meilleur. Comment est l’équipe mentalement ? On avait sûrement besoin de cette victoire, il faut applaudir les joueurs même quand il ne font pas un bon mouvement, parce qu’il faut toujours les encourager, mais à la fin on attend un meilleur résultat pour donner de la continuité aux entraînements de la semaine ».