Photo prise sur Asroma.com

Ce derby sera une grande première pour beaucoup de monde. A commencer par Eusebio Di Francesco qui va le découvrir sous une troisième casquette. Après l’avoir vécu en tant que joueur, puis comme team-manager, cela sera la première fois qu’il le coachera du banc de touche. Et l’ex-mister de Sassuolo cherchera à apporter aux joueurs son expérience de ce type de match : « La chose la plus importante est qu’il a rapporté la ‘romanità’ qui manquait depuis longtemps », a déclaré ces dernières heures un certain Bruno Conti à son égard.

Cela sera le premier vrai derby de la Capitale pour Monchi, puisqu’il avait assisté à la défaite (3-1) de l’AS Roma face à la Lazio le 30 avril dernier, mais cela était seulement 04 jours après l’officialisation de son intronisation comme directeur sportif. Cette semaine, Monchi s’empreigne de l’atmosphère derby en compagnie du groupe, avec qui il est très proche dans chaque moment du quotidien à Trigoria. Samedi, il arrivera au stade dans le bus de l’équipe, et non dans le van du staff comme à l’habitude.

Celui qui a connu par le passé le derby de Seville, a notamment su s’acclimater à l’environnement romain grâce à l’aide de Francesco Totti. Lui vivra son premier derby sans sa seconde peau giallorossa, qu’il a enlevé en mai dernier. L’ex-numéro 10 de la Louve va chercher à apporter son expérience du derby (dont il détient le record de présences, de buts et de victoires) à ses ex-coéquipiers.