Photo tirée du site Tuttosport.com

Eusebio Di Francesco s’est exprimé à Sky Sport, suite au match nul 0-0 face à la Lazio :

« Cela a été un match dur, nous avons très bien joué sur les seconds ballons et après avoir changé quelque chose, nous avons été mieux. Le match s’est joué sur le fil du rasoir, peut-être qu’on a été plus incisifs qu’eux, on prend ce point. Cette année nous sommes abonnés aux poteaux et aux barres. Ünder ? Avec son entrée j’ai changé de système. nous pouvions faire mieux parce que la Lazio était à 10 et nous devions faire le jeu, quand on l’a fait on a eu des occasions, nous avons été un peu moins lucides à la finition. Manolas ? Il a pris un coup, il a eu des crampes. Il a eu de la fièvre comme Florenzi, alors je l’ai sorti. La Lazio a été bon au niveau de l’attention et l’application. El Shaarawy ? Il est bien entré, j’attends toujours plus de Stephan. Les deux équipes ont joué sur les longs ballons. Je comprends que c’était un match différent des autres. Aujourd’hui nous n’avons pas bien interprété le jeu derrière Dzeko, On l’a mieux fait contre Barcelone. Pourquoi une Roma différente en championnat ? Parce que nous ne jouons pas en Champions (rire, ndlr). La Lazio balançait devant, contrairement à Barcelone qui essayait de jouer. Si Bruno Peres avait marqué, le match aurait eu une dynamique différente, notre croissance passe par le fait de traiter chaque match de la même façon, je veux la même approche à tous les matchs. Dzeko ? Il pouvait être plus lucides à certaines occasions, mais il a été le plus dangereux, nous devons plus le libérer. Il faut donner le mérite à la Lazio, qui a montré du tempérament. Aujourd’hui cela a été un match très équilibré, avec une équipe forte physiquement. Nous avons été à un poteau du match parfait, aujourd’hui je ne pouvais pas demander plus parce qu’il y avait peu de lucidité dans certains choix, nous devons retrouver certaines choses, cherchant à ne pas perdre notre identité. Peut-être qu’avec l’agressivité en plus que je demande on aurait pu marquer à la fin. Nous devons avoir une meilleure approche psychologique face aux équipes qui nous attendent en défendant.

Comment résoudre le problème des buts comparé aux nombreuses frappes ? Ce problème dure depuis longtemps. En Champions nous avons fait mieux, donc dans l’ADN nous avons la possibilité de faire mieux. Même à 10 contre 11 on a fait trop peu. Nous devons être meilleur à profiter des courses latérales. J’essaie de travailler sur cela, contre la Fiorentina nous avons beaucoup crée et je m’étais énervé parce que même à l’entraînement il y avait peu de détermination. Cela est la démonstration que ce que tu fais à l’entrainement se fait en match ensuite. Il manque de la qualité pour aller concrétiser les actions. La Lazio nous a fait déjouer en balançant devant, et on ne s’en rend pas compte immédiatement. Pourquoi Manolas comme libéro ? Parce que à droite ou à gauche il n’a pas le désir d’amener la supériorité numérique quand on récupère le ballon, cependant il est très bon à couvrir les espaces. Il a la capacité de récupérer le ballon, je dois lire dans la tête des joueurs. Fazio est plus agressif devant, tout comme Jesus. La pression sur De Rossi et Fazio ? Parfois Daniele recule trop, se rapprochant trop des défenseurs. Cela n’est pas utile : on perd de l’espace entre les lignes. J’ai fais reculer Nainggolan pour ressortir le ballon court. Les remplaçants ont apporté, j’ai besoin de tout l’effectif, cela me permet de changer le système durant le match. Les coup de pied arrêté peuvent aider ? Nous travaillons dessus mais aujourd’hui nous les avons mal géré. Je souhaite que la vraie Roma soit celle de la Champions. En championnat cela est beaucoup plus tactique, les entraîneur sont forts. Le but peut changer l’inertie du match, parfois on a trop cherché les longs ballons. Il faut plus de concentration. Pas de turnover ? J’ai vu les joueurs bien lors du dernier entraînement, je voulais garder la pensée positive. Le turnover est toujours un dilemme, cela dépend toujours du résultat. Nous avons aussi deux jours de repos en plus que la Lazio. Je devrais sûrement changer quelque chose. Nous allons avoir 4 match en 9 jours ».