Destro vous envoie le bonjour

L’AS Roma a fait le travail face au SC Liezen, équipe de 3ème division autrichienne, en remportant la rencontre sur le score de 6-0. On retiendra surtout le triplé de Destro, et le sublime but de Nico Lopez. Dimanche prochain place au dernier match amical, à l’Olimpico, face à l’Aris Salonique.

Zdenek Zeman a été contrait de faire ce match avec seulement 4 joueurs sur le banc, vu les nombreux absents. Tout d’abord Stekelenburg et Florenzi partis en sélections. Mais aussi Balzaretti, Bradley, Totti et Bojan légèrement blessés. On retrouvait cependant une équipe assez proche de l’équipe qui pourrait débuter le championnat. On citera notamment la position de Destro attaquant gauche, et De Rossi milieu relayeur droit. Le premier but arrivera à la 9ème minute, quand Pjanic lance Destro qui inscrit son premier but en trompant le gardien. L’attaquant de 21 ans va doubler la mise dès la 19ème minute. Cette fois il profite d’une très jolie balle piquée dans la surface de Tachtsidis pour réaliser une reprise de volée du pied gauche. Dans la minute suivante, 20ème, Lamela s’échappe et est arrêté illicitement dans la surface. C’est Osvaldo qui se charge de lui faire justice avec un petit bout du pied en douceur à ras du poteau. Le score ne bougera pas jusqu’à la mi-temps, notamment grâce à un bon gardien adverse qui s’interposera devant Pjanic et Osvaldo. On signalera la bonne entente entre Destro et Osvaldo justement.

Le mister démarre la seconde mi-temps avec une composition identique. Il faudra attendre le quart d’heure de jeu, et à la 61ème minute, pour revoir la Roma scorer. On assiste à une belle permutation entre Osvaldo, qui passe sur la gauche, et Destro, qui prend l’axe. L’italo-argentin récupère le ballon sur le côté, et lance Taddei dans la profondeur. Le latéral par intérim déborde et centre entre la défense et le gardien vers Destro, qui n’a qu’à pousser la balle au fond des filets. Dans la minute suivante, Nico Lopez et Marquinho entre en place de Lamela et Pjanic. Le petit uruguayen ne perdra pas de temps pour se mettre en évidence, puisque cinq minutes plus tard (à la 68ème minute) il réalise une action individuelle qu’il conclut par une magnifique frappe des 25 mètres, pour peut-être le plus beau but de la phase de préparation. Deux minutes plus tard Piris, auteur d’une prestation intéressante défensivement et offensivement, prend un coup et doit se faire soigner hors du terrain, mais sans gravité. Romagnoli remplace ensuite Burdisso pour le dernier quart d’heure. C’est dans cette période qu’Osvaldo conclura le score, avec un but à la 79ème minute.

Un score anecdotique, mais qui confirme la montée en puissance giallorossa. Le dernier match amical aura donc lieu dimanche prochain, à l’Olimpico, face à l’Aris Salonique pour le dernier test grandeur nature, avant la réception de Catane.