Site AS ROMA

Derby à double-enjeu pour la Louve

Après avoir bien entamé cette année 2015 en allant l’emporter, 1-0, sur la pelouse de l’Udinese, les hommes de Rudi Garcia retrouve le Stadio Olimpico pour l’un des deux derby de cette saison. Au coup d’envoi, 9 points séparent la Louve de la Lazio, et un succès permettrait de dépasser temporairement la Juventus (qui joue à Naples).

.

La conférence de presse de Garcia.

« Une pensée à la France »

« Sur les événements en France ? Je suis français et nous sommes en lutte, j’ai voulu faire cette chose par solidarité. Nous devons être tous unis. Maintenant je veux parler du football, du jeu et du terrain. Ce que représente le derby ? Quand deux équipes de la même ville, ce qui n’existe pas en France, cela est toujours un match particulier mais nous ferons tout et plus pour gagner. C’est normal, ce match donne trois points et pas plus. Nous voulons être premiers après ce match, même si cela peut être que quelques heures, une semaine ou plus. Nous voulons gagner. Toute la saison n’est pas concentrée sur le derby, un championnat dur 38 matchs et dans deux de deux-ci nous affrontons l’autre équipe de la ville. Différence entre les deux équipes ? Ce sont deux équipes qui font de belles choses. Il y aura le premier contre le quatrième et le deuxième contre le troisième. C’est une journée qui me plaît, les équipes en haut s’affrontent et je suis content. Chaque semaine je voudrais voir des matchs de ce niveau. La Lazio est une bonne équipe avec d’excellents joueurs, et cela sera difficile de les affronter. Ils marquent beaucoup et ont de la qualité. Nous devons imposer notre jeu et gagner. Le Ballon d’or ? J’espère Neuer. C’est le meilleur gardien au monde dans cette période, je souhaite que ce soit un joueur défensif à le gagner, chose qui n’enlève rien aux deux autres phénomènes. Nous arrivons bien dans le derby, deuxième à un point du premier. Nous pouvons prendre la première place et cela donnerait une grande motivation. Si je me suis italianisé ? J’ai répondu à cette chose. Aujourd’hui je me sens très français. Comment affronter ce match ? Nous ferons notre jeu avec qualité. L’équipe est motivé et veut bien faire, l’objectif est de freiner l’effectif, qui a tant d’envie, et met beaucoup d’intensité à l’entraînement. Nous devons le faire aussi demain à 15h sur le terrain.

« Ljajic va bien, Maicon aussi »

Pourquoi avoir sorti Maicon à Udine ? Un entraîneur préfère ne pas faire de changements par choix qui ne sont pas tactique. Pour Maicon, c’était la reprise et il a un peu souffert mais ça n’est pas un problème, demain il sera bien. Le capitaine peut aussi jouer 90 minutes, mais un joueur de 38 ans peut jouer moins que les plus jeunes. Mais il a démontré que si nous avons besoin de lui tout le match, cela n’est pas un problème. Ljajic va bien et j’espère que cela sera ainsi demain matin, car tout peut arriver dans la nuit. Si les joueurs demain sont comme aujourd’hui, ils seront tous à disposition. Pourquoi les difficultés dans les matchs à enjeu ? L’équipe est seconde à un point du premier, et nous n’avons pas seulement joué des équipes de seconde partie du classement. Cela veut dire que nous avons pris beaucoup de points, surtout à domicile, et l’équipe est aussi forte en déplacement. Pour demain, j’ai totale confiance en les miens, peut importe l’équipe en face. J’ai des joueurs d’expérience, l’unique paramètre psychologique est la motivation de tout donner pour gagner. Si la Roma ou la Lazio a plus progressé ? Je ne peux parler que de mon équipe, je ne sais pas comment se passe la saison des autres. La Lazio a pris plus de points que la saison passée et nous aussi, malgré que nous ayons en plus la Champions. Ces matchs en plus n’ont pas abaissé notre efficacité, demain nous devons profiter de l’opportunité pour être premier après notre match. Si Destro restera ? Je confirme.

« Je préfère mettre une équipe plus offensive que l’inverse »

Comment s’adapter à Candreva et Anderson ? Il y a deux façons de voir le match de mon côté, parce qu’ils peuvent changer de module ou bien le conserver sans Lulic. Je peux mettre une équipe plus défensive ou plus offensive, et je préfère le seconc choix. Pour mettre en difficulté l’adversaire, je veux être en condition de pouvoir marquer un but de plus que l’adversaire. Mettre beaucoup de joueurs offensifs peut mettre en difficulté leur défense, mais vous ne saurez rien sur la formation avant demain. Cela sera un derby différent par rapport à la saison passée, notamment par rapport aux conditions extérieurs, l’équipe sortait d’un climat particulier. L’équipe avait perdue une finale de Coupe et était dans une condition psychologique difficile. Moi j’étais content que le derby arrive aussi vite, c’était le meilleur moment pour tout remettre à plat. Aujourd’hui tout est différent, nous pouvons être premiers et nous affrontons une excellente équipe. Comment préparer le derby ? Rien de particulier, les joueurs sont motivés, nous sommes surtout concentrés sur l’aspect physique. Il n’y a pas de paramètres divers. Le fait d’avoir posé un crayon sur chaque siège des journalistes ? C’est mon idée, j’ai mis au courant ma societa. C’est quelque chose de symbolique. C’est une attaque non seulement à la France, mais aussi à la liberté d’expression. J’ai voulu mettre cette pancarte parce que cette liberté n’est pas négociable. Nous faisons comme les journalistes de Charlie Hebdo, nous devons divertir les gens. C’est important dans le football d’offrir un spectacle, je me sens l’un d’eux. Nous sommes tous Charlie dans cette tragédie. Qui peut être le joueur du match ce dimanche ? Pour gagner, nous n’aurons pas seulement besoin d’un joueur, mais de tous et cela comprend les entrants. Pour être aussi efficace en défense il faut être à 100%. Je vois toujours le collectif ». 

.

.

Du côté de Trigoria

La Roma connait un début de saison avec quelques turbulences, mais qui reste très bon en terme de chiffres. En effet, après 17 journées, la Louve ne pointe qu’à un point de la Juventus, et a déjà distancé le Napoli de 9 points. Le bilan global (39 points), est de 12 victoires, 3 nuls et 2 défaites. A signaler que sur ces 5 « non-succès », 3 ont été obtenu sur les pelouses des trois meilleures équipes de ce début de saison : Juve, Naples et la surprenante équipe de la Sampdoria. A domicile, le bilan global est de 7 victoires et 2 nuls. A signaler que ces deux partages des points sont justement les deux dernières réceptions, face à Sassuolo et le Milan AC, pour 20 buts marqué et 4 encaissés. A noter que cela fait trois matchs de suite que la Roma n’encaisse pas de but. L’objectif est donc de poursuivre cette petite série pour bien débuter l’année.

Rudi Garcia a révélé la liste des 24 joueurs qui ont été convoqué pour la 18ème journée de Serie A, qui se jouera ce dimanche à 15h contre la Lazio (Foot+). L’infirmerie se vide un petit peu, puisque outre Leandro Castan,(qui fera son retour du Brésil lundi) seuls Salih Uçan (qui travaille encore à part pour récupérer de sa blessure à la cuisse) et Federico Balzaretti (qui a repris avec le groupe depuis environ deux semaines) ne font pas partis de la liste. On rajoutera également Tonny Sanabria qui a rejoint la sélection du Paraguay, pour disputer en janvier la Copa America U20, ainsi que Seydou Keita et Gervinho pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations. Absent en cours de semaine, Adem Ljajic est bien convoqué. Pour le reste, pas de surprise, outre la convocation de l’ailier de 18 ans Daniele Verde.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Manolas et Astori, tandis que les couloirs seront pris par Maicon à droite et Holebas à gauche. De Rossi évoluera dans une position de sentinelle devant la défense, avec Pjanic et Nainggolan pour animer le jeu devant lui. Devant, le trident du moment sera composé de Totti en attaquant axial, avec Ljajic et Iturbe sur les côtés.

.

L’adversaire du jour

Le début de saison de la Lazio est plus que prometteur. Pointant à la troisième place, égalité avec le Napoli, les biancocelesti ont jusqu’ici glané 30 points, pour un bilan général de 9 victoires, 3 nuls et 5 défaits (31 buts marqués et 19 encaissés). Au Stade Olympique, leur bilan est de 6 victoires et 2 défaites (face à la Juventus 3-0, et l’Udinese 1-0), pour 18 buts marqués et 9 encaissés. Les hommes du mister Pioli sont en ce moment sur une série de 4 matchs sans défaite en championnat, dont 3 victoires. Juste avant cela, s’en était suivi une série de 5 matchs avec un bilan de 1 victoire, 2 nuls et 2 défaites. Leur meilleur série fût entre la 5ème et 8ème journée, avec 4 succès consécutifs.

Sur le mercato, l’effectif de la Lazio s’est renforcé, puisque seuls Helder Postiga (reparti à Valence) et Biava (fin de contrat, parti à l’Atalanta) ont quitté le navière. Côté arrivé, le plus gros transfert est De Vrij, arrivé de Feyenoord contre la somme de 7,5 millions d’euros. Le latéral Basta arrive lui de l’Udinese, tandis que Parolo vient renforcer le milieu en provenance de Parma. La belle affaire vient de la personne de Djordjevic, arrivé gratuit du FC Nantes. Autre transfert gratuit, l’arrière gauche hollandais Braafheid qui débarque de Hoffenheim.

L’équipe sera composé demain de Marchetti dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 4 joueurs, où l’on retrouvera Basta, De Vrij, Cana et Radu. Les 3 milieux de terrain seront composés par Onazi, Parolo et Biglia. Enfin devant, Djordevic évoluera en pointe et sera soutenu par Candreva et Anderson.

.

Les dernières confrontations

2013/2014 Lazio 0-0 AS Roma
2013/2014 AS Roma 2-0 Lazio (Balzaretti, Ljajic)
2012/2013 AS Roma 0-1 Lazio [Coppa Italia]
2012/2013 Lazio 3-2 AS Roma (Lamela, Pjanic)
2011/2012 AS Roma 1-2 Lazio (Borini)
2011/2012 Lazio 2-1 AS Roma (Osvaldo)
2010/2011 AS Roma 2-0 Lazio (Totti x2)
2010/2011 AS Roma 2-1 Lazio (Borriello, Simplicio) [Coppa Italia]
2010/2011 Lazio 0-2 AS Roma (Borriello, Vucinic)
2009/2010 Lazio 1-2 AS Roma (Vucinic x2)
2009/2010 AS Roma 1-0 Lazio (Cassetti)
2008/2009 Lazio 4-2 AS Roma (Mexes, Vucinic)
2008/2009 AS Roma 1-0 Lazio (Baptista)
2007/2008 Lazio 3-2 AS Roma (Taddei, Perrotta)
2007/2008 AS Roma 3-2 Lazio (Vucinic, Mancini, Perrotta)
2006/2007 AS Roma 0-0 Lazio
2006/2007 Lazio 3-0 AS Roma
2005/2006 Lazio 0-2 AS Roma (Taddei, Aquilani)
2005/2006 AS Roma 1-1 Lazio (Totti)
2004/2005 AS Roma 0-0 Lazio
2004/2005 Lazio 3-1 AS Roma (Cassano)
2003/2004 Lazio 1-1 AS Roma (Totti)
2003/2004 AS Roma 2-0 Lazio (Mancini, Emerson)
2002/2003 AS Roma 1-1 Lazio (Cassano)
2002/2003 Lazio 2-2 AS Roma (Delvecchio, Batistuta)
2001/2002 Lazio 1-5 AS Roma (Montella x4, Totti)
2001/2002 AS Roma 2-0 Lazio (Delvecchio, Totti)
2000/2001 AS Roma 2-2 Lazio (Batistuta, Delvecchio)
2000/2001 Lazio 0-1 AS Roma (Negro csc)
1999/2000 Lazio 2-1 AS Roma (Montella)

Voici les 30 dernières rencontres qui ont opposé l’AS Roma à la Lazio. Le bilan pour les giallorossi est de 13 victoires, 9 matchs nuls et 8 défaites. Un bilan global assez largement à l’avantage de la Louve donc. Un bilan a fortement relativiser : En effet sur ces 8 victoires laziale, 6 ont été acquises lorsque les biancoceleste évoluaient à domicile. Tandis que sur ces 14 victoires romanisti, 11 ont été remporté lorsque la Louve évoluait à domicile. Cela montre donc quand même l’importance de jouer ce derby « à domicile ».
A noter que Francesco Totti est le joueur qui a joué le plus de derby (39, dont 34 en championnat), mais aussi à en avoir gagné le plus (13, dont 11 en championnat). Avec 9 buts lors du derby en Serie A, le Capitano à la possibilité de distancer Marco Delvecchio et Dino Da Costa, avec qui il est à égalité actuellement.
Dans l’histoire de tous les derby, l’AS Roma a obtenu 58 victoires, 59 nuls et 43 défaites

.

Le duel du match

Adem LJAJIC / Felipe ANDERSON : Adem Ljajic et Felipe Anderson sont les deux surprises de chacune des deux équipes. Pas forcément à leur aise la saison passée, les deux joueurs offensifs explosent cette saison. De son côté, le brésilien de 21 ans a disputé 15 rencontres de Serie A, pour 4 buts (dont 3 buts sur les deux derniers matchs) et plusieurs passes décisives. Le serbe de 23 ans fait un peu mieux, puisqu’il a lui inscrit 6 buts en 15 rencontres de championnat. Ljajic a déjà égalé son total de la saison dernière, où il avait aussi marqué à 6 reprises, mais en 28 matchs. Ljajic avait notamment connu une première partie d’année 2014 très compliqué, où il avait notamment été écarté des terrains suite au déplacement à Naples où il avait été accusé d’avoir failli dans le marquage du joueur effectuant le centre. Il n’a alors quasiment plus fait d’apparitions sur la pelouse jusqu’à la fin de saison. Cela est donc totalement différent, puisqu’on l’attend au tournant pour se montrer en taille patron, avec le départ de Gervinho à la CAN. Celui qui vient de Santos 7 buts en 61 matchs) a lui aussi connu des difficultés d’adaptation. Arrivé à 20 ans en Italie, il n’a disputé que 13 matchs de championnat la saison dernière, sans jamais marquer le moindre but. Il aura notamment profité en ce début de saison de la blessure de Candreva et de la mise à l’écart du talent Keita pour définitivement exploser du côté de la Lazio.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Orsato. Cet arbitre a un bilan positif face aux giallorossi, puisqu’on retrouve 7 victoires, 5 nuls et 3 défaites. Ces trois défaites furent obtenu récemment : D’abord lors de la défaite 4-3 face au Genoa (après avoir mené 3-0, match qui a coûté la place à Ranieri), la défaite à Lecce il y a deux saisons (4-2) avec Luis Enrique, et enfin la défaite lors de la finale de Coupe contre la Lazio. En 7 matchs à domicile son bilan est de 5 victoires, 2 nuls et 1 défaite; dont le 1-1 face à la Juve il y a deux ans (avec le penalty manqué de Totti), et les victoires la saison passée contre le Napoli (2-0) et la Fiorentina (2-1).

De son côté, la Lazio a un bilan équilibré, avec 4 victoires, 8 nuls et 5 défaites.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Manolas-Astori-Holebas
De Rossi
Pjanic-Nainggolan

Iturbe-Totti-Ljajic

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Torosidis, Cole, Emanuelson, Yanga-Mbiwa, Somma, Strootman, Paredes, Florenzi, Destro, Borriello, Verde.
Blessé(s): Balzaretti, Castan, Uçan.
Suspendu(s): /
Absent(s): Gervinho, Keita (CAN), Sanabria (Copa America U20)

Lazio (4-3-3): Marchetti; Basta, De Vrij, Cana, Radu; Onazi, Parolo, Biglia; Candreva, Djordjevic, F. Anderson.