De Rossi ramène la lumière à la Louve

Après 5 matchs de Serie A sans la moindre victoire (4 nuls et 1 défaite), l’AS Roma a retrouvé la voie du succès en déplacement, mais dans la douleur. Une victoire obtenu à Cesena grâce à un but du Capitaine du soir, Daniele De Rossi. Si cela ne règle pas tout, ses 3 points permettront de passer une trêve internationale dans un climat plutôt serein, en vue du prochain match face au Napoli à l’Olimpico.

Les joueurs de Cesena pressent haut dès le coup d’envoi. Les premières frappes sont cependant pour Ljajic et Uçan, sans danger pour Leali. Gervinho manque aussi son occasion à la 15′. Giorgi répond pour Cesena d’une belle frappe qui frôle le cadre à la 21′. Cependant la Roma reste la plus dangereuse, comme le prouve Ljajic à la 27′ avec un petit numéro en solo qui fini par une frappe non cadrée. Le premier carton est pour Uçan avec une intervention très musclée sur Carbonero. C’est finalement le Capitaine De Rossi qui ouvre le score en reprenant dans la surface un ballon perdu par Uçan, 1-0 à la 40′ ! La Rome mène à la mi-temps.

Le match reprend sans changement de part et d’autre même si Cesena semble reprendre du poil de la bête, sans pour autant se montrer dangereux. La première frappe de la seconde mi-temps est pourtant pour Gervinho, non cadré. La Roma laisse le ballon aux joueurs d’Emili-Romagne et Garcia lance alors Pelligrini pour Uçan à la 66′. Cesena domine toujours plus et il faut un sauvetage de Florenzi – De Sanctis pour éviter un but à la 75′, suivant d’un bel arrêt de De Sanctis devant Defrel. Garcia rentre alors Mapou pour Ljajic. La louve gère tout doucement sa fin de match en faisant tourner le ballon et minimisant les risques. Pour tenter d’amener plus de danger en contre, Ibarbo remplace Gervinho pour les 5 dernières minutes. Mais le résultat final sera de 1-0, la Roma gagne enfin.

Trois points qui arrivent au moment opportun, pendant qu’une partie des joueurs vont rejoindre leur sélection nationale respective, et que l’autre partie va pouvoir travailler de façon serein à Trigoria durant ses 15 prochains jours. Gros ouf de soulagement également pour le mister Rudi Garcia, qui va pouvoir préparer tranquillement le duel face à son mentor Benitez, d’ici deux semaines à domicile.