Site AS ROMA

Dans les starting-blocks…

L’AS Roma de Rudi Garcia version 2013/2014 débute ce dimanche soir (20h45) sa saison avec le déplacement à Livourne. Avec un climat explosif autour du dossier Lamela, il s’agit d’une rencontre où la victoire est obligatoire, dans l’optique de bien lancer la saison, pour faire oublier les deux années précédentes.

.

La conférence de presse de Rudi Garcia

Moins fort sans Osvaldo et Lamela ? Je ne change pas ce que j’ai dis. Au départ je voulais que tous les joueurs restent, mais ce n’est pas le moment de parler mercato. Le match de demain est important. Nous parlerons de mercato à sa clôture, mais il faut considérer l’aspect sportif et économique, et parfois ce dernier peut passer avant le premier. La période mercato est la pire pour un entraineur, c’est un peu fatiguant. Nous travaillons avec les dirigeants et j’ai grande confiance en eux pour avoir une équipe compétitive. Si Lamela jouera ? Je dirais aux joueurs la formation 2h avant le match, et cela sera le cas toute la saison. Vous ne le saurez pas avant les joueurs. Lamela est convoqué, il peut donc jouer.

Difficile de travailler sans avoir tout son groupe ? Oui c’est un problème, surtout du fait que le championnat commence avant la fin du mercato. Mais il faut faire avec, nous sommes concentrés sur le match de demain. Nous ferons toujours tout pour gagner, à domicile comme à l’extérieur. Nous devons reconquérir l’Europe. Nous avons pas beaucoup de temps mais pour mettre en place un module de jeu on doit travailler avec l’effectif complet. Ce n’est pas un problème pour demain, nous devons gager avec l’effectif actuel. J’ai confiance en la societa, cela sera une Roma forte, un effectif fort. C’est important pour les tifosi, pour tous. Mon rapport avec les joueurs ? Je suis content de leur travail. Ils ont bien travaillés, ce sont des joueurs qui vivent bien ensembles mais ensuite plus que de parler d’un joueur en particulier, je préfère parler du groupe. Il y a une forte force mentale, avec une âme collective. Une équipe qui joue bien au football et cela est important pour moi. Sabatini non présent lors de la préparation ? Je pense qu’il sera avec nous demain, je crois que jusqu’au 2 septembre son emploi du temps est bien chargé. Le profil des recrues ? La chose importante est de prendre un joueur qui entre dans le module de jeu. Il n’est pas suffisant d’avoir un seul système de jeu parce que si cela ne fonctionne pas, il est nécessaire d’avoir un plan B. Mes joueurs sont capable de jouer dans divers systèmes, ce n’est pas un problème. Ils doivent savoir varier en fonction du scénario.

Les départs ? Ils étaient dans l’air, mais maintenant il est important de regarder vers le futur. L’équipe ne changera pas de niveau. Toujours un but pris pendant les matchs amicaux ? Pour gagner nous avons besoin de marquer et d’être forts en défense. Le plan défensif d’une équipe concerne les 11 joueurs. Pour cette saison nous avons un nouveau gardien, de nouveaux défenseurs avec Maicon et Benatia, cela est bien comme ça. Bien démarrer ? Le championnat est composé de 38 matchs, c’est un marathon. Cela serait mieux de bien commencer même si les résultats se regardent à la fin. Livorno ? Nous avons 23 joueurs et faim de victoire, mais cela ne sera pas facile contre une équipe qui jouera à la maison après son retour en Serie A. Il y aura des moments difficiles, il est important d’avoir confiance en nous-même. Mieux de vendre Lamela plutôt que Pjanic ? Tout entraineur aimerait avoir un joueur capable de marquer 15 buts en une saison et international argentin. Stop avec ça. Quelle réponse aux contestataires ? Il y avait 10 000 personnes de plus à la présentation cette année par rapport à la saison passée. Les tifosi ont compris que nous avons besoin de leur soutien, nous avons besoin de ce 12ème homme. Une nouvelle saison commence, avec un nouvel entraineur et un nouvel effectif. Nos tifosi seront fiers de notre équipe. Les caractéristiques de mes attaquants ? Il est important qu’il y ait trois attaquants. Ils doivent être complémentaires pour ne pas donner de point de référence à la défense adverse. Des mouvements et des changements de position, jouer entre les lignes et prendre la profondeur ».

.

Du côté de Trigoria

Comme lors des deux saisons précédentes, de nombreuses nouvelles têtes vont faire leur apparition lors de cette première journée de Serie A version 2013/2014. Et cela commence par le secteur défensif, où trois joueurs d’expérience et de caractère font leur arrivée : Morgan De Sanctis habitué aux environnements chauds et dotés d’un vrai leadership), Mehdi Benatia (l’un des meilleurs défenseurs des dernières saisons en Serie A, qui devra faire oublier Marcos parti au PSG) et Maicon (qui veut retrouver son niveau de l’Inter). On oubliera pas les jeunes pouces Lukasz Skorupski et Tin Jedvaj qui chercheront à inverser la hiérarchie au plus vite. Au milieu, les choses ont peu changé, puisque seule Panagiotis Tachtsidis a fait son départ, remplacé par le talentueux et élégant Kevin Strootman, déjà titulaire avec la sélection des Pays-Bas. Enfin devant, le chantier est totalement ouvert : Nico Lopez est parti en copropriété à l’Udinese, tandis que Pablo Osvaldo a rejoint Southampton et qu’Erik Lamela ira à Tottenham dans les prochains jour. Si le pupille de Rudi Garcia, en la personne de Gervinho, a déjà fait son arrivée, la Louve attend encore au moins deux joueurs offensifs, qui pourraient débarquer en tout début de semaine prochaine.

La préparation s’est déroulée de très bonne manière, puisque le bilan a été de 5 victoires, 1 nul et 1 défaite. Les giallorossi ont marqué 22 buts et en ont encaissé 8. On retiendra que Florenzi a terminé cette préparation avec 4 buts, tandis que la nouvelle recrue Strootman a trouvé 2 fois le chemin des filets. Malgré la défaite, on retiendra la belle prestation face à Chelsea, où les hommes du mister français ont du céder à la toute dernière minute. On pourra également signaler que, malgré le fait qu’à chaque rencontre un but a été encaissé, les romanisti ont su à plusieurs reprises revenir dans le match après avoir été mené.

Pour sa grande première, Rudi Garcia devra faire sans trois absents : Destro (qui récupère de sa blessure au genou), Strootman (un peu juste, mais de retour le week end prochain) et Jedvaj (dont il manque un document de la FIFA du fait qu’il soit mineur). Le mister français pourra cependant compter sur Lamela, bien présent parmi les convoqués.

L’équipe devrait être composé ainsi : De Sanctis gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense se constitué de gauche à droite de Balzaretti, Castan, Benatia et Maicon. Le milieu reposera sur De Rossi au centre, avec Bradley ou Florenzi assez proche sur sa droite pour l’associer dans le travail défensif, et Pjanic à gauche pour organiser le jeu. Devant on retrouvera Totti en pointe, avec Lamela qui jouera sur sa droite, et Gervinho à gauche pour prendre la profondeur.

.

L’adversaire du jour

Difficile de juger le niveau de l’équipe amaranta, tant les matchs amicaux n’ont pas été face à de grandes équipes. En effet les hommes de Davide Nicola ont battu assez facilement plusieurs équipes amateurs, tandis que lors d’un tournoi triangulaire ils ont concédé la défaite 1-0 face à Parme, et gagné 1-0 contre Perugia. Une autre victoire, contre le club grec de l’AEL Kallonis, sur un score de 2-0. Difficile d’en tirer des enseignements donc, pour cette équipe qui avait terminé 3ème de Serie B l’an passé avec 80 points, et qui a gagné sa montée parmi l’élite après deux matchs de barrage.

L’équipe de Livourne est encore loin d’être complète. En effet le jeune suisse Emeghara signera lundi, et n’est donc pas disponible pour ce match. Le défenseur Rinaudo est à l’essai et pourrait être officialisé la semaine prochaine. D’autres joueurs pourraient arriver comme Biaganti de Catane, ou encore certains jeunes de la Louve comme Caprari, Tallo ou Verre. La bonne nouvelle de ce club est d’avoir réussi à conserver Paulinho, ainsi que l’arrivée de l’ex-romanisti Leandro Greco (passé par l’Olympiakos). Trois jeunes son arrivés de l’Inter : Benassi, Duncan et Mbaye.

Deux absents sont à noter côté sicilien en la personne de Izco au milieu et Potenza en défense. Lanzafame a de son côté été écarté. On notera le retour de prêt de Alvarez et Andujar, l’arrivée de Salifu (Fiorentina), ainsi que les départs de Carrizo (retour de prêt à la Lazio) et Maxi Lopez (parti à la Sampdoria). Sans oublier, bien évidemment, Vincenzo Montella qui passe sur le banc de la Fiorentina.

L’équipe sera composé demain de Bardi dans la cage. La défense sera constitué par une défense à trois avec Ceccherini, Emerson et Valentini. Au milieu on retrouvera Schiattarelli et MBaye sur les côtés, avec Luci, Greco et Duncan dans le coeur du jeu. Enfin devant, Dionisi accompagnera Paulinho.

.

Les dernières confrontations

2009/2010 : Livorno 3-3 AS Roma (Perrotta, Toni, Pizarro)
2007/2008 : Livorno 1-1 AS Roma (De Rossi)
2006/2007 : Livorno 1-1 AS Roma (Totti)
2005/2006 : Livorno 0-0 AS Roma
2004/2005 : Livorno 0-2 AS Roma (Totti, Montella)

 

Si l’AS Roma est invaincu au Stadio Armando Picchi depuis quasiment 10 ans, le bilan n’est pas non plus très flatteur. En effet lors des 6 dernières confrontations, le bilan pour la Louve est de 4 matchs nuls et 1 victoire. Et cela fait même 4 rencontres de suite où les deux équipes se quittent avec un score de parité. On se souvient tout particulièrement de cette dernière confrontation, conclu sur un score de 3-3, qui a très probablement coûté le Scudetto à la Louve en fin de saison.

.

Le duel du match

Erik Lamela / Paulinho : L’un aurait pu partir mais est finalement resté, l’autre devait rester mais pourrait finalement partir. En effet l’attaquant amaranto, pourtant annoncé sur le départ, a prolongé le mois dernier son bail jusqu’en 2018 avec Livorno. Une vraie bonne nouvelle, notamment si l’on se base sur ses statistiques de la saison passée : 23 buts en 45 matchs de Serie B. L’attaquant de 27 ans continue donc sa progression, après avoir inscrit 13 buts en 38 présences la saison précédente. Ce brésilien a percé sur le tard. Arrivé dans le club toscan en 2004, il se révèlera en Lega Pro (3ème division), entre 2009 et 2011 à Sorrento, où il inscrit 39 buts en 62 matchs. Paulinho a notamment connu la sélection U20 du Brésil, avec 20 convoqués et 6 buts. Auteur, en tout et pour tout, de seulement 35 matchs en Serie A dans sa carrière (et seulement 2 buts), le n°9 livorneso cherchera à enfin exploser aux yeux de tous et parmi l’élite. De l’autre côté, Erik Lamela sort lui d’une grosse saison 2012/2013, avec 15 buts inscrit en 31 rencontres. Le trequartista argentin est considéré comme l’un des meilleurs talents du Calcio. Un peu décevant lors de la préparation estivale, le n°8 giallorosso a vu l’assaut de Tottenham à son sujet. Démarrant par une offre de 30 millions d’euros, cela n’a pas laissé insensible les dirigeants romanisti, qui ont décidé d’ouvrir les négociations. Après plusieurs jours de tractations, l’international argentin est toujours ici, et Rudi Garcia l’a de ce fait convoqué pour ce déplacement à Livorno. Il devrait donc bien inscrire son nom dans les statistiques de la Serie A 2013/2014, où il pourrait débuter titulaire demain… pour sa dernière apparition sous le maillot de la Louve ?

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Davide Massa. La Louve n’a pas un long passif avec lui, puisque ce dernier n’aura arbitré que deux rencontres avec les giallorossi, et celles-ci à chaque fois à domicile. En effet Massa a notamment dirigé la défaite face à l’Udinese sur un score de 3-2 la saison dernière (doublé de Lamela et Di Natale), mais aussi le score de parité face à Pescara (buts de Destro et Caprari). Cela sera donc la première fois que cet arbitre sera à diriger la Roma en déplacement.

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Maicon-Benatia-Castan-Balzaretti
Florenzi-De Rossi-Pjanic
Lamela-Totti-Gervinho

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Torosidis, Burdisso, Romagnoli, Dodo, Marquinho, Bradley, Tallo, Caprari, Borriello.
Blessé(s): Destro, Strootman.
Suspendu: /
Non-qualifié: Jedvaj
Choix technique: Julio Sergio, Guberti.

Livorno (3-5-2): Bardi; Ceccherini, Emerson, Valentini; Schiattarelli, Luci, Greco, Duncan, MBaye; Dionisi; Paulinho.