Conti: « Jouer avec ce maillot est une réalité unique »

0
266

 

Bruno Conti, vainqueur du Scudetto avec l’AS Roma en 1982/1983 et actuel directeur du centre de formation giallorosso, s’est exprimé au site brésilien Globo Esporte :

« Sur mon rôle de responsable du centre de formation ? C’est ce que je sais faire de mieux. Travailler avec des enfants de 20 as et moins. Tous peuvent voir si un joueur est bon avec le ballon ou non. Le secret est de comprendre ce que le jeune réussira à améliorer au cours des 2-3 années suivantes. Il faut une vision globale de comment un joueur peut progresser, comme par exemple De Rossi, Aquilani, Bovo ou Pepe. Un mot sur mes deux ex-coéquipiers brésilien Falcao et Renato ? Je me souviens bien de Renato. Grande force physique, grande technique, peut-être un peu égoiste avec la balle, mais il était capable de faire n’importe quand quelque chose d’imprévisible. Cela m’a un peu déçu qu’il ne ce soit pas très bien adapté à Rome, mais nous avons toujours de bons contacts. Falcao èétait un grand joueur mais aussi une grande personne. Il était intelligent sur le terrain, il a donné à l’équipe sa capacité tactique et l’envie de vaincre. Un professionnel exemplaire qui a fait grandir la Roma pour vaincre le Scudetto (1982-1983) et arriver en finale de Champions League (1983-1984). Sur la présence d’Aldair dans le Hall of Fame ? Rome est une réalité unique. Seul celui qui a joué avec ce maillot historique peut comprendre ce que cela signifie de porter ce maillot sur le dos. Celui qui est né à Rome sent encore plus cette émotion. Mais cela se passe aussi avec les étrangers. Aldair, par exemple, est devenu un citadin romano, après 13 ans à jouer avec cette équipe. Défendre les couleurs de cette équipe est quelque chose qui entre dans le coeur et ne te quitte plus. Chose dont Totti et De Rossi ont lié leur vie à celle de Rome et de la Roma ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here