Conte vers le banc de l’AS Roma ? Le point sur l’historique des rumeurs…

0
1203
MADRID, SPAIN - SEPTEMBER 26: Head coach Antonio Conte of Chelsea FC answers questions from the media during a press conference ahead of the UEFA Champions League Group C match between Atletico de Madrid and Chelsea FC at Wanda Metropolitano stadium on September 26, 2017 in Madrid, Spain. (Photo by Gonzalo Arroyo Moreno/Getty Images)
Photo tirée du site Forzaroma.info

Ce qui ne pouvait être qu’un rêve que l’on pouvait à peine murmurer il y a un mois semble prendre une autre dimension en ce mois d’avril : Antonio Conte serait bel et bien proche d’épouser le projet de l’AS Roma ! A l’heure actuelle, il est bien évidemment impossible de dire avec certitude qui sera le prochain entraîneur giallorosso, et nous n’aurons jamais la prétention d’affirmer le contraire. Cependant, depuis quelques semaines, toutes les sources convergent vers cette même idée : que l’ex-sélectionneur de la Nazionale est LA priorité numéro un. On fait le point :

7 mars 2019, Eusebio Di Francesco n’est officiellement plus le mister de la Roma, la faute à de trop mauvais résultats. Pour lui succéder, Claudio Ranieri revient à Rome avec la mission quasi-suicide de qualifier la Roma en Champions League, en l’espace de 10 matchs et des points de retard. Ceci sera la seule mission qui lui est attribuée, avec un petit contrat de 3 mois (jusque la fin de saison, ndlr).

Par la suite, comme d’habitude à Rome, les rumeurs sont parties dans tous les sens : il fut tout un temps, on annonçait Maurizio Sarri, encore entraîneur de Chelsea, mais sans réelle consistance. On a eu aussi, par la voie du Corriere Dello Sport, Giampiero Gasperini, auteur d’une très bonne saison avec l’Atalanta. Mais encore une fois, rien de régulier ne ressort de la presse. D’autres rumeurs, mais qui ont vite été tuées dans l’oeuf : faire venir Marco Giampaolo, mister de la Sampdoria, avec un retour de Walter Sabatini le directeur sportif des bluchierasti. A ce moment là, Le nom d’Antonio Conte n’est même un pas un rêve. Cela semble juste « impossible ». Les Romanisti savent qu’il n’est pas envisageable pour un club comme la Roma d’attirer un entraîneur de son envergure, et c’est normal étant donné la saison. Dans le passé, certains bruits disaient que Conte devait être le successeur de Rudi Garcia, si ce dernier terminait sa dernière saison. Mais on ne le saura probablement jamais. 

Conte ouvre sérieusement la porte à l’AS Roma, et cette proposition de contrat…

Et pourtant, dès le 27 mars, Radio Radio donne le coup d’envoi, et évoque un sondage effectué auprès de Conte, par la Roma. Quatre jours après, goal.com confirme que la Roma est intéressée, mais l’inter aussi et c’est les nerazurri qui sont en avantage. Sachant que ces derniers seront plus que probablement en Ligue des Champions, ça semble logique. Le 13 avril, certains sites continuent de nourrir les rumeurs : la Roma prend contact avec Conte. Et plus encore : il y a eu plusieurs réunions secrètes en Toscane, avec Franco Baldini et Mauro Baldissoni. Malheureusement, l’Inter serait toujours en avance. A ce moment là, même s’il est évident que rien n’est fait, et que les giallorossi ne peuvent se permettre d’y croire, on est en droit de se dire que l’intérêt est réel. Sinon, pourquoi rencontrer plusieurs fois les dirigeants d’un club ? 

Par la suite c’est le calme plat, plus aucune rumeur coté Roma et pire : la Juve serait intéressée pour récupérer leur ex-entraîneur. Il est évident que si la Juve s’y mêle, la Roma ne fera pas le poids. Après tout, vous avez le choix entre entraîner un club qui ne gagne rien depuis 18 ans et qui n’est pas sur d’aller en ligue des champions, et entraîner un club 8 fois champions national, qui ambitionne la ligue des champions et qui possède Cristiano Ronaldo dans l’effectif, le choix est vite fait.D’ailleurs, il n’est pas rare de lire de certains romanisti convaincus : « Conte ne signe à la Roma qu’avec la ligue des champions » ou encore « Conte ne viendra pas, on n’a pas les moyens, ni sportifs ni financiers ». Notez cependant que la ligue des champions n’est pas un problème : Conte reprend une Juve, la Nazionale et un Chelsea où tout devait être reconstruit, et les deux clubs n’étaient pas qualifiés en ligue des champions. 

Un ancien coéquipier de Conte parle de sa possible arrivée à l’AS Roma

18 avril 2019 est une date intéressante parce qu’elle marque le nouveau point de départ : Certains journalistes, sur Twitter, disent que Francesco Totti en personne a contacté Antonio Conte en vue de le convaincre, et ce dernier ne serait pas indifférent. On reste donc sur la même logique : il y a des contacts réguliers depuis une dizaine de jours, et aucune porte n’est fermée. Et ceci se confirme, le 24 avril, on apprend d’une part de Calciomercato.com et de Tuttomercatoweb.com que la Roma lui aurait fait une offre, et d’autre part, la Roma l’intéresserait vraiment ! C’est même Angelo Di livio qui indique à la radio : « Roma est un environnement qui a toujours plu à Conte, je le dis parce que je le sais » et « J’échange des messages avec Antonio Conte, mais je ne peux pas vous en dire le contenu à la radio, cela serait comme le trahir ». Avec ce genre d’information, il n’est plus permis de se dire que ce ne sont que des rumeurs. Sinon, Di Livio mentirait, et tous les journalistes se tromperaient.

Un autre élément qui permettrait d’appuyer son arrivée, c’est le nom de Gianluca Petrachi, actuel DS du Torino. Ce qu’on sait, c’est que ce dernier est ami avec Antonio Conte. Et si, au début, on entendait que Petrachi ne quitterait pas le Torino, le twitter francophone fan du club nous confirme que le divorce est bel et bien en train de se dérouler du coté de Turin. D’ailleurs, il serait même attendu à Boston très prochainement. Pure coïncidence d’amener un DS avec qui Antonio Conte s’entend très bien, qui plus est des anciens coéquipiers? Possible, mais pas certain !

Petrachi proche de l’AS Roma, et cette passe d’armes avec le président du Toro

Allez, une dernière pour la route : En ce jeudi 25 avril, le Corriere Della Sera annonce dans la matinée que Conte aurait demander à garder 3 joueurs cadres : Edin Dzeko (que beaucoup annoncent comme partant quasi certain), Kostas Manolas (pourtant annoncé par beaucoup de médias à Juve, ndlr) et Cengiz Under (qui doit prolonger pour rester). 

Maintenant attention : selon nos sources du coté de la Juventus, son arrivée pourrait dépendre des bianconeri. En effet, la Juve n’a pas encore choisi le prochain coach (et il n’y a pas encore de confirmation de Massimo Allegri, à part ses paroles). Apparemment ils ont un « oui » de Conte mais la Juve aurait d’autres priorités. De plus Conte a bel et bien d’autres offres (et ce n’est pas l’Inter).

Nous n’avons donc qu’une seule certitude : la Roma est plus qu’intéressée par Conte, lui de même et les deux discutent. Mais rien n’est actée et tout reste à faire. speriamo !