Photo tirée du site Asroma.com

Ce matin a fuité sur les réseaux sociaux une discussion Whatsapp entre Daniele De Rossi et un ami.

La conférence de presse d’adieu de De Rossi (2ème partie)

Le discours tourne autour d’un appel téléphonique, ayant eu lieu lundi après-midi (la veille de la conférence de presse) entre Guido Fienga, administrateur délégué de l’AS Roma, et le capitaine romanista. Après avoir écouté l’idée de la società de lui faire terminer sa carrière de joueur, ne le considérant plus comme tel au niveau physique, pour lui proposer un rôle de dirigeant, le n°16 giallorosso raconte qu’il aurait confié à Fienga le fait de vouloir même signer un contrat à la prime. A savoir qu’il toucherait, par exemple, 100 000 euros par présence, et que donc il ne serait pas un poids d’un point de vue économique pour le club. 

Les dernières informations concernant l’adieu de De Rossi

Le dirigeant riposta par le fait que c’était ce type de contrat qu’il aurait voulu lui offrir, ajouant aussi un bonus fixe dans le contrat (ultime détail que De Rossi aurait aussi refusé). Quelques dizaines de minutes plus tard, alors qu’il venait d’arriver chez lui, De Rossi reçu un nouvel appel de la même personne, lui disant que le président Pallotta était ok pour le prolonger aux conditions évoqués précédemment. Le joueur de 35 ans, cependant, a ressenti que la società romanista voyait donc sa prolongation que pour une raison économique, et il l’a alors décliné, après une année de quasi silence totale avec ses dirigeants.

Ce communiqué d’un groupe de la Curva Sud au sujet du départ de De Rossi

Parole à la défense. De son côté la Roma dément la version de De Rossi. Le site Gazzetta.it, rapportant les mots venant de Trigoria, indique que cet appel n’était pas le premier colloque pour évoquer son futur : les parties s’étaient déjà rencontrés 3 trois, et à chaque occasion le club l’avait informé sur leurs idées pour le futur et sur la nécessité d’augmenter l’intensité de travail à Trigoria, et que dans ce contexte les nombreuses blessures de De Rossi lui avait même fait avoir des incertitudes. D’autre part, le club dément aussi lui avoir proposé lundi un contrat payé en fonction des présences, et que cela avait été fait pour lui proposer de l’aider s’il décidait de continuer sa carrière en MLS, ayant des actionnaires vivants aux USA.