Site AS ROMA

C’était piscine pour tout le monde…

Sur un terrain impraticable, l’AS Roma a concédé le nul face au Chievo Verone. Un point qui semble dire, avec quasi certitude, adieu à la Coupe d’Europe pour la saison prochaine. Les deux derniers matchs sonneront comme presque sans enjeu.

L’AS Roma donne le coup d’envoi sur un terrain inondé. Dans les 5 premières minutes de jeu, toute action est injouable à cause d’une pelouse gorgée d’eau. La Roma tente alors de jouer avec de longues relances depuis la défense sans succès. La météo semble moins gêner les joueurs du Chievo. Néanmoins les Romains gardent le « contrôle » du ballon. A la 21’, Marquihno tente la frappe de loin mais c’est contré. A la 25’ c’est Curci qui gag,ne son duel face à Paloschi. Les joueurs du Chievo tente eux aussi de longs ballons mais sont souvent mis hors jeu par le bon alignement romain. Totti passe pas loin du but sur une frappe à la 37’, suivi par Bojan qui ne cadre pas. La minute suivante c’est encore Curci (bien aidé par le terrain) qui sauve son équipe. Plus rien jusqu’à la mi-temps.

A la reprise, Tallo remplace Bojan. La louve essaie d’imposer son jeu et confisque le ballon. Marquihno est averti à la 53’. Le Chievo ouvre le score à la 57’ mais le but est refusé pour un hors jeu. A l’heure de jeu, la Roma a clairement pris le dessus mais n’arrive pas à le concrétiser malgré une jolie action de Borini. Sur leurs opportunités, les joueurs de Vérone sont toujours hors jeu. A la 67’, c’est Perrotta qui remplace Kjaer, trois minutes plus tard Uribe remplace Paloschi. A la 70’, le Chievo ressort fortement et s’essaie aux tirs de loin mais Curci veille. A la 77’, Vacek remplace Bradley. Deux minutes après , Simplicio remplace Marquihno. Le Chievo joue alors le nul en rentrant Sammarco pour Cruzerdo. Dans la foulée, Perrotta n’est pas loin de tromper Sorrentino de l’entrée de la surface. A la 84’, De Rossi est l’auteur d’un superbe tacle sauveur sur Pellissier. Gago est à son tour averti à la 86’. Totti prend aussi un jaune à la 88’ pour un coup de coude. Plus vraiment d’occasion jusqu’à la fin du match. L’arbitre libère alors les joueurs.

Un match nul qui ne servira quasiment à rien, et qui dit quasiment définitivement au revoir à la Coupe d’Europe. Les giallorossi recevront Catane et iront à Cesena pour finir la saison d’une façon la plus honorable possible.