Ces réactions sur les réseaux sociaux suite à la grave blessure au genou de Bouah

0
390
Photo tirée du site Giallorossi.net

Comme nous l’indiquions hier, Devid Bouah a subit une seconde rupture du ligament croisé, en l’espace de dix mois (après celle de fin novembre). Entré à la pause face au Chievo, le joueur de la Primavera a senti son genou craqué sur l’action qui lui a permis d’obtenir un penalty (10 minutes après son entrée). Dans la soirée, le latéral droit était déjà à la clinique Villa Stuart, publiant cette story sur Instagram: « Ce qui ne te tue pas te rend plus fort. Toujours avec le sourire ». 

Le lendemain, le joueur de 19 ans a publié un nouveau message sur son réseaux social: « Les examens ont confirmé la rupture du ligament croisé gauche du genou. Larmes et rage sont mes sentiments en ce moment. C’est difficile à accepter mais il faut rapidement repartir et NE JAMAIS CHUTER… JAMAIS ! Merci pour tous les messages de soutien et d’affection. Je reviendrais plus fort qu’avant aussi pour VOUS ❤️ @officialasroma. A travers les difficultés, la nature te rend plus fort et digne de réaliser nos rêves ».

Via son propre compte Twitter, le président James Pallotta y a été de son message de soutien: « Dévasté par la blessure du jeune Devid Bouah, nous t’aiderons à revenir plus fort que jamais ». Et même s’il est à 11 000 km de Rome, Daniele De Rossi a également été de son action pour Bouah. En effet, l’ex-capitaine romanista a fait une visio-téléphone avec le jeune romain (comme le montre la photo plus bas) pour lui adresser personnellement son message de soutien. 

Riccardo Calafiori, qui avait lui eu le droit à une visite physique de DDR à la clinique romaine, a voulu soutenir son jeune coéquipier (pour avoir connu une blessure plus ou moins similaire à la fin 2018): « On se trouve encore à ce moment, tu devras lutter contre tout et surtout contre toi-même. Le désespoir que je ressens en ce moment est vraiment immense, à cette heure je voudrais mettre un message pour fêter mon retour à la compétition avec toi, mais je me suis retrouvé à verser une larme avec toi, parce que seulement nous peuvent comprendre ce que tu ressens vraiment. Mais je sais plus que n’importe qui d’autre à quel point tu es fort et que tu gagneras aussi cette bataille. Je suis sur que tu ne lâcheras rien, parce que les hommes comme toi ne le font jamais, parce que NOUS SOMMES IMMORTELS ».

Son autre coéquipier, meneur de jeu des U19 de la Roma, y a également été de son message sur les réseaux sociaux: « Mon frère, je suis avec toi, tu surpasseras encore cette bataille, je te soutiendrais, ne lâches jamais ! Je te souhaite le meilleur mon ami ».

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ci risiamo… Ancora una volta,per qualche strana e stronza ragione,dovrai lottare contro tutto e sopratutto contro te stesso. Il dispiacere che provo in questo momento è davvero immenso,a quest’ora avrei voluto mettere un post in cui festeggiavamo il rientro in campo insieme e invece sul campo mi sono ritrovato a versare lacrime insieme a te,perché solo noi possiamo capire cosa si prova veramente. Sicuramente però so più di chiunque altro quanto tu sia forte e so per certo che vincerai anche questa battaglia. Sono sicuro che non mollerai un centimetro,perché gli uomini come me e te non lo fanno,perché NOI SIAMO GLI IMMORTALI❤️❤️❤️🐺

Une publication partagée par Riccardo Calafiori (@richycala) le