Photo tirée du site Ascolipicchio.com

Ce lundi 14 janvier, l’AS Roma démarrera son parcours dans la Coupe d’Italie 2018/2019, face à une équipe inattendue, en la personne du Virtus Entella, qui évolue en Lega Pro. Le club de 3ème division a battu, à l’extérieur, le Genoa au tour précédent, dans un derby qui s’est aux tirs au but (après un score de 3-3). Sur le papier, le duel apparaît déséquilibrée, toutefois, un précédent assez récent oblige à ne pas sous-évaluer l’adversaire. Même si, globalement, les équipes de niveaux inférieurs ont souvent bien réussi aux giallorossi.

Vocegiallorossa.it a analysé ces précédents qui, comme on peut le noter, sont assez fréquents :

SAISON 2002/2003, ROMA-TRIESTINA et ROMA-VICENZA: L’AS Roma rencontre en 8ème de finale (en matchs aller-retour à l’époque) la Triestina, évoluant en 2ème division, livra cependant 2 grandes prestations : les friulani obtiennent à l’époque deux scores de parité, sur le score de 1-1, avant que les giallorossi l’emportent à la roulette russe des tirs au but. Au tour suivant, la Louve rencontre une autre équipe de Serie B, avec Vicenza. Cette fois, l’équipe coachée par Fabio Capello ne connaîtra pas de problèmes à éliminer les veneti, gagnant 1-2 à l’extérieur et 3-2 à domicile (avec un triplé de Marco Delvecchio). Dans cette édition, la Roma échouera en finale, contre le Milan AC.

 SAISON 2003/2004, ROMA-PALERMO: La saison suivante, les giallorossi commencent leur parcours en coupe nationale encore contre une équipe de Serie B, face à Palerme. Les romanisti gagnèrent autant à domicile (1-0, Delvecchio) que à l’extérieur (2-1, avec des buts de Damiano Tommasi et encore une fois Delvecchio), mais sortirent en quart de finale, de nouveau face aux rossoneri.

– SAISON 2005/2006, ROMA-NAPOLI: Cette confrontation face au Napoli, en 8ème de finale, sera l’unique duel contre une équipe de Serie C en Coppa Italie, pour la Roma depuis le début du siècle, jusqu’à ce match de lundi face au Virtus Entella. Les azzurri étaient alors en phase de reconstruction, puisqu’ils dominèrent le championnat et seront promus en Serie B en fin de saison. Toutefois, les giallorossi remportèrent cette double-confrontation (0-3  au San Paolo et 2-1 à l’Olimpico), et arrivèrent en finale, où ils furent stoppé par l’autre milanese, l’Inter.

 SAISON 2006/2007, ROMA-TRIESTINA: Sur le chemin de la Roma, on retrouve encore une fois la Triestina, qui évolue toujours en Serie B, mais cette fois les friulani ne réussirent pas à bloquer les capitolini, qui gagnèrent les deux rencontres (1-2 en déplacement et 2-0 à la maison). Durant cette édition, les hommes de Luciano Spalletti remportèrent leur 8ème Coppa Italie de leur histoire, en battant l’histoire en finale (avec le célèbre 6-2 de l’Olimpico, et malgré la défaite 2-1 à San Siro).

– SAISON 2009/2010, ROMA-TRIESTINA: Etrange coïncidence, la Roma affronte la Trestina pour la 3ème fois en 7 ans, lors des 8ème de finale de la compétition. Toutefois, le format de la compétition a changé et, depuis la saison précédente, cela se joue en match sec jusqu’au quart de finale (inclus). Donc, les romanisti l’emportent 3-1 à l’Olimpico et, encore une fois affrontèrent l’Inter en finale (la fameuse rencontre du coup de pied de Francesco Totti à Mario Balotelli), qui aura le dessus grâce au but de Gabriel Milito (saison où l’équipe coachée par José Mourinho réalisé le triplé).

– SAISON 2015/2016, ROMA-SPEZIA: 5 années passèrent avant que la Roma ne retrouve une équipe d’un échelon inférieur, en l’occurrence la Spezia (Serie B). Cela sera une des pires, si ce n’est LA, humilations de l’ère américaine. Les hommes de Rudi Garcia, qui vivent un moment difficile en championnat et dont ce match emena l’entraîneur français vers sa chute, n’arrivent à trouver le chemin des filets et, suite à un 0-0 après 120 minutes, s’inclinèrent aux tirs au but, avec notamment des penalty ratés par Miralem Pjanic et Edin Dzeko. Cela fut, jusqu’ici, la seule élimination face à une équipe de division inférieur, depuis le début du siècle.

– SAISON 2016/2017, ROMA-CESENA: En quart de finale contre Cesena (Serie B), la Roma souffre et ne semble pas encore avoir éloigné le spectre de l’élimination de la saison précédente. Le match reste bloqué à un partout, jusqu’à la 90ème minute où un penalty fut accordé aux giallorossi : Totti se présente au point de penalty, le transforma et offrit une demi-finale (aller-retour) face à la Lazio : cela sera l’ultime but de l’éternel capitano avec le maillot de la Roma. Lors de la double confrontation face aux biancoceleste, les hommes de Spalletti s’inclinèrent 2-0 à l’aller, avant de s’imposer (en vain) sur le score de 3-2 au retour.