Photo tirée du site Tuttomercatoweb.com

Leandro Castan, prêté par l’AS Roma à Cagliari lors de cette seconde partie de saison, jusqu’à la fin de saison, s’est exprimé dans un interview à La Gazzetta dello Sport :

« Pourquoi avoir décidé de publier la photo de ma cicatrice ? Cela doit être un rêve et un signal de force, une façon de dire : moi je suis là. Et aussi un exemple pour ceux qui souffrent actuellement. Parce que moi je suis chanceux. Si j’ai pensé à arrêter le football ? Seulement deux fois. Au début et après le match contre le Hellas Verona, la première de Spalletti. J’ai totalement pris l’eau dans le match, je ne pensais plus pouvoir me reprendre. En rentrant chez moi, j’ai appelé mon père et je lui ai dis : stop, j’arrête, il me manque quelque chose. Puis le Torino et Cagliari ? Au Torino j’ai bien commencé et puis je me suis blessé. Mon corps a changé, je dois plus l’écouter, et puis je travaille avec deux préparateurs. A Cagliari, par contre, j’ai compris que j’étais encore un joueur. Le futur ? Je ne sais pas, il y aura plusieurs réunions avec mon père et les dirigeants. Le Brésil a un grand gardien ? Alisson est le plus fort du monde. Il doit encore décider quoi faire, mais il est intelligent et je suis sur qu’il est conscient de déjà être dans une grande équipe ».