Site AS ROMA

Castan: « Notre attaque a besoin d’une grande défense »

 

Leandro Castán s’est exprimé à Roma Channel :

« Comment je me trouve dans la ville ? Pour moi c’est un plaisir d’être ici, je suis très heureux. Comment je suis hors et sur le terrain ? Quelqu’un de tranquille, j’aime être avec ma famille. Quand j’arrive sur le terrain d’entrainement c’est un travail et je pense toujours à donner le maximum pour mon équipe, en espérant offrir de la joie aux tifosi. Je suis un joueur loyal, dur mais je cherche toujours la balle. Pour moi c’est la chose la plus importante pour un défenseur. Comme l’était à l’époque Zago et Aldair, ou récemment Juan. J’ai parlé un peu avec Zago et il m’a dit l’importance de ce maillot. L’équipe nationale ? La convocation a été une très belle émotion, je remercie la Roma parce qu’elle ma donné cette opportunité. Mon rapport avec Zeman ? Au début j’étais un peu préoccupé mais maintenant je comprends ce que demande le mister et toute la défense progresse. Une attaque forte comme la notre a besoin d’une grande défense, nous devons travailler tous les jours pour nous améliorer. Au début nous étions en difficulté aussi par manque d’automatismes. Dodò ? Un grand joueur et quelqu’un de bien. Balzaretti parle beaucoup avec lui pour l’aider. Marquinhos ? Il a une grande personnalité, il ne semble pas avoir 18 ans, il a beaucoup travailler pour être ici.

Les problèmes initiaux ? Nous venions tous de clubs différents, l’effectif a beaucoup changé depuis la saison passée. C’était difficile de s’adapter à un nouveau système de jeu, mais maintenant nous nous améliorant match après match. Le match contre Naples ? Ce sera un match spécial, nous les affronterons comme une finale parce qu’ils ne sont qu’à deux points devant nous au classement. Pour arriver en Champions League nous devons les battre. Cavani ? Nous devrons être attentifs et le bloquer. Où pouvons nous arriver ? Je n’aime pas parler avant, il reste encore beaucoup de matchs, mais j’espère arriver le plus haut possible. La tournée en Floride ? Une bonne expérience, une occasion pour mieux connaitre nos coéquipiers et récupérer un peu d’énergie. L’attaquant le plus difficile à marquer à l’entrainement ? Lamela est imprévisible, mais encore Destro et Osvaldo. Ils sont tous difficiles. Totti ? C’est un exemple pour tous, il travaille énormément tous les jours. L’affection des tifosi ? Je le ressens toujours quand je sors avec ma famille, pour moi c’est une grande responsabilité. Le Mondial 2014 ? C’est une grande pression, surtout pour que l’Argentine ne gagne pas chez nous (rire, ndr). J’espère que le Brésil gagnera pour offrir une satisfaction à nos tifosi. Mon rêve à la Roma ? Le Scudetto, puis la Champions League ».