Photo tirée du site Squawka.com

Antonio Cassano, ex-joueur de l’AS Roma entre 2001 et 2006 (52 buts en 161 matchs), s’est exprimé au micro de Roma TV :

« L’émotion de revenir à Trigoria ? Un bel effet, j’y ai passé 5 belles années. J’ai été ému de revenu, certains choses ont un peu changé, d’autres sont restés identique. J’ai salué Francesco Totti et Vito Scala, qui m’ont tracé le chemin de manière importante, surtout au niveau de la croissance. Totti ? C’est une personne importante pour le futur de la Roma, tout le monde sait ce qu’il représente ici. Quand il dit une chose, tous l’écoutent. Il est toujours tranquille et serein. Avec les chaussures à crampons il s’amusait et divertissait les gens. Je vois bien la Roma, elle a un entraîneur fantastique. Ils ont perdu contre la Fiorentina, mais s’ils rejouent ce match alors jamais il ne le perdre. Entraîner la Roma, avoir la pression de Rome est différent de n’importe quel autre endroit en Italie ou dans le monde. Eusebio a une grande personnalité, il a ses idées et personne ne peut lui les enlever. Aujourd’hui il est parmi les 4 meilleures équipes européennes, en championnat il a eu des hauts et des bas mais il fait de très grandes choses. Schick ? Lors des 10-12 prochaines années il fera la différence au niveau internationale. Il a un talent phénoménale. Je l’ai vu à Gênes, il jouait avec moi. C’est un joueur très sérieux, vous verrez qu’il vous fera fortement vous divertir. Il a eu un problème, à savoir de nombreuses blessures. Même Eusebio m’a dit qu’il a de très grandes qualités, c’est l’entraîneur idéal pour le faire grandement progresser. Roma-Barcelone ? A l’aller la Roma pouvait marquer deux buts, mais l’Olimpico est toujours particulier. Si tu marques, cela devient dur pour l’adversaire. Seulement en jouant comme à l’aller ils pouvaient marquer trois buts. C’est la première fois que je reviens au stade depuis ma fin de carrière, j’amène mes enfants et ma femme. Je ne pouvais pas mieux choisir que l’Olimpico contre Barcelone. J’ai des regrets, mais regarder en arrière ne sert à rien. La Roma aura un tifoso en plus. Je suis venu saluer l’équipe et avoir ce beau match, parmi mes enfants l’un supporte la Roma et l’autre Barcelone. Je leurs ai fais une surprise, ils seront contents ».