Photo tirée du site Ilromanista.eu

Tous deux convoqués à l’occasion du match Roma-Milan, étant donné les absences au milieu (Steven Nzonzi et Bryan Cristante) et devant (Diego Perotti et Cengiz Ünder), Alessio Riccardi et Gianmarco Cangiano font partis des piliers de la Primavera d’Alberto De Rossi, alors qu’ils ne sont que dans la seconde génération de cette équipe (classe 2001). Le meneur de jeu (capable de jouer un peu partout sur le terrain, excepté en défense et en pointe), déjà 40 sélections d’Italie entre les U15 et U19 (13 buts), en est déjà à sa seconde saison avec les U19 de la Louve (surclassé la saison passée), pour un bilan total de 58 matchs (15 buts et 8 passes décisives), dont 22 matchs cette saison (pour 7 buts et 5 passes décisives).

Une semaine après avoir débuté en pro, à la découverte de Riccardi

Celui qui a fait sa première apparition pro, face au Virtus Entella en Coupe d’Italie, fut notamment l’un des principaux artisans de la phase de poules de Youth League, avec 5 buts et une passe en 6 rencontres. De son côté, l’ailier gauche découvre la Primavera cette saison. Mais il ne s’est pas fait prier pour s’imposer immédiatement à son poste (pouvant évoluer des deux côtés), avec 9 buts et 8 passes décisives en 22 matchs (dont 8 buts et 5 passes D en championnat). De quoi lui ouvrir les portes des sélections azzurri, avec deux présences (et un but), fin 2018, en Italie U18. Cela a été pour lui la seconde convocation en Serie A, puisqu’il s’était déjà assis sur le banc de l’Olimpico face à la Spal.