Calendrier « avant-derby »: Présentation

Suite à cette victoire face au leader Juventus, le prochain grand match et la prochaine date cochée par les tifosi giallorossi sera bien évidemment le derby contre la Lazio du 7 avril 2013 (7 points d’écart aujourd’hui). D’ici là l’AS Roma disputera 5 rencontres. Voici ce mini-calendrier décortiqué par le site Cesololaroma.

26ème journée, Atalanta-AS Roma: Le prochain défi des hommes d’Aurelio Andreazzoli mène au terrain de l’Atalanta, où Daniele De Rossi et Francesco Totti seront absents pour suspension. Pas encore sauvé de la zone relégation (6 points d’avance), l’Atalanta patine en ce moment, et encore plus sur son terrain. Le bilan a domicile des joueurs de Bergame est de 5 victoires, 3 nuls et 4 défaites. Mais le pire est la série en cours. Depuis leur exploit à la maison face à l’Inter (le 11 novembre 2012), ils sont sur une série de 2 victoires, 3 nuls et surtout 8 défaites. A la maison c’est pas vraiment mieux, ils restent sur 3 nuls et 1 défaite. C’est donc face à une équipe malade que les giallorossi ont l’espoir de bonifier leur victoire face à la Juventus.

27ème journée, AS Roma-Genoa: Là aussi à la limite de la relégation (4 points), les griffoni vont eux cependant mieux depuis quelques semaines. En effet les hommes de Ballardini restent sur 4 matchs sans défaites, avec 2 victoires et 2 nuls. Cependant, en déplacement, cela est moins brillant puisque leur dernière victoire loin de leurs bases remontent au 25 novembre (il y a 6 déplacements de cela), justement sur le terrain de l’Atalanta. Il n’y a eu que 2 victoires en déplacement, mais la seconde fût déjà à l’Olimpico, en battant la Lazio 1-0 en début de saison. Leur bilan est de 2 victoires, 4 nuls et 6 défaites.

28ème journée, Udinese-AS Roma: Sur le papier, il s’agit du match le plus compliqué de cette mini-série de 5 rencontres. En effet les friuli ne pointent qu’à un point de la Louve. Leur bilan à domicile témoignent de cette bonne saison, avec 7 victoires, 4 nuls mais surtout qu’une seule petite défaite (face à la Juventus lors de la seconde journée). Dernièrement, si les hommes de Guidolin peinent en déplacement, c’est quasiment un carton plein à la maison avec une série en cours de 4 victoires consécutives (notamment contre l’Inter et la Fiorentina).

29ème journée, AS Roma-Parma: La véritable équipe surprise de ce début de saison connait un passage à vide inattendue. En effet les parmesans restent sur une série de 6 matchs sans la moindre victoire, avec 3 nuls et 3 défaites. Si les hommes de Donadoni sont quasiment imprenables sur leur pelouse, il leurs est vraiment compliqué de grapiller quelques points à l’extérieur, avec un bilan saisonnier de 2 victoires, 3 nuls et 8 défaites, faisant d’eux une équipe relégable en déplacements.

30ème journée, Palermo-AS Roma: Si Parme est la révélation, Palerme est incontestablement la véritable déception de cette saison. S’il reste encore 13 matchs, leurs chances de maintien s’épuisent week end après week end. Pire encore, la situation ne fait qu’empirer. En effet les siciliens n’ont plus gagné le moindre match en championnat depuis 12 rencontres (5 nuls et 7 défaites). A la maison leur série en cours est de 2 nuls et 3 défaites, pour un bilan global (à domicile) de 3 victoires, 5 nuls et 4 victoires (parcours de relégable).

Et la Lazio ? Si l’AS Roma semble avoir un calendrier « avant-derby » plutôt favorable sur le papier, cela s’annonce beaucoup plus compliqué pour la Lazio. Si la réception de Pescara le week end prochain semble plutôt facile, il sera cependant à observer de quelle manière les laziale auront absorber leur match retour d’Europa League contre Monchengladbach. Il faudra ensuite effectuer un déplacement très périlleux sur la pelouse du Milan AC, puis de recevoir à l’Olimpico la Fiorentina de Montella. S’en suivra un déplacement face au Torino, et (juste avant le derby) recevoir la surprise Catane.