Photo tirée du site Forzaroma.info

Bruno Conti, ex-joueur de l’AS Roma et ex-responsable du centre de formation de Trigoria, s’est exprimé au micro de Sky Sport :

« Analogie par rapport à la remontée face à Dundee United ? Je dirais que oui, à l’époque nous avions une grande équipe et l’envie de récupérer le résultat et nous l’avions réussi. Le secret de Di Francesco Nous l’avons vu dès le début, il travaille dès le début de la semaine et inculque sa croyance, nous avons été très bon à le soutenir quand on était en difficulté, cela faisait 34 ans qu’on arrivait pas en demi-finale, il fait de grandes choses, ce qu’il a fait à Sassuolo il le fait aussi ici, il reste toujours la même personne même quand les choses vont mal. Le stade ? Après la défaite inattendue contre la Fiorentina le public a répondu ainsi, cela a été incroyable. Ce public t’aide aussi quand tu es en difficulté. Le calme de Di Francesco ? Il a l’avantage d’avoir joué à la Roma et il connait bien l’environnement. Il sait ce que signifie jouer ici et que le public est exigeant. Ce qu’il fait comme entraîneur est important, comme l’a dit De Rossi, en trois jours il a changé l’aspect tactique. J’ai parlé avec Totti en tribune, si Barcelone était celui de l’aller, nous alors nous pouvions le faire. Le bain de Pallotta ? Nous sommes heureux, nous le connaissons parce qu’après la présentation à la Roma en 2012, il avait sauté sans la piscine de Trigoria, je ne pensais pas qu’il ferait ce geste, c’était une surprise. Liverpool ? Nous sommes arrivés cette année-là en finale contre eux, désormais nous devons rester calme et penser au derby. C’est toujours un match à part, je vais féliciter Simone Inzaghi, la Lazio fait de très grandes choses, désormais après Barcelone nous avons le moral haut, cela sera un derby spectaculaire ».