Site AS ROMA

Bojan, L’itinéraire d’un enfant précoce

Le site CSR vous présente aujourd’hui une deuxième recrue giallorossa. Après Josè Angel Valdes, voici aujourd’hui un focus sur Bojan Krkic. Ce jeune joueur de 20 ans a un palmarès plus grand que tout le reste de l’effectif réuni, et a déjà battu tous les records de précocités.

Le football est une histoire de famille chez les Krkic. Son père fût un footballeur renommé de l’étoile rouge de Belgrade, équipe yougoslave (aujourd’hui serbe). Né d’un père serbe donc, mais d’une mère catalane. En effet le joueur est né tout prêt de Barcelone, et son père travaille pour le club depuis ses 7 ans. Autant dire que son avenir était déjà prédéfini. Bojan passe 7 ans au centre de formation de Barcelone, de 1999 à 2006, où il marqua lors de cette période 889 buts. Et depuis ce moment là il battu tous les records de précocité. Premier match amical et premier but à l’âge de 16 ans et 8 mois, il joue son premier match en championnat et son premier match en Champions League à moins de 17 ans et 1 mois. A 17 ans et 2 mois il joue son premier match de titulaire en championnat et y marque son premier but (lui permettant de battre le record de Messi), il devient le joueur le plus jeune sélectionné à 17 ans et 6 mois, il est le 2ème plus jeune buteur de l’histoire de la Champions League à 17 ans et 8 mois lors d’un 1/4 de finale face à Schalke.

Auteur de 185 matchs pour 51 buts, Bojan a des stats impressionnantes pour son jeune âge. Dans l’ombre des stars tel que Messi, Eto’o, Henry ou encore Villa, le petite attaquant de poche possède déjà une grande expérience. 3 championnats, 2 Champions League, une Supercoupe, 1 coupe d’Espagne, 1 mondial des clubs, et 2 championnat d’Europe avec l’Espagne, ce qui en fait un des plus grand palmarès pour un jeune de 20 ans. Cependant, Bojan veut maintenant franchir un cap, passer du bon joker au titulaire indiscutable. Capable d’évoluer sur un côté comme dans l’axe le petit espagnol va apporter sa vivacité, sa qualité de passe et son sens du but. C’est donc cet été qu’il a décidé de franchir le pas, et de rejoindre Luis Enrique du côté de l’AS Roma. Une négociation qui aura duré plus d’un mois pour enfin voir le petit espagnol débarquer dans la capitale italienne.

Le voila donc arrivé dans cette nouvelle aventure. Bojan passe de l’espoir au joueur confirmé attendu. Un statut qui change, une pression supplémentaire, mais loin de Barcelone tout pourrait peut-être plus facile. En l’espace de quelques entrainements et un match amical, Bojan Krkic semble avoir déjà mis tout le monde dans sa poche : les tifosi, la presse, ses coéquipiers et le staff. Il faudra maintenant confirmer les bonnes dispositions qu’il a montré depuis son arrivée. Une chose est sur, il semble avoir le profil adéquate pour prendre le côté gauche de l’attaque. Son entente avec l’autre espagnol Angel semble également présager un futur prometteur. C’est donc tout le mal que nous lui souhaitons, sortir de ce statut d’espoir pour passer à celui de confirmé.