Bojan: « J’espère donner beaucoup plus que l’an passé »

C’était aujourd’hui au tour de Bojan Krkic de répondre aux questions des journalistes présents à Riscone. Le petit espagnol espère montrer encore plus cette saison, et atteindre avec la Roma des objectifs plus élevés.

Comment ça se passe avec Zeman ? L’entraîneur  a critiqué tes mouvements à la fin du match amical…
« Je vais bien, cela fait quelques jours que je travaille avec Zeman et son staff. Il est évident que je ne sais pas encore ce qu’ils veulent de moi. Quand il me dira ce que je fois faire, je le ferais. Je ne me considère pas comme un footballeur individuel ».

Que penses-tu de ces méthodes de travail si intense ?
« Je n’ai jamais travaillé ainsi, c’est la première fois, mais je ne souffre pas plus que d’autres. L’endurance me fait un peu souffrir, cependant je travaille dur pour me préparer au mieux. »

Considères-tu Zeman comme l’entraineur idéal pour atteindre le sommet ?
« Je ne sais pas, j’espère que oui. Nous travaillons dur sur le plan physique. Pour faire bien je dois avoir la continuité que je n’ai pas eu l’an dernier. C’est pour cela que je dois travailler beaucoup. »

L’année dernière tu as moins joué que ce que tu pensais ?
« Je ne sais pas, l’année dernière j’étais conscient qu’il serait difficile de passer du football espagnol à celui italien. Pour moi cela a été une bonne saison, une année d’adaptation. C’est vrai que j’ai peu joué, mais cela fait maintenant parti du passé. Je suis maintenant avec un autre entraineur, je devrais tout donner’. »

Te sens-tu plus avant-centre ou attaquant de côté ?
« J’ai toujours joué avant centre, mais pour moi la chose importante est de jouer. Si le coach estime que je peux faire mieux sur un côté, alors d’accord ».

Un retour à Barcelone, cela a été une hypothèse réelle ?
« Il n’y n’avait aucune intention de la part du club. Je suis ici pour continuer de grandir comme joueur et de tout donner pour la Roma ».

Zeman a beaucoup travaillé sur l’aspect psychologique. Il te manque encore quelques chose pour être plus fort, l’entraîneur peut t’aider ?
« J’ai toujours pensé qu’il manquait toujours quelque chose à un joueur. Je suis jeune, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre ».

Ce que tu pourrais promettre aux tifosi après la saison dernière ? Un commentaire sur la finale de l’Euro ?
« Je veux être mieux, je pense que les joueurs qui sont ici peuvent donner de grandes satisfactions aux fans. L’Italie a très bien joué mais en face il y avait une équipe imbattable. »

Quand la Roma a pris Zeman, tout le monde a pensée que l’équipe marquerait énormément de buts.
« Nous l’espérons, mais c’est quelque chose qui se gagne sur le terrain. Je n’ai pas seulement le rôle de marquer, mais aussi me mettre à la disposition de l’équipe. Je suis convaincu de pouvoir faire bien, ensuite le nombre de buts ne compte pas ».

Il y a quelques équipes qui t’ont approché ? Quel genre de difficultés rencontres-tu en Italie ?
« J’ai parlé des difficultés de l’année dernière, je me trouve bien dans ce football. Quand tu termines bien la saison il est normal que des clubs te cherchent, mais je veux rester ici à Rome, parce que je sais que c’est la meilleure solution. Je veux faire une saison positive ».

L’année dernière, tu as dit qu’il manquait beaucoup à l’équipe pour gagner, qu’en est-il aujourd’hui ?
« Nous n’avions pas beaucoup de chance l’an dernier, nous avons eu moins de points que nous méritions. Il y a des joueurs nouveaux et nous voulons faire mieux, nous devons suivre le chemin que nous avons pris. »

L’équipe de l’année dernière semblait n’avoir aucun objectif. Cette année vous l’avez ?
« Nous voulons faire un beau championnat. Le but est de gagner le Scudetto mais cela dépendent de nous. Nous sommes une grande équipe, nous devons y croire. »

Sabatini dit que Pique n’est pas un meilleur joueur que Castan.
« Le Directeur sait parfaitement que Pique est très fort (rires), cependant Castan a  beaucoup de qualités ».

Penses-tu que la Roma est égal au Milan, Juve et Inter ?
« Je ne sais comment sont les autres, nous commençons tous avec zéro points. Il est difficile de gagner le titre de champion mais pas impossible, nous devons regarder devant nous. »

Zeman utilise des régimes de nourritures spéciaux lors de ce ritiro ?
« Non, c’est ce que je fais toute l’année, ce n’est pas un régime alimentaire différent ».

Au niveau psychologique, préfères-tu appartenir totalement à une équipe ou être un joueur en prêt ? Ce que tu as aimé la première année du football italien ?
« Non, ce n’est pas un problème. Je suis ici pour jouer, après je ne suis pas intéressé par le contrat. L’Olimpico est un très beau souvenir pour comme. Le public romain restera toujours dans mon cœur ».