Site AS ROMA

Bojan: « Je veux tout donner pour la Roma »

C’est aujourd’hui la 3ème recrue giallorossa, Bojan Krkic, qui a été présenté aux journalistes, après Angel et Heinze. Le petit espagnol tourne la page Barcelone et arrive avec une faim de victoires à l‘AS Roma, où Luis Enrique l’a fortement voulu.

Ton arrivée était très attendu, pourquoi as-tu choisi la Roma et à qu’es-ce que Luis Enrique à de plus que Guardiola ?
« Pour moi c’est un grand honneur être ici, je pars d’un grand club mais je suis arrivé dans un autre grand club. En ce qui concerne Guardiola et Barcelone maintenant cela représente le passé et préfère me concentrer sur la Roma. La présence de Luis Enrique a été sûrement détérminant »

Pourquoi as-tu choisi le numéro 14 de maillot ?
« D’autres numéros me plaisent aussi mais étaient déjà pris et ensuite le 14 a été porté par de grands joueurs comme Henry et Cruijff ».

Quelle idée t’es-tu fait de ce projet ?
« Ce projet est très stimulant, cela sera sûrement une équipe compétitive avec un mix de jeunes et vétérans ».

Hier le mister a dit qu’il t’avait fortement demandé, cela te charge de responsabilité ?
« Plus qu’une responsabilité c’est un grande stimulation et motif de fierté ».

Quelle idée t’es-tu fait de cette Roma ? As-tu déjà parlé avec Francesco Totti ?
« L’attente a été très longue et finalement je suis ici à la Roma. J’ai eu peu de temps pour parler avec mes nouveau coéquipiers, ils m’ont fait de toute façon déjà une excellente impression »

Tu as eu un début de carrière précoce, puis tu as eu du mal à enchainer. La Roma est un grand pari pour entrer à un très grand niveau ? Avec Totti est possible un grand tandem ?
« C’est vrai, au début je suis parti fort, j’ai vite montré qualité. Ensuite, surtout l’an passé, j’ai joué seulement quelques minutes. J’évoluai dans une équipe qui compte de grands champions et j’en suis fier. Le binome avec Totti est une possibilité ».

Quel est ton rêve ? Rester à Rome ou retourner à Barcelone ?
« Mon objectif est celui d’être heureux en jouant au football. Dans cet instant cette possibilité m’est donnné par la Roma, dans le futur je ne peux pas faire d’hypothèse parce que dans le football rien est certain. Je donnerai tout pour ce maillot ».

Comment as-tu ressenti ton arrivée à Rome et l’accueil des tifosi ici à Riscone ?
« Je me suis déjà rendu compte de la façon dont les tifosi de la Roma montrent cette affection viscérale pour l’équipe. Ils rendent l’ambiance vraiment spécial, ce sont des vibrations que j’ai envie de sentir de façon toujours plus forte ».

Est-il vrai que tu as demandé à insérer une caluse de rachat de ton contrat de la part de Barcelone ?
« Je veux donner un message très clair : je suis ici parce que je voulais un club qui avait confiance en moi. Et je n’ai jamais demandé à insérer n’importe quelle clause. Seul le présent compte, d’aujourd’hui jusqu’à deux ans tant de choses peuvent changer, je n’insisterais pas sur ce discours ».

Es-tu plus un attaquant central ou un ailier ?
« La première année an à Barcelone j’ai joué avant-centre, dans les trois dernières plus en soutien de côté. Je me  trouve à mon aise dans les trois positions du trident ».

Dans deux ans ta valeur sera de 40 millions. Te sens-tu obligé de bien faire pour être racheté ?
« L’unique obligation que j’ai est celle de bien jouer, très bien jouer et pour que la Roma gagner le plus possible. Je peux contribuer, avec le reste de l’équipe et les tifosi, à rejoindre cet objectif ».

Dans ta conférence de presse d’adieu étaient présents les « monstre sacrés » comme Xavi et Puyol. Dans la décision de rejoindre Rome, es-ce que l’avis de tes ex-coéquipiers à compté ?
« Avant tout pour moi cela a été une fierté que des grands champions soient venus me saluer. Grands champions sous le profil humain. Même Iniesta et Piqué avaient voulus venir mais ils ont eu des problèmes. Mes ex-coéquipiers veulent mon bien, lorsque je leurs ai dits que je partais ils ont été contents parce qu’ils savaient que j’avais besoin de faire ce qui me plait le plus : jouer ».

La négociation a duré presque un mois. As-tu craint que cela puisse ne pas se faire ?
« En effet cela a été une négociation qui a duré longtemps. Cela a été un mois assez long, j’avais vraiment hate que cela se conclu. Depuis que j’ai commencé à reprendre l’entrainement je me suis informé sur internet. J’espère rendre cette affection et je veux donner un message aux tifosi : je lutterai pour ce maillot et je donnerais le maximum, à travers mon football, pour aider l’équipe à vaincre ».

As-tu la photo de la Curva Sud sur ton téléphone ?
« J’ai des videos du derby. Et j’ai déjà vraiment hâte de vivre ces moments »

« Forza Roma ! »