Photo tirée du site Asroma.com

William Bianda s’est exprimé au micro de Roma TV :

OFFICIEL: Bianda est un joueur de l’AS Roma jusqu’en 2023

« Mes premières sensations ? C’est une très grande émotion d’arriver dans un grand club, la curiosité d’affronter de nouveaux entraînements et charge de travail. Il y a beaucoup d’intensité mais avec le passage des jours j’arrive à m’adapter. La France en finale du Mondial ? Je suis très heureux, j’espère de tout coeur qu’ils vont l’emporter. Ils ont fait un gand tournoi et mériteraient de gagner. La finale face à la Croatie de Coric ? Nous avons crée une belle amitié, c’est une bonne personne et nous sommes amis, mais durant 90 minutes ça sera la guerre entre nous, surtout que nous sommes tous les deux dans la même chambre. Je devrais faire un grand travail pour arriver au niveau des défenseurs centraux de la sélection. J’ai joué en équipe de France dans les équipes de jeunes et je veux jouer pour l’équipe A. Ici il y a des joueurs forts et jeunes, la Roma peut m’aider à rejoindre ces objectifs, même si cela dépendra aussi de moi. La comparaison avec Varane ? Principalement parce que nous avons joué tous deux à Lens, et puis lui a fait un parcours incroyable au Real Madrid. Il est très fort, rapide, puissant et avec une excellente relance du ballon. J’ai certaines de ces qualités mais j’ai encore tout à prouver. Lens est lié à la Roma et à l’Italie parce qu’il y a quelques années ils avaient battu la Lazio 6-0 en Coupe Uefa. Un résultat incroyable, j’étais pas encore né.

Je pourrais piquer quelques secrets aux défenseurs avec qui je m’entraîne à la Roma ? Après les entraînements, je m’arrête souvent pour parler avec Jesus, Manolas et Marcano. J’apprends beaucoup d’eux. Le stade de Lens a une capacité similaire au nombre d’habitants de la ville ? Les habitants de Lens vivent pour le foot et le stade est toujours plein. Pourquoi avoir choisi la Roma ? J’ai pensé rapidement que c’était le meilleur projet pour moi, j’ai été tout de suite convaincu. Pour les défenseurs, le championnat italien est le maximum. Quand a eu lieu le premier contact avec la Roma ? En janvier. Qui m’a le plus surpris parmi les recrues ? Il y en a beaucoup, mais je dirais Coric. Pour les autres je dirais Dzeko. Comment marquer Dzeko ? C’est très stimulant, il a une grande puissance physique mais il a aussi une bonne protection de balle. S’entraîner avec lui aide à progresser. Comment je me décris au niveau de mes caractéristiques ? J’essaie d’être concentré sur le ballon et de bien le ressortir pour faire reparti l’action, j’essaie de gagner beaucoup de duels et rester solide. Les couleurs de la Roma sont les mêmes que Lens. Qu’est-ce que je pense de tifosi giallorossi ? Je ne les connaissais pas très bien, mais hier j’ai eu le plaisir d’assister à mon premier entraînement à portes-ouvertes. On ressent une forte ferveur, ils ont une grande passion pour le football et pour la Roma, c’est un plaisir de pouvoir jouer devant eux. Un salut en italien ? ‘Tifosi della Roma: ciao’ ! ».