Site AS ROMA

Bastos: « Polyvalent et ici pour le futur »

Arrivé dimanche dans la Capitale italienne, et après avoir participé à son premier entrainement collectif ce matin, Michel Bastos s’est livré au traditionnel jeu des questions/réponses des journalistes et tifosi (via Twitter) à Trigoria ce jeudi.

Avant les paroles de Michel Bastos, l’administrateur délégué Italo Zanzi a introduit la conférence de presse : « Aujourd’hui nous avons le plaisir de présenter Michel Bastos, un joueur très polyvalent, avec beaucoup d’expérience, même au niveau international. Il aidera l’équipe. Bienvenue à la Roma ! Le parcours en Coupe d’Italie ? C’est une grande victoire face à la Juventus, pour nous et les tifosi. Pour nous c’est fantastique de faire un résultat comme celui-ci mais ce n’est pas une surprise. On avait confiance et on l’aura pour le futur. Pour nous l’important est de gagner, on ne peut pas choisir l’adversaire du prochain tour (Napoli ou Lazio, ndlr). On est prêt pour les deux, peu importe l’adversaire ça sera intéressant, c’est bien pour les tifosi, pour la Coppa Italia et le football italien. Les rumeurs sur les investisseurs chinois ? C’est une question pour le propriétaire, nous on travaille tous les jours. Beaucoup veulent faire parti de la Roma, mais ici on travaille pour gagner. Le mercato ? Il finit le 31 janvier, on continue de voir. On a confiance en notre Directeur Sportif (Walter Sabatini, ndlr) et notre équipe ».

A Michel Bastos : Qu’as-tu pensé du Stadio Olimpico ?
« L’impression ne pouvait être meilleure, j’ai pu voir de moi-même le climat, puis l’équipe a gagné. J’ai vu les tifosi, cela n’a eu d’autres effets que d’augmenter ma volonté à donner le maximum. Ici on vit le foot, ça plaît énormément aux brésiliens ».

Tu as commencé terzino (arrière gauche), puis tu as joué devant. Tu as parlé avec Garcia de ton rôle ?
« Je crois qu’une de mes qualités est d’être polyvalent, ces dernières saisons j’ai joué devant mais je suis là pour aider l’équipe. J’ai parlé avec l’entraîneur, je ne sais pas où je jouerai, le mister décidera ».

Tu viens d’un championnat peu compétitif. D’ici combien de temps tu seras au top physiquement ?
« Je travaille pour être à 100% le plus tôt possible, je ne joue plus depuis trois semaines, à chaque fois que j’ai eu des problèmes physiques je n’ai jamais eu de mal à retrouver mon meilleur niveau. Je dirais que dans une dizaine de jours je serais prêt. Le fait d’arriver d’un championnat peu compétitif n’est pas un problème, je n’y ai passé que 4 mois. Je voulais rejouer dans un championnat de haut niveau, je sens que je peux encore apporter ».

Le Napoli aussi te voulait. La présence de Garcia a été fondamentale ?
« Avec Garcia j’ai gardé des contacts depuis Lille, il m’a beaucoup aidé en seulement une année. Il est logique que sa présence ait influencé mon choix, puis je voulais jouer dans un grand club. C’est pas que le Napoli ne le soit pas, mais j’ai fais un choix et j’ai opté pour la Roma. J’ai fait le meilleur choix, je suis arrivé dans un grand groupe, l’objectif de tous les joueurs est de jouer dans une grande équipe, en Europe et dans un grand championnat ».

Tu es là pour le futur aussi ?
« Bien sûr, mon objectif est de rester plusieurs années. C’est vrai que je suis en prêt, mais je travaille comme si je devais rester. J’essaie de m’organiser tout comme, sur le plan footballistique et personnel. C’est ma volonté ».

Tu as joué avec Pjanic à Lyon, tu pensais le voir devenir un joueur aussi important ?
« J’ai joué avec lui deux ans, il a toujours eu quelque chose. Il était plus jeune, il avait moins de possibilité et de continuité qu’ici à la Roma. C’est un jeune joueur avec une grande marge de progression, on entend des rumeurs sur un départ mais mon voeux est qu’il reste ».

Tu veux ajouter quelque chose sur l’épisode de l’écharpe « Lazio Merda » ?
« Comme je l’ai dit sur Twitter, c’est un malentendu. Pour moi le respect des adversaires est important, malheureusement à cause de cet incident ce ne fût pas le cas. Je sens que ça en a heurté certains, je m’en excuse. Mon intention n’était pas de blesser qui que ce soit, je voulais rentrer en contact avec les tifosi. Je suis resté repenti, cela ne doit pas arriver. Maintenant il faut oublier et tourner la page, j’avais pas vu l’écriture, je ne savais pas, je l’aurais su je l’aurais pas fait ».

Tu as une idée du derby ?
« J’en avais une idée. C’est un derby qui compte beaucoup pour les deux équipes. Je sais qu’on peut en jouer trois en une semaine, je sais ce qui m’attend, ce qu’attend l’équipe. Je dois seulement me concentrer sur le travail et aider l’équipe, ce qui arrivera fera parti du jeu, je suis préparé à tout ça, il n’y a pas de problème ».

Ton idée de l’équipe après Roma-Juventus ? L’équipe peut rattraper la Juve ?
« Pour dire la vérité c’est le premier match que j’ai vu au stade, mais j’avais déjà mon idée. En vrai je confirme que l’équipe a tout pour refaire aussi bien sur la phase retour qu’à l’aller, puis c’est normal d’avoir de grands objectifs. Il faut arriver le plus haut possible, l’écart est important donc on doit faire de notre mieux et gagner tous les matchs. Ceci se fait seulement sur le terrain ».