Balzaretti: « Je prends ma retraite, mais je reste dans la societa »

Lors d’une conférence de presse à Trigoria ce mercredi, Federico Balzaretti a annoncé sa retraite de joueur. Une décision prise suite à ses blessures. L’international italien reste dans la societa, où il s’occupera des jeunes partis en prêt.

Le directeur général, Mauro Baldissoni, a introduit la conférence de presse : « Les histoires de succès s’écrivent par les hommes en capacité d’exprimer des valeurs de niveau supérieur. Federico a fait référence à la dernière année, où il n’a pas joué mais dont il a été proche de l’équipe. C’est un exemple de grande valeur. Cela nous déçoit de le voir dire au revoir au football, mais nous avons proposé à Federico de continuer à travailler avec nous, pour ce tribut humain qu’il peut donner. Il continuera autour de la direction sportive ».

Federico Balzaretti prend la parole : « Merci d’être venu ici. Pour moi c’est une journée très importante. La première nouvelle est que j’arrête de jouer au football. La grave blessure que j’ai eu la dernière année, en partie lié à la pubalgie dont je souffre encore, a conditionné ce choix. J’ai fais une réflexion, et j’ai pensé que c’était le meilleur choix à prendre. Si je ne peux pas jouer à 100%, ce n’est pas la peine de continuer. J’ai un grand amour pour ce sport et je remercie le staff de la Roma, ainsi que les personnes qui m’ont été proches. En tant qu’équipe, nous avons réussi à rejoindre le seconde place et pour moi, être ensemble aux coéquipiers durant les deux derniers mois était très beau. Je suis très heureux d’avoir disputé les dernières 90 minutes à l’Olimpico, avec la présence de mes enfants. Je remercie ma famille qui m’a toujours été proche. Depuis tout petit, quand j’ai commencé à faire devenir ce rêve une réalité, vivre en jouant du ballon… Je continue en remerciant la societa qui m’a fait grandir footballistiquement, ainsi que tous mes coéquipiers pour ces émotions vécues. Maintenant je commence un nouveau parcours, qui j’espère sera aussi beau ».

Federico, comment vois-tu la suite ?
“Les motivations sont très élevées. Je suis très serein grâce à ma famille, ma femme avec laquelle j’ai pris cette décision. J’ai hâte de commencer cette aventure. Je suis une personne qui a de grands objectifs. C’est un parcours que je veux faire parce que cela me permettra de rester dans mon monde, le football. Nous avons déjà commencé à faire ce travail il y a quelques jours. J’ai envie de commencer sérieusement au plus vite. Le rôle dont on a parlé n’est pas encore disponible, et pour le moment je m’occuperais des joueurs qui sont en prêt. Cela me plaît beaucoup comme travail, car je crois que c’est un moment très important pour un jeune. C’est une période difficile dans la vie d’un footballeur, moi je l’ai vécu à 17 ans, en allant à Varese. J’essayerais d’instaurer avec ces jeunes un rapport direct. Pour commencer, c’est une expérience qui me stimule grandement. La societa est contente de cela. Mais il y aura d’autres étapes car le projet Roma est en continue expansion »

Qu’est-ce que Sabatini t’a dit ?
“Sabatini m’a dit passer le diplome de directeur sportif, donc j’irais à Coverciano pour le faire. Il ne m’a pas donné beaucoup de conseils parce que nous avons un rapport particulier, on se connait depuis 6 ans. On est très proche au niveau humain ».

Qu’attends-tu de l’équipe cette saison ?
“L’équipe veut grandir. Les recrues qui ont été prises par la societa démontrent l’envie de colmater l’écart avec la Juve. Je crois que la societa avance bien. Je crois qu’il y a la possibilité de progresser et vaincre. Cependant, il faut le démontrer sur le terrain. Nous savons qu’il y aura des difficultés et il faudra être attentifs à l’environnement. Nous savons qu’à la première difficulté sur le terrain, les critiques arriveront. Mais tous doivent changer de mentalité et tirer dans le même sens ».

Tu n’auras donc pas un rôle dans l’équipe première ?
« Pour le moment non, parce que je ne l’ai pas demandé. J’ai besoin de prendre un minimum de distance »

Y a-t-il quelque chose de plus beau dans ta carrière que le but dans le derby ? Et ce que tu penses de Digne ?
« Digne n’est pas encore arrivé, mais c’est un excellent joueur. Ici à Rome, le but dans le derby restera le plus beau souvenir, cependant il y en a beaucoup d’autres très beau. Le dernier match, je le répète, est pour moi un des moments les plus importants. Il y en a eu d’autres, avec l’équipe nationale comme lors de l’Euro ».

Comment es-tu arrivé à prendre la décision d’arrêter le football ?
« J’ai pris ce choix tranquillement. La douleur persistait malgré les trois opérations, et je me suis rendu compte que je ne reviendrais jamais le Balzaretti à 100%. Une fois pris ce choix, la societa a été fantastique à croire en moi, comme peu d’équipes l’auraient fait. C’est une valeur ajouté pour cette societa. Avoir un rôle aussi important à 33 ans est unique ».

Entre les joueurs en prêt de la Roma, qui vois-tu déjà prêt à faire la différence ?
« Je le dirais à la fin de l’année. Pour l’heure c’est trop tôt. Probablement le plus prêt aujourd’hui est Sanabria. Mais je suivrais les joueurs du premier au dernier, sans faire de différence. Tous doivent se sentir parti intégrante de la Roma. Merci à tous ».

10% de Remise, Code Promo « UCR2015 »

Twitter: @Romanista35