Avant la Champions, ne penser qu’au championnat

Après cette trêve internationale, l’AS Roma de Rudi Garcia reprend les chemins de la Serie A, suite à sa victoire face à la Fiorentina (2-0) à la maison, en se déplaçant cette fois sur la pelouse du Promu, Empoli.

Retrouvez la conférence de presse de Walter Sabatini (ICI) !

.

La conférence de Rudi Garcia

« La gestion du groupe aura une grande importance cette saison »

« Si j’ai peur que l’on parle beaucoup de la Champions et peu du championnat dans les jours qui viennent ? Avant de commencer, je voudrais saluer, Pier Francesco Favino. Oui c’est un danger mais c’est mon rôle de garder l’équipe concentrée sur le prochain match. Et celui de demain est très important, sans rappeler que l’on joue aussi mercredi. Comment se sont passés les derniers entraînements ? Ce que je pense de la pause après le premier match ? On a deux jours pour bosser sur le match, car même avant la Fiorentina certains joueurs sont arrivés en fin de semaine. Par exemple Holebas on l’a eu qu’hier. Mais on a démontré que le jeu et l’engagement de l’équipe sont intactes, que les nouveaux ont la capacité de rapidement s’intégrer. Alors nous ferons demain en sorte de montrer que deux jours suffisent à être compétitifs. Destro titulaire ? Vous verrez demain. Je peux dire que tous les joueurs sont importants et que je les ai tous à disposition, sauf Strootman et Balzaretti, je me le souhaite pour toute la saison d’avoir ces choix à faire. Une saison différente commence, avec la gestion du groupe. Si j’ai une équipe pour le championnat et une pour la C1 ? Il n’y aura pas une Roma 1 et une Roma 2. Après je ferai les choix selon l’entraînement et la condition physique. Il y a beaucoup de paramètres en jeu, pour l’instant je suis concentré sur le match de demain et quand ça sera fini je penserai à qui mettre au prochain match. Je ne fais pas de calcul et je ne veux pas que l’équipe en fasse, sinon on fait des erreurs. Ce sera un match difficile, l’Empoli est de retour en A et il y aura beaucoup d’enthousiasme pour la première à domicile. On fera tout pour prendre les trois points et on a rien à gagner, car tout le monde dit qu’on a déjà gagné mais on sait bien qu’un match de Serie A n’est jamais gagné sans le jouer à 100%, avec tension et concentration. Comment je vais gérer Totti ? On a d’autres joueurs d’un certain âge, ce n’est pas le seul. Dépend des moments, après Manchester on aura 5 jours pour récupérer avnt le dernier match de la série. Il y a 6 matchs en 17 jours, et au début de la série personne n’a de problème. Ils arriveront au 4ème, 5ème ou 6ème match. Les africains ont joué 90 minutes il y a deux jours, seule chose préoccupante et à réfléchir.

« Maicon est prêt, tout le monde est bien physiquement »

Comment va Maicon ? C’est simple, je ne l’ai pas convoqué contre la Fiorentina car il n’avait pas fait la semaine entière avec le groupe et je ne voulais pas prendre de risque. Puis on a décidé avec lui de l’envoyer en sélection où il a joué et s’est entraîné, moyen plus facile de débuter la saison. Après on sait tous qu’il est revenu et il s’est entraîné avec nous donc je pense qu’il est prêt. Ce qui s’est passé entre Maicon et le Brésil ? Il a fait une erreur en arrivant en retard, point. C’est un problème avec la sélection et la Roma n’y prend pas part. Sabatini en a parlé aussi hier, maintenant on passe à autre chose. Si j’ai une hiérarchie sur le côté gauche ? Tous les postes sont doublés par au moins deux joueurs de haut niveau, comme je l’avais demandé, le côté gauche aussi. Cole a fait un très bon match contre la Fiorentina, car contre une équipe comme celle-ci on ne gagne pas si un joueur n’est pas au niveau. Je suis content de lui, il s’améliore aussi en Italien. Puis il y a Emanuelson qui peut beaucoup nous donner, surtout du point de vu offensif, on l’a vu contre le Fenerbahce. Il peut aussi jouer au milieu et en attaque. J’espère ensuite que Balzaretti puisse vite revenir, mais comme il pourrait avoir besoin de temps, nous avons recruté Holebas. Ma version sur Benatia ? Rabiot? Demain il y a un match, hier Sabatini a fait le bilan du mercato. Je préfère parler du match de demain, Benatia n’est plus un joueur de la Roma, je n’ai rien à dire. Je suis content de mon effectif, j’espère demain voir la même envie que contre la Fiorentina, ainsi que la joie collective après le but et la victoire. Certaines images m’ont rappelé la saison dernière, et ce doit être la force de la Roma, ne rien lâcher. Comment vont Keita et Gervinho ? Ljajic ? Adem va très bien, pour les autres on a pris des précautions. Demain ils seront à 100% et on verra s’ils peuvent être titulaires ou rentrer en cours de match. On est au début de la saison, tout le monde est bien physiquement ».

.

Du côté de Trigoria

L’AS Roma va débuter sa seconde saison sous la houlette du mister Rudi Garcia. Un groupe qui a peu été chamboulé par les départs, puisque « seuls » Benatia (Bayern Munich) et Dodo (Internazionale) ont fait leur départ concernant d’éventuels titulaires potentiels. A côté de ça, des joueurs de rotation ont également quitté le navire comme Toloi (retour à Sao Paulo), Taddei (Perugia) et Bastos (fin de prêt). Niveau arrivée, l’entraîneur français aura cette saison la possibilité d’effectuer un turnover conséquent quand il le souhaite. Défensivement il récupère Manolas (Olympiakos), Astori (Cagliari) et Mapou Yanga-Mbiwa (Newcastle) dans l’axe, ainsi que Cole (Chelsea), José Holebas (Olympiakos) et Emanuelson (Milan AC) à gauche. Au milieu, Keita (FC Valence) vient apporter son expérience, tandis que Paredes (Boca Junior) et Uçan (Fenerbahçe) viennent amener leur jeunesse et leur technique. Enfin, devant Iturbe (Hellas Verona) vient compléter l’aspect tactique du mister, pendant que le jeune Sanabria (FC Barcelone) vient pour bousculer la hiérarchie.

Niveau préparation, la Louve a pu se frotter au gratin européen durant cette préparation estivale. Le bilan global est de 6 victoires, 1 nul et 2 défaites. En point d’orgue, on notera les succès sur le score de 1-0 face à Liverpool et le Real Madrid, et les défaites face à Manchester United (3-2) et l’Inter (2-0). Le match à l’Olimpico de samedi dernier face au Fenerbahçe (3-3) aura permis aux giallorossi de reprendre leurs marque à la maison. Malgré les doutes durant cette préparation, la Louve a sorti les crocs il y a 15 jours, en remportant assez tranquillement sa première victoire, face à la Fiorentina à domicile, grâce à des buts de Nainggolan et Gervinho.

Rudi Garcia a livré sa liste officielle de convoqués pour la deuxième journée de Serie A, qui se jouera samedi à 18h sur la pelouse d’Empoli. Le mister français a appelé 24 joueurs. Parmi les absents on retrouve Federico Balzaretti et Kevin Strootman, blessés de longue durée, tandis que Maicon et Leandro Castan font leur retour. José Holebas et Mapou Yanga-Mbiwa connaissent eux leur première convocation en Serie A. De leur côté, Michele Somma, Salih Uçan et Tonny Sanabria sont à la disposition de la Primavera.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera la cage giallorossa. La défense centrale sera composé des recrues Manolas et Astori, tandis que les couloirs seront pris par Torosidis à droite et Holebas à gauche. De Rossi évoluera dans sa position devant la défense, avec Nainggolan dans le rôle de piston et Pjanic pour animer le jeu. Devant, le trident du moment sera composé de Destro en attaquant axial, avec Gervinho et Ljajic sur les côtés.

.

L’adversaire du jour

Après 7 ans de purgatoire, Empoli retrouve enfin la Serie A. Et cette accession fût atteinte sans devoir passer par les play-off. En effet l’équipe toscane a terminé deuxième de la Serie B version 2014/2015 avec 72 points, soit 14 points derrière Palermo et 4 points devant Latina. Leur bilan fût de 20 victoires, 12 nuls et 10 défaites. Empoli a terminé la saison en tant que seconde meilleure défense (35 buts encaissés) et troisième meilleure attaque (59 buts marqués). Il est à noter que Tavano (ex-romanista) a terminé second meilleur buteur du championnat avec 22 buts, et que Maccarone a lui finit second meilleur passeur de l’exercice avec 12 « assists ». C’est donc dans un stade d’une capacité d’environ 20 000 places qu’Empoli va accueillir l’AS Roma pour sa première réception de la saison dans son antre.

Sur le mercato, l’effectif d’Empoli a peu bougé, mais a eu le mérite de se renforcer avec quelques jeunes talents prometteurs. A commencer par Bianchetti en défense centrale (capitaine de l’Italie U21) ou encore les milieu de terrain Laxalt (uruguayen de 21 ans, en provenance de l’Inter) et Zielinski (polonais de 20 ans, arrivant de l’Udinese). La petite touche expérience arrive du milieu de terrain Guarente (ex-Catane et Chievo). Enfin, la bonne nouvelle a été de conserver des vieux briscards habitué aux joutes de la Serie A, tel que Maccarone (alias « Big Mac ») et le buteur Tavano (passé par l’AS Roma).

L’équipe sera composé demain de Sepe dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 4 joueurs, où l’on retrouvera Laurini, Tonelli, Rugani et Hysaj. On milieu, on retrouvera un trio avec Vecino, Valdifiori et Croce. Enfin devant, Verdi soutiendra les deux attaquants Michedlidze et Tavano.

.

Les dernières confrontations

2007/2008: Empoli 2-2 AS Roma (Giuly, Brighi)
2006/2007: Empoli 1-0 AS Roma
2005/2006: Empoli 1-0 AS Roma
2003/2004: Empoli 0-2 AS Roma (Totti x2)
2002/2003: Empoli 1-3 AS Roma (Emerson, Candela, Tommasi)

Sur le terrain d’Empoli, la Louve possède un bilan totalement à l’équilibre avec 2 victoires, 1 nul et 2 défaites. Cependant, les romanisti y restent sur trois matchs sans le moindre succès, et surtout avec à chaque fois un but encaissé. La Roma a cependant, durant trois confrontations sur cinq, inscrit entre 2 et 3 buts. A noter que Totti, auteur d’un doublé lors de la saison 2003/2004, est le seul joueur giallorosso en activité à avoir marqué sur cette pelouse.

.

Le duel du match

Francesco TAVANO / Mattia DESTRO : Le duel des deux avant-centre de l’AS Roma et d’Empoli. L’un représente le passé et le présent italien, tandis que l’autre représente le présent et le futur. De son côté, Mattia Destro a, malgré ses 23 ans, déjà beaucoup marqué. En l’espace de 87 matchs en Serie A, le n°22 giallorosso a déjà marqué à 33 reprises. Ajouté à cela 7 buts en 12 matchs de Coupe d’Italie. Depuis son arrivée dans la Capitale italienne, Mattia a joué 49 matchs (dont 41 en championnat) et a inscrit 24 buts (dont 19 en Serie A), soit une belle moyenne de 0,5 but/match. Cependantl joueur manque encore d’expérience sur la scène internationale, puisqu’il n’a jusqu’ici collectionné « que » 7 sélections avec l’Italie (et 1 but) pour à cette heure aucun match en coupe d’Europe. Cela peut donc changer, où la societa giallorossa attendra beaucoup de son attaquant vedette, qui majoritairement alternera avec Francesco Totti à la pointe de l’attaque romanista. De son côté, Francesco Tavano a principalement brillé en Serie B. En effet l’attaquant italien n’a marqué « que » 39 buts parmi l’élite italienne, en l’espace de de 149 matchs. C’est en effet dans la seconde division qu’il a réussi à se faire un nom avec notamment 122 buts inscrits en 261 matchs. Il a notamment dépasser la vingtaine de buts lors des trois dernières saisons, où il a toujours au moins emmené son équipe aux play-off. A 35 ans, Tavano espère bien montrer cette saison à l’Italie qu’il a encore de beaux restes. Empoli reste son club cher, puisqu’il y a évolué de 2001 à 2006, puis de 2011 à 2014. Outre un passage de quelques mois au FC Valence, et seulement 3 apparitions, Tavano a également passé 6 mois du côté de l’AS Roma, où il avait notamment pour rôle d’apporter de la profondeur de banc dans le groupe de Luciano Spalletti. Il y disputera alors 14 rencontres de Serie A, pour 2 petits buts. Cela sera demain donc un duel inter-générationnel entre deux joueurs qui auront beaucoup à prouver, mais pour des raisons différentes

L’arbitre du match

.
L’arbitre de la rencontre sera Mr Andrea Gervasoni. Cet arbitre a dirigé à 9 reprises l’AS Roma pour un bilan de 7 victoires (dont le succès contre le Genoa 3-1 il y a deux ans, et la victoire contre Catane 4-0 la saison passée), 1 nul (3-3 face à Livorno en 2010) et 2 défaite (contre le Genoa en 2011/2012). Il avait notamment expulsé Totti face à Lecce lors de l’altercation avec Oliveira. Il a sifflé 2 penalties en faveur de la Louve, et 1 contre.

Côté Empoli, le bilan avec cet arbitre est de 2 matchs nul et 2 défaites. Et donc aucune victoire.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Torosidis-Manolas-Astori-Holebas
De Rossi
Pjanic-Nainggolan

Ljajic-Destro-Gervinho

Remplaçants: Lobont, Skorupski, Emanuelson, Maicon, Cole, Castan, Mapou, Keita, Paredes, Florenzi, Iturbe, Totti, Borriello.
Blessé(s): Balzaretti, Strootman, Castan.
Reprise: Maicon.

Empoli (4-3-1-2): Sepe; Laurini, Tonelli, Rugani, Hysaj; Vecino, Valdifiori, Croce; Verdi; Michedlidze, Tavano.