Photo tirée du site Asromaultras.org

Le Viktoria Plzen réalise un bon début de saison en championnat (après l’avoir remporté la saison passée), avec 8 victoires et 2 défaites (dauphin au classement avec 24 points, derrière le Slavia Prague). Il s’agit de la 5ème meilleure défense (9 buts encaissés) et la 6ème meilleure attaque (15 buts marqués). Cela est moins bien à l’extérieur, où l’on retrouve 2 revers sur les 5 déplacements (4-0 au Slavia Prague et 3-0 à Jablonnec), pour 5 buts marqués et 8 encaissés.

N’ayant pas eu besoin de passer par des tours préliminaires, le premier match en Champions League s’est soldé par un partage des points (2-2) face au CSKA Moscou, à domicileLes deux adversaires d’un soir se sont déjà affrontés lors de la saison 2016/2017, en Europa League. Si les hommes de Luciano Spalletti s’étaient fait surprendre en République Tchèque (1-1, avec un penalty de Diego Perotti), cela avait été beaucoup facile à l’Olimpico, avec un succès 4-1 (triplé de Edin Dzeko et un but en coup du foulard de l’ailier argentin).

Les tchèques n’avaient fini que 3ème de la poule (6 points) avec 1 victoire, 3 nuls et 2 défaites (7 buts marqués et 10 encaissés), finissant derrière l’Astra Giurgiu (8 points) et devant l’Austria Vienne (5 points). Le club de Plzen avait joué la phase de poules de LDC lors de la saison 2013/2014 (15 points pour Man City et le Bayern Munich, 3 pour Plzen et le CSKA Moscou, mais surtout 12 buts encaissés lors des 3 déplacements) et la saison 2011/2011 (FC Barcelone à 16 points, Milan AC à 9 points, Plzen avec 5 points et BATE Borisov avec 2 points).