Andreazzoli: « Si Osvaldo est bien, il jouera »

Entraineur depuis maintenant 10 jours, Aurelio Andreazzoli va coacher son premier match à l’Olimpico sur le banc giallorosso. L’heure est au rachat face à la Juventus, après la nouvelle défaite concédée sur le terrain de la Sampdoria.

21 points séparent la Juventus et la Roma. Match déséquilibré ?
« Les chiffres disent cela. La Juventus est plus avancée que nous sous tous les aspects. Classement, aspect mental et organisation. Je fais mes compliments à Conte, c’est un plaisir d’observer et étudier son équipe. Les valeurs des deux équipes ne sont pas respectés au classement pour différents motifs ».

Verra-t-on une défense à 3 ?
« Je crois que cette équipe a plusieurs solutions tactiques. Nous avons bien travaillé, demain je ferais le bilan et je déciderais l’équipe ».

Roma-Juventus peut être le match idéal pour reconquérir le public ?
« Chaque match est le match idéal pour se relancer. Affronter les champions d’Italie est le match juste, il y aura une grosse ambiance, c’est une occasion que nous voulons saisir. Il faudra avoir une grande envie de faire un résultat important ».

Quel idée vous faites-vous de votre équipe ?
« J’ai confirmé ce que j’avais vu, c’est un groupe de joueur qui donne sa disponibilité maximale et application, avec ces élements nous ferons bien. Cela fait 10 jours que j’ai les pleins pouvoirs, et nous travaillons au mieux ».

Osvaldo sera titulaire ?
« S’il est bien il jouera, sans aucun doute ».

Au premier épisode négative, l’équipe a craqué contre la Samp. Vous avez travaillé sur le niveau psychologique ?
« Particulièrement. Dans la pire des hypothèses, au moment du but annulé nous aurions du mener 2-0. C’est l’unique aspect qui m’inquiète plus que le reste ».

Comment analysez-vous l’après-coup du penalty manqué ?
« C’est un incident qui peut arriver. Il était nécessaire de mettre les choses à plat, et cela a été fait de bonne manière. Il n’y a aucun type de problème. Les choses sont bien différentes de ce qui a pu être rapporté ».

Demain Marchisio sera absent et Pogba prendra sa place. Comment voyez-vous ce joueur ?
« Le joueur est de valeur, même si je ne le connais pas très bien, Conte vous répondra mieux que moi. Je retiens que Marchisio est un joueur extraordinaire, dans le rôle de milieu relayeur il y en a peu de meilleur que lui au monde. Mais la machine Juventus est très bien huilé, et le changement d’un joueur ne changera pas leur valeur ».

Vous aviez parlé de « douleur de la défaite », l’équipe à absorbé ce concept ?
« Nous l’avons noté. C’est un des petits succès que je retiens de cette semaine ».

Comment jugez-vous le moment de forme de cette équipe ?
« La tête commande le reste. Je n’ai pas vu de calage, le match peut s’étudier de différente façons. Il y a des épisodes qui dans un match peuvent être déterminants, et qui conditionnent la suite. Contre la Samp en seconde mi-temps, nous avons touché la barre, eu un but refusé et un penalty ».

Osvaldo arrive dans une condition psychologique délicate. Comment l’entraineur intervient sur celui dans la semaine ?
« Cela fait parti du bon sens. Il n’y a pas de règle précise. J’aimerais vous racontez les choses, mais je ne peux pas tout vous dire. La motivation passe aussi par le sentiment du coeur. Mais la réunion d’après-match dans le vestiaire a permis de clarifier et apaiser les choses. Il est faux que j’ai remis Totti en cause, cependant j’ai apprécié ses paroles hier où il a demandé l’unité de tout le monde ».

Piris peut jouer dans la défense à 3 ?
« La première fois que j’ai entendu parlé de Piris, il avait Neymar comme adversaire. C’est un joueur qui a des qualités ».

Totti a implicitement affirmé que certains pouvaient nuire au club avec de fausses rumeurs.
« Il faisait référence a des élements extérieurs. Comme quand Osvaldo n’a pu rejoindre le groupe en janvier aux USA. Certains ont dit qu’il était en lune de miel avec sa fiancé, alors qu’il était sous cure d’antibiotique ».

De Rossi aurait dit à Zeman qu’il a préparé ce match aller comme une croisade. Que représente pour vous ce match ?
« Le préambule que j’ai fais dit tout. J’ai parlé de leur force, c’est une équipe que j’estime beaucoup. Comment ne pas préparer avec attention ce match ? Nous devrons être au maximum et respecter les consignes pour faire un résultat ».

La societa a posé des objectifs ?
« C’est une question superficielle. Il est clair que les objectifs d’une équipe sont de vaincre match après match. Nous cherchons à sortir de cette situation en ayant comme but de gagner le match qui arrive, puis le suivant. Nous ferons le bilan en fin de saison et nous verrons ce qu’il en est, j’espère arriver le plus haut possible. Mais il faut être réaliste, le classement est clair. Il faut donner le maximum pour l’objectif imminent ».

Totti avant-centre ?
« Francesco peut jouer partout et il l’a démontré. Cette idée est intringante pour moi et pour vous, c’est une possibilité en plus pour le Capitano ».

Cette semaine a été difficile du point de vue psychologique pour Osvaldo?
« Cela a été une semaine pesante. Il s’est rendu compte d’avoir fait quelque chose qu’il ne pouvait pas faire. C’est clair que cela est un peu pesant parce que sortir de Trigoria et voir des gens attaquer sa voiture n’est pas une belle chose. Et je ne pense pas que ce genre de geste améliorera la situation. Je sais que c’est un joueur important ».

Pjanic peut faire le regista bas ?
« Pjanic peut occuper tous les rôles du milieu de terrain et pas seulement. Il peut aussi jouer ailier, car il excelle en phase offensive ».

Pourriez-vous continuer sur un autre banc de touche la saison prochain ?
« Je n’y pense pas. Je donne tout pour ce poste, je fais de mon mieux ».

Comment va Dodo ?
« Cette semaine il a souffert du dos, il s’est bien entrainé les 2 premiers jours et ensuite il a ressenti cette douleur qui l’a empêché de s’entrainer ».