Site AS ROMA

Allier l’efficacité défensive et offensive, avec le résultat

Avec 3 victoires (pour 7 buts marqués et 1 but encaissé) sur les 4 dernières journées, les giallorossi semblent avoir démarré une dynamique positive (exception faite du derby), avec un équilibre retrouvé. Il faudra donc surmonter le redoutable Sienne, qui réussit bien en ce moment sur son terrain, pour définitivement lancer une série positive.


Du côté de Trigoria

Enfin trouver cette 3ème victoire consécutive, face à Sienne. Voila la mission qui semble raisonner comme la véritable conquête du grale. La déception du derby semble maintenant oublier, et les victoires conquises face à Palerme (4-1), le Torino (2-0) et Pescara (1-0) on amené un semblant de sérénité et de stabilité. Les joueurs semblent mieux maitriser l’aspect défensif de Zeman, et montre un meilleur équilibre entre les lignes, ainsi qu’entre la phase défensive et offensive. Demain l’objectif est clair et simple : gagner avec la manière, pour engranger le plein de points et de confiance. Surtout que derrière se profile un match déterminant, avec la réception de la Fiorentina, qui pourrait modifier les plans de la comète.

Zdenek Zeman pourra compter sur un groupe avec quelques absents. Seul Stekelenburg, Lamela et Taddei manquent à l’appel sur blessure, tandis que De Rossi est suspendu. Certains joueurs sont de nouveau écartés par choix techniques comme Nego, Guberti et Julio Sergio.

L’équipe devrait être composée ainsi : Goicoechea gardera la cage giallorossa, tandis que sa défense devrait être constituée de gauche à droite de Bazlaretti, Castan, Marquinhos et Piris. Au milieu Tachtsidis récupère sa place de milieu axial, avec Pjanic et Bradley à ses côtés. Osvaldo occupera l’axe de l’attaque, Totti sera à gauche et Destro sera en charge du flanc droit.


L’adversaire du jour

Sienne a connu des chamboulements importants lors du mercato estival. A commencer par le départ de son entraineur Sannino, considéré comme l’un des meilleurs coach de la saison, pour rejoindre Palerme (où il resta peu longtemps). Il est remplacé par un vieux de la veille et très expérimenté, Serse Cosmi. Des départs importants sont aussi à noter comme Brkic (Udinese), Brienza (Palerme), Gazzi (Torino) et bien évidemment Destro à la Roma. La campagne d’acquisitions s’est elle montré malin, avec un bon rapport qualité/prix. On retrouve notamment les arrivées de Dellafiore, Rubin, Valiani, Campagnolo, Neto, Felipe, Rosina, Ze Eduardo, ou bien le jeune romanista Verre.

Sienne marche pas série. Après un début de saison convaincant (2 victoires, 2 nuls et 1 défaite), les toscans se sont littéralement écroulés, en enchainant 5 matchs sans la moindre victoire, avec notamment 4 défaites. Mais la roue a de nouveau retournée, puisque les hommes de Cosmi n’ont pu connu la défaite depuis 5 rencontres, avec 3 victoires et 2 nuls. Les bianconeri restent notamment sur 3 victoires de suite à la maison, et reste sur 4 matchs à domicile sans encaisser le moindre but. La tache ne s’annonce pas des plus simples.

L’équipe sera composée demain de Pegolo; La défense à 3 sera constituée de Neto, Contini et Felipi. Le milieu à 4 sera lui dirigé par Sestu, Vergassola, Bolzoni, Del Grosso. Tandis que Valiani et Rosina soutiendront Calaio.


Les clés du match

Le Sienne de Serse Cosmi se base sur un collectif très solide et compact. Une équipe basée sur une bonne assise défensive et capable de se projeter assez rapidement vers l’avant. Il sera notamment important d’isoler Vergassola, véritable maitre à jouer de cette équipe. Mais il ne faudra pas non plus lâcher d’une semelle la pointe Calaio, toujours prêt à faire mouche, malgré sa réputation peu ronflante. La Roma devra elle réussir à se projeter vite dans la profondeur, pour réussir à prendre rapidement la vitesse à revers, et notamment par les côtés et les permutations.


Les dernières confrontations

2011/2012: Sienne 1-0 AS Roma
2009/2010: Sienne 1-2 AS Roma (Mexes, Riise)
2008/2009: Sienne 1-0 AS Roma
2007/2008: Sienne 3-0 AS Roma
2006/2007: Sienne 1-3 AS Roma (Taddei, Pizarro, Okaka)
2005/2006: Sienne 0-2 AS Roma (De Rossi, Mancini)
2004/2005: Sienne 0-4- AS Roma (Montella x2, Totti x2)

La Roma ne réussit pas extrêmement bien sur le terrain de Sienne, avec un bilan assez équilibré. En effet on retrouve 4 victoires pour les giallorossi, contre 3 pour les bianconeri. Cependant on constate quelques détails : A chaque fois que la Louve a marqué au moins un but elle l’a emporté, et ses victoires ont souvent été assez large. On remarque également qu’il n’y a jamais eu de match nuls, donnant souvent des matchs assez intéressants et ouvert. Enfin, on voit que Totti n’y a pu marqué depuis 8 ans.

 

Le duel du match

Michael Bradley / Simone Vergassola : Un duel de deux hommes en forme de leur milieu de terrain respectif. D’un côté Michael Bradley. Le jeune américain de 25 ans a connu un début de carrière avec plusieurs étapes, qui l’ont fait progresser et gagner en maturité. Sa saison au Chievo l’an passé l’a révélé aux yeux de la Série A, où il a réalisé une seconde partie de saison exceptionnelle, étant régulièrement, dans l’équipe type du week end. Après un début de saison poussif, l’américain monte en puissance au fil des matchs, et s’intègre comme un pion clé de l’entre-jeu giallorosso. De l’autre côté, Simone Vergassola est le capitaine et l’homme clé de l’ensemble du dispositif. Il a déjà disputé 14 matchs depuis le début de saison, avec notamment 2 buts. Et malgré ses 36 ans, il continue d’exceller à un haut niveau. Le voila déjà à sa 9ème saison dans le club toscan, où il espère assurer le plus rapidement possible le maintien de son équipe. Il sera une nouvelle fois le joueur à surveiller lors de  ce match dimanche.


L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Paolo Mazzoleni. Cet arbitre a dirigé à 8 reprises l’AS Roma pour un bilan de 4 victoires, 3 nuls et 1 seule défaite. Cette année il a arbitre le Roma-Sampdoria (1-1). Fait étonnant, Totti marque très souvent avec cet arbitre. Il a en effet scoré à 7 reprises en 6 matchs joués.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
Goicoechea
Piris-Marquinhos-Castan-Balzarzetti

Bradley-Tachtsidis-Pjanic
Destro-Osvaldo-Totti

Remplaçants: Svedkauskas, Lobont, Romagnoli, Dodo, Marquinho, Florenzi, Perrotta, Nico Lopez, Tallo.
Blessés: Stekelenburg, Taddei, Lamela.
Suspendu: De Rossi.
Choix technique: Nego, Guberti, Julio Sergio

Sienne (3-4-2-1): Pegolo; Neto, Contini, Felipe; Sestu, Vergassola, Bolzoni, Del Grosso; Valiani, Rosina; Calaio.