Ag. Borini: « Il plaira au peuple giallorosso »

0
379

 

L’agent de Fabio Borini s’est exprimé à Rete Sport, exprimant un fort potentiel en ce jeune attaquant de 20 ans:

« Fabio a été formé à Bologne, qu’il a quitté à 16 ans pour rejoindre Chelsea, où il a joué trois ans, en étant meilleurs buteurs dans toutes les équipes de jeunes. Lorsqu’Ancelotti arriva à Londres, il a réussit à se faire une place en équipe première, en s’entraînant auprès de champions comme Drogba et Lampard. Malheuresement il y a eu un problème sur la prolongation du contrat, ce qui obliga Chelsea à mettre Fabio hors-course. Cela fût assez difficile à vivre pour lui, qui fait de la culture du travail et du caractère professionnel son credo. En effet même en étant en dehors de l’effectif, il continuait à s’entraîner avec dévouement et devint capocannoniere de l’équipe réserve de Chelsea. Suite à une blessure à l’épaule, Brendan Rodgers le voulut à Swansea, une équipe galloise qui évoluant en deuxième division. Ses buts (6 en 12 matchs, ndr) ont permis à cette équipe d’accéder à la Premier League. Entretemps Parme, qui a remarqué son talent, nous a fait une offre. Borini l’a accepté mais pendant la pré-saison, beaucoup d’équipes l’ont demandé comme Liverpool, mais à la fin la Roma s’est manifesté fortement. Et vu mon amour pour ces couleurs, j’ai alors conseillé à Fabio d’accepter cette destination. Je lui ai parlé de la curva sud, de l’hymne à l’entrée des joueurs. Je crois que Fabio a des caractéristiques qui peuvent plaire au peuple giallorosso.

Quel joueur est-il ? Je ne le définirai pas comme un attaquant de pointe atypique, c’est un attaquant de soutien qui est constamment en mouvement, et aime jouer entre les lignes. S’il est comme Osvaldo ? Non, je ne crois pas, Osvaldo est très bon dans le jeu aérien vu son physique, Fabio l’est aussi, mais contrairement à l’argentin il est plus rapide, et même très généreux en phase de non-possession de balle, une caractéristique qui l’a fait apprécier même en Angleterre. L’idéal pour le jeu de Luis Enrique il est l’idéal ? Beh je crois vraiment, étant donné ce que demande l’espagnol en phase de non-possession de balle. Fabio est un joueur qui a toujours réussi à obtenir les choses avec le travail et la personnalité, il était à Chelsea, en équipe première, où dans son rôle jouaient de très grands champions. Pourtant son objectif était celui de travailler durement pour mettre en difficulté l’entraineur, donc que Fabio joue dans un très grand club ou un club amateur, il ne changera jamais sa façon de travailler ».