Achever la bête blessée dans son antre

Après avoir retrouvé la victoire à l’extérieur (2-1 à Cagliari), les hommes de Rudi Garcia ont obligation de faire de même à l’Olimpico ce dimanche face à Parme. Un succès qui manque depuis 7 matchs (toutes compétitions confondues) à la maison. Si Maicon et Totti manquent à l’appel, Gervinho et Doumbia sont eux de la partie.

.

La conférence de presse de Garcia.

« Doumbia est prêt, Gervinho n’est pas indispensable »

« Quel joueur est Doumbia, ce que j’attends de lui ? Il a dû voyager pour arriver là, on sait quel joueur il est, les stats le prouve. C’est un attaquant qui l’a met au fond, un bomber. On attend ces qualités là, sans pression. Il a fait un seul entraînement, il doit comprendre le jeu de l’équipe, son devoir est d’entré dans le groupe et de se mettre des ballons sous les dents. J’ai parlé avec lui après le match de demain on aura du temps pour travailler, il est prêt. Les clefs du match de demain ? On a pas le choix, il faut les 3 points. On peut dire que malgré son classement, Parma est une équipe qui ne renonce pas, contre la Juventus ils ont perdu dans le temps additionnel, l’équipe ne lâche rien. On doit mettre sur le terrain toute la concentration et les ingrédient pour montrer la différence de classement. Si Gervinho jouera ? Personne est indispensables. Les cimetières sont pleins de gens indispensables. Aucun de mes joueurs ne l’est, mais chacun sert le collectif, puis à part en Coppa, on a toujours marqué sans les africains. C’est vrai que quand on en met 2 c’est plus facile, tuer le match est une bonne idée. On a eu la mauvaise idée de prendre des buts dernièrement, on doit être plus solide et efficace, tant qu’on a des occasions cela veut dire que l’on joue de façon satisfaisante. On peut mieux jouer, mais demain l’objectif est de gagner. Si Maicon redeviendra celui de la saison dernière ? Il a fait un grand début de saison, il a eu des problème au genou, il travaille avec son préparateur qui est toujours à sa disposition. Il ne sera pas convoqué, on espère qu’il reviendra vite car c’est un joueur dévastant. La Roma joue sa saison dans les trois prochaines semaines. Une pression particulière ? A part les matchs à élimination direct, ils sont tous important. On arrivera au moment de la double confrontation contre Feyenoord, je m’attends à ce que les joueurs donnent tout pour le prochain match. C’est fondamental, je ne veux rien entendre sur jeudi ou le 2 mars.

« Totti n’est pas à 100%, il ne sera pas convoqué, ni Maicon »

Comment va Totti ? Il récupère mais ne sera pas convoqué. Je ne prendrais pas de risque pour ce match, il a été trop faible (fièvre, ndlr) dernièrement, je préfère qu’il se prépare tranquillement, sans pression, pour revenir à 100%. Si Verde est maintenant un joueur de la rotation ou il reste derrière les autres ? Verde je l’ai pris en Primavera, et depuis décembre il fait parti de mon groupe. Moi je fais une critique : laissez-le tranquille, s’il vous plaît. Depuis qu’il a fait un bon match, tous les jours on parle de lui. C’est pas bon de lui mettre de la pression, ce qui est bien c’est que c’est un garçon humble, qui doit le rester. Des qualités il en a, autrement je ne l’aurais pas pris. Demain il peut débuter, entrer en cours de jeu ou ne pas jouer, mais ce qui est important c’est qu’il a un futur. Maicon et Totti au repos pour l’Europa League ? Non, il y a un risque même en tant que remplaçant. Ils ne sont pas prêts. Comment ça influe de ne jamais pouvoir mettre les mêmes défenseurs ? Avant tout je dois dire que vu les absences et la blessure de Castan, les choix faits par la società de prendre Astori, Yanga-Mbiwa et Manolas, en plus de Spolli, sont très bons. On ne parle pas de la dernière défense du championnat, mais d’une défense forte. Comme j’ai déjà dit, il y a des buts qu’on peut éviter, comme celui de Cagliari. Vu la qualité qu’ils ont tous et le temps de travail ensemble, ils peuvent faire mieux. Comme toute l’équipe quand elle défend. Le but de Cagliari est sur les épaules de la défense, ils étaient 8 contre 3. Parfois il faut avoir une première ligne qui défend bien, une équipe plus compacte. Demain est un bon test pour montrer que l’on peut être plus solide. On a pas un jeu défensif, mais il faut avoir une base forte.

« Je suis content que Uçan soit resté, il aura sa chance »

Ce que je pense des paroles d’un président sur Carpi ? Mon président a répondu, moi je m’occupe du terrain. On a beaucoup parlé des jeunes, d’Uçan qu’est-ce qu’on peut dire ? Qu’il a passé deux mois et demi à l’infirmerie. C’est une limite, pour avoir de la continuité à l’entraînement il faut montrer sa qualité. Il n’a pas pu entrer en concurrence avec les autres pour cela. Je suis content qu’il soit resté, il aurait pu être prêté. Il s’améliorera avec nous et nos milieux, son moment arrivera s’il continue à m’écouter et à effacer ses défauts. La première qualité est qu’il entre dans une équipe qui joue bien au foot. Les problèmes de Maicon ? Il souffre du genou, j’espère ce n’est rien. Pour l’instant il est tranquille, il peut jouer comme il l’a déjà fait. Pjanic est dans une mauvaise phase, si j’ai parlé avec lui et s’il sera de repos demain ? Mire est depuis le début de saison le joueur qui court le plus. C’est vrai qu’en connaissant les qualités extraordinaires du joueur, on en attend plus dans les zones importantes. En janvier il aurait pu faire plus mais il a dû jouer sans être à 100%. Maintenant il en est proche, il n’a plus de problème physique. Je suis confiant, c’est vrai qu’il est le playmaker de l’équipe et qu’on est tous dans l’attente d’un Miralem qui montre qu’il peut jouer à de très hauts niveaux. Les objectifs réels de la Roma ? Je ne dirai pas gagner tous les matchs, c’est une réponse de 0-0. A quoi ça sert de penser à l’Europa League ou à la fin du championnat ? On se concentre sur le prochain match, en faisant en sorte de gagner et puis on fera les comptes. Je pense que c’est la bonne attitude, on ne doit pas se remplir la tête avec autre chose, c’est une perte de temps. Demain il faut juste prendre les 3 points.

.

.

Du côté de Trigoria

Si l’AS Roma a retrouvé le chemin du succès à Cagliari dimanche dernier, la victoire à l’Olimpico manque elle toujours à l’appel. En effet, la Louve reste sur une série (toutes compétitions confondues, et sur 90 minutes) de 7 matchs sans la moindre victoire : 4 nuls en 4 matchs de championnat notamment. Pour retrouver trace de la dernière fois où les hommes de Rudi Garcia ont empocher les trois points, il faut remonter au 30 novembre, avec un score de 4-2 face à l’Inter. L’objectif est donc clair : obtenir une 8ème victoire cette saison en Serie A, et de ce fait redorer le blason giallorosso dans son antre. 

Rudi Garcia a révélé la liste des 22 joueurs qui ont été convoqué pour cette 23ème journée de Serie A, qui se jouera ce dimanche à 15h contre Parma (Sport+). L’infirmerie reste bien garni, puisque outre Leandro Castan et Federico Balzaretti, Kevin Strootman (genou, saison finie), Juan Manuel Iturbe (genou, 3 semaines) et Victor Ibarbo (mollet, 4-5 semaines) sont également OUT. A noter par contre de nombreux retours : Kostas Manolas, Alessandro Florenzi (suspendus à Cagliari), Gervinho et Seydou Doumbia (de retour de la CAN). Il s’agit de la première convocation en Serie A pour la néo-recrue du CSKA. Si Daniele De Rossi fait son retour de blessure, Francesco Totti et Maicon ne sont eux pas convoqués (pas au mieux physiquement). Pour le reste, pas de surprise, outre la énième convocation de Daniele Verde et Tonny Sanabria. Convoqué également Gabriele Marchegiani, gardien de la Primavera, et Lorenzo Pellegrini, capitaine des U19.

Concernant le onze de départ, De Sanctis gardera de nouveau la cage giallorossa. La défense centrale sera composé de Yanga-Mbiwa et Manolas, tandis que les couloirs seront pris par Torosidis et Cole. Keita évoluera juste devant la défense, avec Nainggolan et Paredes autour de lui. Devant, le trident devrait être composé de Florenzi, Ljajic et Gervinho.

.

L’adversaire du jour

La première partie de saison de Parme est une véritable catastrophe. Son bilan global est de 3 victoires, 1 nul et 18 défaites; pour 20 buts marqués (18ème attaque) et 47 encaissés (pire défense). En déplacement, le bilan est encore plus inquiétant, avec une petite victoire (sur la pelouse du Chievo, lors de la 3ème journée) et 9 défaites. Depuis le 7-0 subit sur la pelouse de la Juventus, leur série en cours en championnat est de 1 victoire, 1 nul et 10 défaites. Toutes compétitions confondues, les hommes de Donadoni reste sur une série de 5 revers consécutifs. Pire encore, les gialloblu restent sur 8 défaites de suite en déplacement. La situation est critique, puisque les joueurs menacent d’entamer une procédure de rupture de contrat dès lundi en cas de non-paiement des salaires.

Sur le mercato, l’effectif de Parma a connu de nombreux départs importants, suite à sa 6ème place de la saison dernière. Les parmesans ont notamment vu les fins de prêts de Obi (Inter) et Gargano (Napoli). D’autres joueurs importants ont quitté le club comme Schelotto (Chievo), Parolo (Lazio), Munaro (Watford), Marchionni (Sampdoria) ou encore Amauro (Torini). A noter enfin le prêt du prometteur attaquant Cerri à Lanciano. Niveau arrivée, on signalera avant tout le retour de Belfodil (Inter). Mais aussi les arrivées de Tozser (Genoa), Jorquera (Eskisehirrspor), Mendes (Sassuolo), Lodi (Catania), Costa (Sampdoria), De Ceglie (Genoa), ou encore Ghezzal (Latina). L’effectif a également bougé durant ce mercato de janvier. Côté départ, De Ceglie retourne à la Juventus, Paletta rejoint le Milan AC et Acquah va à la Sampdoria, tandis que Cassano a rompu son contrat. Côté arrivé, Rodriguez arrive de l’Atletico Madrid, Varela de Porto, Feddal de Palermo, Nocerino du Torino et Lila de Pas Giannina.

L’équipe sera composé demain de Mirante dans la cage. La défense sera constitué par une ligne de 4 joueurs, où l’on retrouvera Cassani, Costa, Lucarelli, Feddal. Les 3 milieux de terrain axiaux seront composés par Mauri, Mariga et Nocerino. Palladino évoluera comme attaquant axial, soutenu par Varela et Rodriguez sur les côtés.

.

Les dernières confrontations

2013/2014 : AS Roma 4-2 Parma (Gervinho, Totti, Pjanic, Taddei)
2012/2013 : AS Roma 2-0 Parma (Lamela, Totti)
2011/2012 : AS Roma 1-0 Parma (Borini)
2010/2011 : AS Roma 2-2 Parma (Totti, Juan)
2009/2010 : AS Roma 2-0 Parma (Burdisso, Brighi)
2007/2008 : AS Roma 4-0 Parma (Aquilani, csc, Vucinic, Totti)
2006/2007 : AS Roma 3-0 Parma (Totti, Perrotta, Taddei)
2005/2006 : AS Roma 4-1 Parma (Totti, Nonda x2, Panucci)
2004/2005 : AS Roma 5-1 Parma (Cassano x2, Totti x2, Montella x2)
2003/2004 : AS Roma 2-0 Parma (Samuel, Cassano)
2002/2003 : AS Roma 2-1 Parma (Totti, Guigou)
2001/2002 : AS Roma 3-1 Parma (Delvecchio, Cassano, Samuel)
2000/2001 : AS Roma 3-1 Parma (Totti, Montella, Batistuta)

Parme n’est plus venu s’imposer à Rome depuis la saison 1996/1997. Pendant ce laps de temps, les gialloblù ont accumulé de nombreuses défaites entrecoupées de quelques matchs nuls comme il y a trois ans où menant 2-0, les giallorossi se sont fait rejoindre grâce à un doublé d’Amauri. Mais le bilan global est largement à l’avantage de la Louve, avec 12 victoires et 1 nul en 13 rencontres (notamment 37 buts inscrits). Domicile et extérieur confondus, la Louve l’a emporté durant les 4 dernières rencontres.
A noter notamment que sur ces 13 matchs, Totti a inscrit 10 buts. Dans l’ensemble de sa carrière, il a inscrit 18 buts face à Parme en championnat.

.

Le duel du match

Daniele Verde / José Mauri : Un duel de jeunes talents italiens, tous deux classe 96. Daniele Verde et José Mauri font parti de ces très rares U19 d’Italie a avoir déjà foulé les pelouses de Serie A cette saison en tant que titulaire. Le parmesan a cependant pris de l’avance sur son compatriote, puisqu’il a déjà disputé 19 rencontres et a également inscrit 1 but en championnat. Né en Argentine, à Réalico, mais de grands-parents italiens, Mauri a déjà joué avec le maillot azzurro, où il a fait 6 apparitions (et 2 buts) en Italie U17. En cas de relégation (sportive ou administrative) de son club Parma, Mauri pourrait bien être la cocluche du prochaine mercato estival, où probablement bon nombre de grands clubs tenteront d’obtenir ce talentueux milieux de terrain. Verde a lui eu une ascension plus lente. Arrivé il y a 4 ans, en provenance de Naples, au centre de formation giallorosso, cet ailier gaucher n’a que peu été utilisé par Alberto De Rossi durant la saison 2013/2014 en Primavera. Mais c’est cette saison qu’il a d’abord explosé avec les U19 de l’AS Roma, où il a déjà inscrit 11 buts en 17 apparitions (toutes compétitions confondues). S’entraînant avec le groupe de Rudi Garcia depuis décembre, Verde a d’abord fait plusieurs entrées en fin de match, notamment la première à Palerme, puis à domicile contre Empoli et la Fiorentina. Mais son nom est revenu sur toutes les bouches, une fois sa première titularisation jouée à Cagliari, où le jeune Verde a délivré deux passes décisives et fût un artisan du succès romanista manquant depuis plusieurs semaines. Leur fraîcheur pourrait bien être l’arme en plus pour leur entraîneur respectif…

.

.

L’arbitre du match

L’arbitre de la rencontre sera Mr Piero Giacomelli. Son bilan avec l’AS Roma est de 1 victoire et 1 nul, tous à l’Olimpico et la saison dernière. Ce jeune arbitre a en effet dirigé la Louve lors du succès 3-0 face au Hellas Verona, et le 1-1 contre Sassuolo. Côté Parma, le bilan est de 3 victoires, 1 nuls et 2 défaites (avec notamment une défaite à la maison cette saison, face à Empoli 0-2).

.

Les équipes probables

AS Roma (4-3-3):
De Sanctis
Torosidis-Manolas-Mapou-Cole
Keita
Nainggolan-Paredes

Florenzi-Ljajic-Gervinho

Remplaçants: Skorupski, Marchegiani, Spolli, Astori, Pjanic, De Rossi, Uçan, Pellegrini, Verde, Sanabria, Doumbia.
Blessé(s): Balzaretti, Castan, Iturbe, Strootman, Lobont, Ibarbo, Maicon, Totti.
Suspendu(s): Holebas.

Parmai (4-3-2-1): Mirante; Cassani, Costa, Lucarelli, Feddal; Mauri, Mariga, Nocerino; Varela, Palladino, Rodriguez.