Site AS ROMA

A -1 de la Juventus

Après l’élimination en Champions League face à Manchester City, il était important pour les hommes de Rudi Garcia de tout de suite relever la tête en Serie A. Et cela n’était pas simple sur la pelouse du Genoa (3ème), mais le taff a été fait (à 11 contre 10) notamment grâce à un but de Radja Nainggolan, suite à un penalty manqué par Adem Ljajic.

La Roma impose très vite une possession de balle dans la partie de terrain du Genoa. La première frappe est d’ailleurs pour Maicon à la 3′ mais Perin la capte facilement. Bon contre de la Roma à la 9′, mais Ljajic réalise la passe de trop et la louve perd le ballon. Perin se met ensuite en évidence sur Gervinho puis Pjanic dans un arrêt en deux temps. Le match avançant, le Genoa ressort un peu plus mais peine à se montrer offensif. Sur un contre, Nainggolan se retrouve seul dans la surface, Perin qui le fauche prend un rouge et donne un penalty pour la Roma manqué par Ljajic à la 30′. Mais c’est bien la Roma qui ouvre le score par Nainggolan d’une reprise de volée de l’entrée de la surface 1-0 à la 40′. Ljajic n’est pas loin de doubler le score à la 42′ mais sa frappe s’envole. La première mi-temps finit par une frappe molle de Matri bien repris par Astori sur un contre.

Les giallorossi reviennent sur le terrain avec les mêmes intentions que la première période, à savoir l’envie de faire le jeu. Mais sans réussir à trouver l’ouverture pour faire le break. Le Genoa procède alors en contre, avec notamment un Bertolacci qui crée des problèmes en s’insérant entre les lignes. Peu après l’heure de jeu, le buteur belge décale Maicon sur le côté qui trouve alors Ljajic dans la surface, dont la frappe est trop molle pour inquiéter le gardien rossoblu. Alors que la maitrise est romaine, Holebas (pour la seule fois du match), la joue trop facile et glisse sur son côté gauche, permettant à Perotta de rentrer dans la surface et centrer, mais De Sanctis veille à son premier poteau. Dans la foulée, Astori lance dans la profondeur Gervinho, qui profite du craquage de Roncaglia pour s’échapper, mais l’ivoirien ouvre trop son pied droit en enroulant sa frappe. Si le Genoa domine les 5 dernières minutes, Florenzi lance un contre où il termine par un centre, mais Iturbe ne cadre pas sa tête. Les rossoblu seront dangereux pour la seule fois de la rencontre à la 93ème minute, avec un corner qui n’y était pas à l’origine, puis un but justement refusé pour une position de hors-jeu.

Une 4ème victoire en 5 matchs de championnat (sans aucune défaite), qui permet à la Louve de profiter du match nul de la Juventus face à la Sampdoria. Un seul point d’écart séparent les deux équipes largement en tête, avec déjà 9 points d’avance sur le trio de poursuivants (Genoa, Sampdoria et Lazio).