Site AS ROMA

7ème victoire Pharaonique face à la Fiorentina

7ème victoire consécutive pour l’AS Roma. Les hommes de Luciano Spalletti se sont tranquillement imposés face à la Fiorentina, sur le score de 4-1. En évidence Salah, avec un doublé et une passe décisive, et El Shaarawy, avec un but et une passe décisive. Place au Real Madrid et à la Champions League.

750 : Comme le nombre de matchs joués par Totti, durant toute sa carrière, avec la Roma.

59 : Comme le nombre de buts pour l’AS Roma en Serie A cette saison. Ce qui permet de conforter le statut de « meilleure attaque du championnat ». Le total de la saison dernière est déjà battu, puisque la Roma avait marqué 54 buts lors de la saison 2014/2015.

51 : Comme la possession de balle (en pourcentage) de l’AS Roma face à la Fiorentina (exactement comme le week-end dernier face à Empoli). Globalement, la Louve a eu le ballon durant le premier quart d’heure et la dernière demi-heure, pendant que la Viola a eu le ballon le reste du temps. Cependant, la Fiorentina n’a utilisé que 38% de sa possession dans la moitié de terrain adversaire, contre 47% de la possession de balle de la Roma dans le camp adverse.

23 : Comme le nombre de buts marqués depuis l’arrivée de Luciano Spalletti, en 9 rencontres. Mieux encore, durant cette série de 7 victoires consécutives, 22 buts ont été marqué (soit une moyenne de plus de 3 buts par match).

22 : Comme le nombre de points obtenus par Spalletti depuis son retour, sur 27 possibles. Un bilan de 7 victoires, 1 nul et 1 défaite (soit une moyenne de 2,5 points/match).

12 : Comme le nombre de buts marqués par le trident « PES » lors des 6 dernières journées de Serie A. En effet, Salah et El Shaarawy ont marqué 5 fois chacun sur cette période, et Perotti à deux reprises. A eux trois, il totalise aussi 10 passes décisives (4 pour l’égyptien et l’argentin, 2 pour l’italien).

11 : Comme le nombre de km (11,6) parcourus par Pjanic durant ce match. Le bosnien est le joueur giallorosso à avoir parcouru la plus grande distance. Juste derrière lui, on retrouve Nainggolan (11km) et Keita (10,8km).

11 (bis) : Comme le nombre de buts en Serie A pour Salah cette saison (+ un en Champions League). Mieux encore, le n°11 giallorosso a marqué 5 fois durant les 4 derniers matchs (ainsi que 4 passes décisives). Il reste également sur deux doublés consécutives au Stadio Olimpico. A noter que 3 des 4 buts hier ont été marqué par le binome des « Faraone » avec El Shaarawy.

9 : Comme le nombre de buts ET de passes décisive pour Miralem Pjanic en Serie A cette saison. le n°15 de la Louve est donc tout proche d’atteindre la barre des doubles chiffres en championnat.

7 : Comme le nombre de frappes cadrés par la Roma. Plus de la moitié ont donc fini au fond des filets. Au total, la Louve a tiré 14 fois au but (pour la moitié de cadré donc). De son côté, la Viola a tiré 11 fois au but, pour un seul tir cadré.

5 : Comme le nombre de frappes cadrés par la Roma ce soir, pour… 3 buts. Au total, la Roma a frappé 13 fois au but. De son côté, El Shaarawy a frappé 4 fois au but, pour 3 tirs cadrés et 2 buts.

4 : Comme le nombre de matchs consécutifs où la Roma a marqué au minimum 3 buts. En effet, durant les 4 derniers matchs, 15 buts ont été marqué.

1 : Comme le nombre de but encaissé par la Roma. Une constante, puisqu’en 9 matchs, 7 fois la Roma a encaissé un but (et deux « clean-sheet »). Cependant, la Louve n’a jamais encaissé 2 buts dans le même match.

1 (bis) : Comme le nombre de fois où Florenzi a porté le brassard de capitaine, alors que Keita était aussi titulaire. Le jeune italien semble donc être grimpé sur le podium, pour la hiérarchie du joueur portant le brassard.

Twitter: @Romanista35