Site AS ROMA

2 points perdus en quelques secondes

Après avoir fait match nul contre le Torino, l’AS Roma de Rudi Garcia n’a pas été capable de relancer la machin en recevant Sassuolo. Alors que la Louve a géré d’un bout à l’autre du match, sans faire le break, les visiteurs ont trouvé la faille à la toute dernière seconde. Si la Roma reste leader et invaincu, il s’agit d’un véritable coup d’arrêt.

assuolo donne le coup d’envoi de cette première confrontation entre les deux équipes. La première occasion est à la 4′ pour la Roma sur un beau centre de Borriello mais Pjanic manque le ballon. Berardi répond de loin deux minutes plus tard mais De Sanctis peut capter. A la 10′, Strootman obtient un très bon coup-franc sur une faute d’Antei qui ne donnera rien. Ouverture du score à la 19′ de Longhi contre son camps suite à un bel arrêt de Pegolo sur Florenzi. 1-0 pour la Roma. La Roma maitrise le jeu et est rarement inquiétée au cours de la première demi-heure. Borriello se blesse à la 32′, Pjanic passe en attaque alors que Bradley le remplace. Florenzi obtient un corner après s’être bien battu à la 38′. A la 47′, belle occasion construite par Pjanic et Ljajic mais Pegolo peut sauver. Mi-temps sur le score de 1-0 pour la Louve.

Le match reprend avec les mêmes formations et dès le coup d’envoi, Pjanic se blesse sur une action défensive d’Antei, mais le bosniaque se relève. Le match est plus énergique en cette reprise mais les équipes peinent à se montrer dangereuses. Sur un très beau contre romain, Pjanic manque sa reprise aux 16m. A l’heure de jeu, Ljajic parfaitement lancé par Florenzi manque un duel avec Pegolo. A la 73′, le même Ljajic s’offre une attaque en solitaire mais bute encore sur Pegolo. Pjanic sort alors pour Caprari. Ljajic se prend un jaune pour simulations répétées. Marquinho remplace Florenzi à la 83′. La minute suivante, De Sanctis gagne son duel face à Floro Flores. Ljajic manque encore une occasion à la 88′. A la dernière seconde, Berardi égalise après un gros cafouillage. L’arbitre siffle dans la foulée, 1-1 score final.

Rudi Garcia va maintenant avoir 15 jours pour remettre le moral des troupes à flots, et surtout redémarrer une série d’ici deux semaines… car si la Roma est toujours invaincu, la tendance pourrait rapidement s’inverser.